Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 06:18

http://takebackhalloween.org/tin-hinan/

Un Etat pour les Touaregs


Ceux qui prétendent se battre au nom du peuple targui n'en reviendront pas. Jamais les enfants de TIN HINAN ne baisseront les bras.
Les hommes libres du désert sont sur leur propre terre qu'ils connaissent et chérissent comme une mère. Quelle que soit la détermination et la férocité des appétits en lice, jamais ils n'abandonneront.
Réduits depuis les indépendances de leurs pays respectifs à la mendicité et acculés au désespoir, leur aspiration à jouir des ressources dont regorge leur sous-sol, sous la bannière d'un Etat Touareg réunifié et indépendant est irréversible.
Tel est désormais le destin des générations présentes et futures : enrayer la déchirure. Retrouver l'unité que la politique de domination coloniale a défaite .
L'intrusion de forces adverses pour saper par la terreur leur lutte de libération ( encouragée et entretenue ou contrecarrée, selon les intérêts) et entraver leur quête de dignité n'a fait qu’intensifier leur volonté d'indépendance. Pour des hommes épris de liberté, la réaction est somme toute, banale.
Les appels des va-en-guerre à la mobilisation ne manqueront, à présent que la France intervient militairement au Mali et que l'embrasement est imminent. Les peuples de la région doivent résolument peser pour une résolution politique des conflits et refuser de s'engager dans une guerre qui n'est pas la leur. Sachant bien qu'aucune solution politique ne peut faire l'impasse sur l'autonomie ou l'indépendance des touaregs et pour le moins sur l'amélioration sensible de leur cadre de vie.
Il faut certes du courage pour se délier de ce qui fait officiellement partie de la patrie, qui a été libéré du colonialisme au prix du sang . Ou du détournement de ses ressources. Mais cette région qui a été jusque-là la vache laitière dans le cas précisément de l'Algérie, a lourdement et sans conteste payé son tribut.
Si la manne du sud (ou ce qui en restait une fois les détournements effectués) a amorcé le développement du nord, et enrichis ses apparatchiks, elle a aussi été la malédiction de l'Algérie. Bien mal acquis ne profite jamais, dit le dicton.
En effet, sans les mirobolantes ressources du sud, les ressources humaines et le travail auraient été valorisés, et l'Algérie serait bien développée à l'heure qu'il est , car elle aurait misé sur d'autres atouts. Elle en avait beaucoup qu'elle s'est ingéniée à ignorer ou à enterrer.
Sans la principale source d'enrichissement illicite, les disparités et les écarts sociaux n'auraient jamais été ce qu'ils sont, ni les fractures. L’Algérie n'aurait pas connu douze ans de guerre civile, une guerre qui a décapité son élite créative, brisé son l'élan social vers la justice et la transparence et institué les prédations les plus spectaculaires dans l'histoire récente de ce pays.
En bref, s'il n'y avait eu la rente, les pouvoirs sanguinaires de la région n'auraient eu d'autre choix que de se démocratiser ou pour le moins de gouverner avec un minimum d'intelligence et d'humanité. Les citoyens auraient pu donner leur pleine mesure sans crainte pour leurs droits économiques, leurs libertés civiques et droits fondamentaux. Les touaregs n'auraient pas eu de raison de se rebeller.
Aujourd'hui, le sommeil du juste est arrivé à terme. Une fois que l'éveil a eu lieu, il n'y a plus de retour en arrière. Les algériens comme leurs voisins n'ont pas servir de chair à canons, contre des compatriotes oubliés et spoliés un demi siècle durant. Cette guerre n'est pas la leur, mais celle des castes dirigeantes qui craignent de perdre leur train de vie royal.
Serait-il fortuit de rappeler que l''une des vertus inculquées tant par l’infinité des étendues sahariennes où l'éternel se donne à voir par la rencontre sublime entre ciel et terre, que par la culture ancestrale, est justement la patience ?
Les dignes enfants de TIN HINAN auront l'occasion de nous étonner et de nous familiariser avec les mystérieuses vertus du désert et son histoire.
Ces seigneurs du désert qui vivent la civilisation par échos, sont capables de tout. De se mettre à genoux devant leurs femmes comme du sacrifice suprême et de son contraire et leurs cortèges de drames et de catastrophes humaines.
Méfiez-vous du chat qui dort, dit le proverbe ! La balle est dans le camp des adversaires du peuple touareg, à commencer par leurs supposés frères d'hier et leurs prétendus amis.
Puisque désormais, ce sont des ennemis qui leur font la guerre, masqués ou à découvert ! Preuve en est que leurs enfants tombent sous les mitraillettes et les bombes.
Djouher Khater

Partager cet article

Repost0
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 07:38

 

Le film Cinq caméras brisées a été nominé pour un Oscar dans la catégorie du meilleur film documentaire long métrage, a-t-il été annoncé hier, 10 janvier. En octobre, j’ai réexaminé le film pour The Electronic Intifada, un film qui est le produit de reportages de plusieurs années de manifestations, par le cinéaste palestinien Emad Burnat.

http://www.info-palestine.net/spip.php?article13098

Cinq Caméras brisées,

une histoire palestinienne

Documentaire

 

 

http://www.info-palestine.net/spip.php?article13098

 

.

Partager cet article

Repost0
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 15:24

 

 

 

banques-cartel-a-table-copie-3.jpg

 

 

 

 

De la soumission à la libération,

par eva R-sistons (Chantal Dupille)

 


 

Goldman Sachs dirige le monde. Il se repaît de nos renoncements.

Oui, les banksters apatrides, cupides et sans scrupules, dirigent le monde.

L'Europe est au pied de la Finance internationale.

Les Elus, grassement rémunérés, sont les idiots utiles du Système carnassier.

Ils vont même jusqu'à accepter les guerres de l'OTAN pour l'Empire.

 

Les Médias relaient servilement la propagande de l'oligarchie.

Ce jour, le torchon FR2 avec Pujadas annonce le Marché transatlantique:

L'UE n'a PAS d'autre choix que de se mettre ensemble contre les émergents.

Les Médias collabos sont les pires ennemis des peuples, des citoyens.

Plantons-nous en permanence devant les Rédactions pour protester !

 

 

banksters.jpg

 

 

Les banksters font bombance sur le dos de l'humanité asservie.

Ils prospèrent sur nos renonciations, sur nos sacrifices, sur nos malheurs.

Ils programment l'extermination des vieux, des pauvres, des sans travail..

Ils annoncent le Nouvel Ordre Mondial paradis à venir.

Mais c'est l'enfer qui vient. Et la révolte.. Valls y prépare le Parti "socialiste"

 

En Grèce, les citoyens ne peuvent plus se soigner.

Cancer, maladies graves, et même le reste.

Les hôpitaux publics sont exsangues.

Comme les citoyens privés de tout, et mendiant dans la rue.

L'Europe va diminuer l'aumône de l'aide alimentaire.

 

En France, le chômage s'étend, la pauvreté s'accroît, le désespoir aussi.

Le Parti "socialiste" a promis le changement. Un chômeur s'immole. 

Tout s'aggrave : UE toujours plus technocrate, concentrée, financière.

Les réformes sociales sont remplacées par les sociétales.

La France a pris la tête des guerres contre le développement de l'Afrique.

 

Citoyens, jusquà quand allons-nous nous laisser dépouiller de tout ?

Jusqu'à quand allons-nous offrir services publics et sociaux, retraites,

patrimoine, industries, emplois... et même nos enfants, leur avenir ?

Allons-nous laisser des Copé ou des Valls graver dans le marbre l'horreur ?

Allons-nous sacrifier nos vies à leurs profits "pantagruéliques" ?

 

Citoyens, nos vies valent mieux que leurs profits insensés, crapuleux !

Attention à la politique des petits pas ! UE, Marché bientôt transatlantique...

Voulons-nous être comme la grenouille cuisant lentement puis brûlée ?

Avons-nous mis au monde des enfants pour les priver d'une vie normale ?

Citoyens, citoyennes, à quand le Printemps français ?

 

Chantal Dupille

 

http://chantaldupille.over-blog.com

 



NOM-partage-capture_7-copie-1.jpg

  .

 

La Grèce est victime de prédateurs sans pitié

Ce que vit la Grèce est un signe évident du drame qui menace cette fois l’Occident. On voit en effet des choses jugées inimaginables il y a quelques années seulement. Les « assassins financiers » adoptent les mêmes procédures utilisées avec le FMI pour piller des pays endettés. Ce n’est plus l’Amérique latine ou l’Afrique : c’est à nos portes, en Grèce.

 

 

 

greece_2149973a

 

 

Et c’est le principe de l’usure, des magouilles entretenues entre la haute finance et le politique qui bien sûr sont responsables de cet état de fait. Tout va très bien, la crise est finie… ou presque. M. Draghi avait dit l’automne, il vient d’annoncer la fin de 2013. Soyez patients… En attendant, l’Etat grec a bradé de nouvelles concessions minières dans le Nord du pays. La compagnie minière Hellas Gold prévoit de s’installer et d’empocher quelques bénéfices copieux. C’est la filiale du groupe canadien Eldorado Gold qui a beaucoup investi pour pomper les richesses du sous-sol grec. On estime pouvoir tirer au moins 12 tonnes par an de la montagne de Skouriès. Il y a aussi d’autres minerais comme le cuivre, l’argent, etc. Pour le moment, plus d’un millier de Grecs sont employés et l’on promet de multiplier par cinq les embauches.


Heureusement, la totalité des employés seront Grecs. Mais les négociations entre les politiques grecs et les financiers canadiens ne sont pas claires. D’aucuns signalent qu’Athènes a vendu à perte les droits d’exploitation de cette mine, dans une région, le nord de la Grèce, qui renferme des richesses minières évaluées à 20 milliards d’euros. Pourtant, en 2003, « Athènes avait repris le contrôle de la mine, en vertu d’un règlement extrajudiciaire conclu avec TVX Hellas, l’ancien propriétaire, qui avait abandonné le projet en raison de l’opposition de la population locale. L’Etat grec a ainsi racheté la mine pour 11 millions d’euros, avant de la revendre, le même jour et au même prix, à Hellas Gold, fondée trois jours plus tôt, à qui il a cédé tous les droits d’exploitation. Peu après, 95 % du capital de Hellas Gold ont été rachetés par la canadienne European Goldfields (EG). Un audit avait estimé la valeur de la société sur le marché à quelque 400 millions d’euros. En 2012, Eldorado Gold a pris le relais d’EG » (Source : El Pais).


En tout cas, dans TROIS ANS, la Grèce deviendrait le premier producteur d’or de l’Union européenne ! Une médaille d’or pour la Grèce dans une compétition européenne, de quoi rêver…

 

NOM-soupe-j-copie-1-copie-1.jpg

 

Comme en Grèce (labo), l'Europe va peu à peu brader tous ses biens (humains, sociaux, économiques, patrimoine..), et sacrifier ses peuples, pour satisfaire la voracité des gansters de la banque avec la complicité des politiciens corrompus et des médias véreux. C'est aussi simple que cela.

 

Le Nouvel Ordre Mondial sur les ruines des peuples avance, et ensuite, une "bonne" guerre mondiale "nettoiera" la planète d'une grande partie de ses habitants. Pour le bonheur des nantis, qui se partageront les ressources vitales de la terre et qui auront un air moins pollué (jusque là par la consommation de milliards d'individus "superflus") à respirer.

 

Chantal Dupille

 

.

Nouvel-Ordre-Mondial.jpg

.

Partager cet article

Repost0
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 07:01

 

http://www.corsicatheque.com/Histoire/La-Seconde-Guerre-mondiale-1939-1945/Journee-nationale-de-la-Resistance-27-mai

Résister hier et aujourd'hui

 

Pétition pour l'instauration d'une journée nationale de la Résistance le 27 mai

Pour:Messieurs les ministres de l'Education Nationale et des Anciens Combattants, Mesdames et Messieurs les Sénateurs, Mesdames et Messieurs les Députés

Monsieur le Ministre de l’Education Nationale,
Monsieur le Ministre des Anciens Combattants,
Mesdames et Messieurs les Sénateurs,
Mesdames et Messieurs les Députés,

Victor Hugo écrivait en 1875 : «…. Liberté, Egalité, Fraternité, rien à ajouter, rien à retrancher. Ce sont les trois marches du perron suprême : la liberté, c’est le droit, l’égalité, c’est le fait, la fraternité, c’est le devoir. Tout l’homme est là… »
Aujourd’hui, ces valeurs, ces principes qui étaient les idéaux fondamentaux de la Résistance et qui sont la base de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme sont en danger en France et en Europe.

· En 1943, ces valeurs ont rassemblé, autour de Jean Moulin, gaullistes, communistes, socialistes, chrétiens-démocrates, ceux qui croyaient au ciel et ceux qui n’y croyaient pas jusqu'à établir le programme du Conseil National de la Résistance qui a été appliqué après la libération..

· En 1993, elles ont permis à des personnalités de tous horizons politiques ou confessionnels de parrainer l’association « Résister Aujourd’hui » et les buts qu’elle s’était assignés :

Perpétuer la Mémoire de la Résistance et de la Déportation,
Etre vigilants et transmettre aux nouvelles générations.

· En 2013, elles doivent permettre aujourd’hui de nous rassembler, que nous soyons de droite, de gauche ou d’ailleurs, et de stigmatiser ensemble les mouvements d’extrême droite et cette nébuleuse identitaire à l’origine de tous les dangers notamment ceux du racisme, de l’antisémitisme et de la xénophobie.

· En 2013, 70ème anniversaire de la création du Conseil National de la Résistance, les héritiers de l’esprit et des valeurs de la Résistance que nous sommes vous demandent, aux côtés de toutes les associations d’anciens Résistants et de ‘’ Résister Aujourd’hui’’, que le 27 mai soit instauré officiellement : « Journée nationale de la Résistance »

Chaque 27 mai ou le jour ouvrable le plus proche de cette date, seraient évoqués, dans toutes les écoles, collèges et lycées ce que fut la Résistance, ses buts, son rôle, ses idéaux et seraient mis en lumière les mécanismes, toujours semblables, qui peuvent conduire à l’émergence des forces les plus rétrogrades.

Il est urgent de légiférer et nous comptons sur votre attachement aux valeurs républicaines et à votre esprit de responsabilité pour agir dans ce sens.

Veuillez croire, Messieurs les ministres de l’Education Nationale et des Anciens Combattants, Mesdames et Messieurs les Sénateurs et Députés, à l’expression de notre haute considération.

 

Signer la pétition: ici

 


Partager cet article

Repost0
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 03:21

 

  1. http://www.algeria.com/forums/current-events-actualit%E9s/20111-d%E9mographie-la-population-alg%E9rienne-3.html

RECENSEMENT DE LA POPULATION
NE REPONDEZ PAS !

 

N’alimentez pas les fichiers de la DCRI & SDIG (RG)



Lors du recensement, il est demandé à la population de remplir un questionnaire très long et plutôt indiscret.
Cela réclame du temps, et ne fait l'objet d'aucune rémunération pour le recensé.
Le prétexte bidon à cette corvée moyen âgeuse est la planification des moyens de transport, des crèches etc...
C'est totalement BIDON. L'état dispose d'autres moyens pour cela, notamment via les déclarations de revenus, les fichiers de la sécu etc...
En revanche, ce qui est vrai, c'est que l'INSEE VEND les résultats aux entreprises, afin de leur permettre de cibler la clientèle, de faire des prévisions marketing etc...

VOTRE COLLABORATION GRATUITE ET FORCÉE SERA VENDUE A DES ENTREPRISES PRIVEES !



Donc, ne répondez pas, ne DONNEZ pas de votre temps à des gens qui le VENDENT !


A PROPOS DE L'OBLIGATION DE REPONSE

La loi numéro 51-711, du 7 juin 1951, précise que la réponse au questionnaire est obligatoire. Cette loi précise, en son article 7, que tout défaut de réponse, après mise en demeure et dans le délai imparti par ladite mise en demeure, ou toute réponse sciemment inexacte à des questions ayant trait à la vie personnelle et familiale, sera puni de l'amende prévue au 1° de l'article 131-13 du code pénal.

Que dit ce fameux article 131-13 du code pénal, au 1° ? Le montant de l'amende est le suivant : 38 euros au plus pour les contraventions de la 1re classe; (...)

Vous pouvez aussi consulter une question/réponse au gouvernement de novembre 2005: il y est question de difficultés de mise en oeuvre de la procédure à l'encontre des personnes qui refusent de répondre aux questionnaires du recensement de la population.
Édifiant: en pratique, les refus de réponse ne sont pas suivis de mesures coercitives ! La réponse du Ministre est, en substance: on s'en tape ! Alors, pourquoi hésiter ?


CONCLUSIONS

·  Si vous ne souhaitez par répondre, le risque est très limité: 38 Euro au plus, et encore, si on vous adresse une mise en demeure. Attendez la mise en demeure, ça coûtera un peu de fric à l'état: après tout, ça vient de vos impôts !

·  Mais vous êtes autorisé à renvoyer directement le formulaire à l'INSEE, notamment si vous doutez de la discrétion de l'agent recenseur, ou de celle de la Mairie par laquelle transitent les formulaires. C'est du moins ce que vous pouvez déclarer à l'agent qui vient récupérer les formulaires, même si vous ne les avez pas réellement renvoyés. L'auteur de ce site a procédé ainsi en 2004, et personne ne lui a cherché d'histoires !

·  Quand bien même on vous démasquerait, il n'est pas interdit d'avoir perdu le formulaire, ou de se tromper dans l'adresse de l'INSEE !


ALTERNATIVES

Si cela vous effraie un peu, alors ok, répondez pour éviter les ennuis. Mais ne répondez pas forcément la vérité. Vous n'êtes pas en train de témoigner sous serment devant un tribunal !

Car enfin, que signifient les termes réponse sciemment inexacte de la loi du 7 juin 1951 ?

Réfléchissez, l'agent recenseur n'est pas un contrôleur fiscal, ni un flic. Vous pouvez lui interdire de pénétrer chez vous, ou du moins limiter son accès à une seule pièce de votre logement. L'agent recenseur est souvent un chômeur ou un étudiant, effectuant ce travail pour se faire un peu de blé. Il est très mal payé et n'a aucun intérêt à faire du zèle. Vous pouvez donc vous permettre de mentir sciemment, à condition que ce ne soit pas évident au premier coup d'oeil !

Voire ! Si vous voulez passer le moins de temps à remplir le formulaire, répondez que vous êtes chômeur. Comme ça, pas besoin de donner le nom de l'entreprise pour laquelle vous travaillez, son adresse, votre fonction etc...

Est-ce une réponse sciemment inexacte ?

·  NON, si vous êtes réellement sans emploi

·  OUI, si vous avez un emploi, et qu'une vérification est faite. Mais sur quelle base ? Du Fisc ? De la Sécu ? Alors que l'accès aux réponses au recensement ne leur est pas permis ? Impossible, ou alors il y a atteinte à la confidentialité des réponses. CQFD. 

 

http://recensement.free.fr/

 

 

http://www.algeria.com/forums/current-events-actualit%E9s/20111-d%E9mographie-la-population-alg%E9rienne-3.html

Partager cet article

Repost0
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 01:20
covassi.jpg
Claude Covassi, fondateur du site Mecanopolis
Mon hommage, mon témoignage
(Chantal Dupille "eva Ristons") ici :

 

Hommage de Chantal Dupille à Claude Covassi, militant engagé disparu mystérieusement

Claude Covassi ne pourra pas publier

son enquête sur le PJAK et l’UCK

| 11 février 2013
+

 

Claude Covassi, fondateur du site Mécanopolis est décédé à l’âge de 42 ans.

Officier du renseignement intérieur suisse (Service d’analyse et de prévention), il avait été chargé d’infiltrer la confrérie des Frères musulmans (Opération Memphis). Par la suite, ses supérieurs lui auraient demandé d’organiser un attentat à la bombe qui eut été attribué à Hani Ramadan, directeur du Centre islamique de Genève. Il s’était alors rebellé, refusant de commettre un acte contraire à l’honneur. Traqué, il avait obtenu —à la suite d’une course-poursuite en Espagne et en Égypte— que la Délégation des commissions de gestion du Parlement enquête sur cette affaire. En définitive, les députés s’étaient appliqués à clore le dossier à l’amiable, évitant des poursuites judiciaires aussi bien pour lui que pour le SAP.

Claude Covassi travaillait désormais pour une société de sécurité et organisait des stages de formation de survie.


Depuis un an et demi, il utilisait sa formation pour enquêter sur le rôle du PJAK et de l’UCK dans le narco-trafic en Europe. Le PJAK est une organisation kurde qui revendique de nombreux attentats terroristes en Iran. Il est financé par les USA, Israël et l’Allemagne et dispose d’un cabinet de lobbying à Bruxelles. L’UCK est une organisation kosovare dont le leader est devenu Premier ministre de l’État non-reconnu du Kosovo. Il a entrepris une campagne terroriste en Serbie (1997-99), dont la répression servit de justification à l’intervention de l’OTAN. Ses commandos étaient formés par les Forces spéciales allemandes sur une base de l’OTAN en Turquie.


Depuis quatre mois, Claude Covassi faisait l’objet de vives pressions pour le dissuader de poursuivre son enquête. Le 19 novembre, le quotidien Le Temps le prenait à partie en "une", sans aucune raison liée à l’actualité, juste pour souligner que Thierry Meyssan l’avait invité en Iran (où il avait débuté ses recherches sur le PJAK).


Claude Covassi devait publier cette semaine le résultat de son enquête. Il n’en a pas eu l’occasion. Il a été retrouvé chez lui, mort dans son lit. Selon la police genevoise, son décès serait imputable à une overdose de cocaïne. En état actuel, rien ne permet d’affirmer s’il l’a absorbée volontairement ou sous la contrainte, ni de savoir si cette drogue était acheminée ou non par le PJAK ou l’UCK.


Claude Covassi était pour nous un ami très cher et un compagnon de lutte. Nous étions en contact régulier avec lui et suivions attentivement ses travaux. Le Réseau Voltaire présente ses condoléances à sa famille et à ses amis.

 

Réseau Voltaire, décès de Claude Covassi

Partager cet article

Repost0
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 01:11
Palestine occupée

.

Affamés de justice : pourquoi les grévistes de la faim palestiniens importent / Clip-vidéo "HUNGRY" dédié aux prisonniers en grève de la faim dans les geôles de l'occupation sioniste

   


Si vous suivez les événements du Moyen-Orient au travers des médias sociaux, vous aurez peut-être remarqué qu'un bon nombre d'activistes pro-palestiniens, dans le monde entier, ont embrassé la cause du gréviste de la faim palestinien Samer Issawi et font activement campagne pour sa libération via Twitter, des pétitions et des manifestations. Vous aurez peut-être également remarqué que dans un contraste frappant avec cette effervescence, les médias traditionnels mentionnent à peine Samer ou les autres prisonniers palestiniens en grève de la faim, et les organisations et institutions pro-palestiniennes qui ne se consacrent pas directement à la situation des prisonniers politiques n'accordent qu'une attention limitée à cette cause.

Tariq Shadid

Tariq Shadid, connu aussi sous le pseudonyme de "Doc Jazz", est un chirurgien/musicien palestinien qui vit dans le Golfe arabique. Il est connu pour son style de jazz-pop et les textes engagés de ses chansons dont la plupart sont consacrées à la cause palestinienne. On peut en écouter une centaine sur son blog, The Musical Intifada, créé en 2001, ainsi que lire ses articles sur la Palestine.

 

Tariq Shadid
Dimanche 10 Février 2013


Affamés de justice : pourquoi les grévistes de la faim palestiniens importent / Clip-vidéo "HUNGRY" dédié aux prisonniers en grève de la faim dans les geôles de l'occupation sioniste

Rassemblement de soutien aux prisonniers palestiniens en grève de la faim sur les marches de la Porte de Damas, Al-Quds occupée, le 24.03.2012 (AFP Photo/Ahmad Gharabli)
Peut-être vous demandez-vous : quelle importance ont ces gens ? Leurs cas individuels ont-ils vraiment de l'importance par rapport à la cause globale ? Est-ce réellement un problème collectif qui concerne tous les Palestiniens, ou seulement une autre série de tragédies personnelles, comme il y en a tant en Palestine occupée ?

Pourquoi c'est NOTRE cause, pas seulement la leur

De nombreuses raisons militent pour une véritable campagne mondiale de soutien à Samer Issawi et aux autres grévistes de la faim, à laquelle se rallieront tous les militants pro-palestiniens, les hommes politiques palestiniens et les organisations pour les droits de l'homme.
 
Tout d'abord, ils sont les victimes d'une pratique israélienne [héritée du mandat britannique, ndt] qui viole les conventions internationales sur les droits de l'homme et ne répond pas aux standards d'une approche civilisée de la détention de civils. Cette pratique, connue sous l'euphémisme "détention administrative", est une système institutionnalisé utilisé par l'Etat sioniste pour terroriser, humilier et intimider la population civile de Palestine occupée, sous le faux prétexte fourre-tout de "sécurité".

La "législation" israélienne sur cette question permet à l'occupant d'incarcérer tout Palestinien de façon arbitraire, pour une période indéterminée, puisque sa durée officielle de 6 mois peut être - et est souvent - revouvelée à maintes reprises, aboutissant dans certains cas à plusieurs années d'emprisonnement.
 

Photo
Samer Issawi conduit en fauteuil roulant à la parodie de procès dans un tribunal sioniste à Al-Quds occupée, le 16 janvier 2013 (photo Oren Ziv/ActiveStills)



Ceci illustre déjà pourquoi cette question ne concerne pas seulement Samer Issawi, Akram Rikhawi, Jafar Azzidine, Tariq Qa’adan, Ayman Sharawneh et les autres prisonniers qui n'ont pas d'autres moyens pour protester contre leur incarcération que de refuser de s'alimenter. Elle concerne chaque Palestinien, parce que ce sort peut s'abattre sur n'importe qui vivant dans les territoires occupés, indépendamment d'éventuelles connections avec des mouvements de résistance ou de toute violation des lois illégales d'une occupation israélienne illégale.

Dans un grand nombre de cas, les Palestiniens séquestrés en vertu de la "détention administrative" n'ont jamais été jugés, ni officiellement inculpés des délits qui ont soi-disant conduit à leur incarcération. Ils sont systématiquement soumis à la torture, aux mauvais traitements et à la négligence médicale, maintenus en isolement, privés de visites familiales. Cette liste d'outrages et d'accusations n'est pas gratuite ; des sites comme AddameerHuman Rights Watch et Amnesty International documentent ces pratiques israéliennes inhumaines en détail et ont appelé y mettre fin.

L'échec de la politique

Ensuite, de même que la poursuite et l'intensification de la politique israélienne d'expansion des colonies, la question de la détention administrative et des grévistes de la faim illustre l'échec de la politique internationale, et souligne une des raisons principales de la détérioration de la situation palestinienne dont nous sommes témoins. Elle expose la malignité de tous les gouvernements israéliens consécutifs et met l'accent sur l'impuissance et la faiblesse de l'actuelle Autorité palestinienne. Elle fait également honte aux médiateurs et aux négociateurs qui ont tiré orgueil et notoriété de la signature d'"accords" de libération de prisonniers.

Les médias, tout comme les hommes politiques mentionnés ci-dessus, ont largement ignoré qu'Israël a systématiquement violé les clauses de l'accord très médiatisé d'"échange de prisonnier" négocié par l'Egypte qui a abouti à la libération du prisonnier de guerre Gilad Shalit. Ces transgressions ont toutes été documentées, en particulier par des organismes comme Addameer, mais elles ne sont pas les seules illustrations du peu de fiabilité de l'appareil "juridique" israélien. Dans ce contexte, on peut prendre pour exemple le cas d'Akram Rikhawi, qui est la preuve de la violation par Israël d'un autre "accord".

Akram a mis fin à ses 102 jours de grève de la faim le 22 juillet 2012, après accord de libération le 25 janvier 2013, six mois avant la date originale de libération. N'étant pas libéré à la date conclue, Akram n'a pas eu d'autre choix que de reprendre sa grève de la faim, malgré les nombreuses maladies chroniques dont il souffre à cause de son incarcération (son courage et sa détermination ont contraint les autorités sionistes à le libérer le 7 février 2013, ndt).

Photo
Akram Rikhawi, au centre, accueilli en héros à Rafah, au sud de la Bande de Gaza, le 7 février 2013. A sa droite l'ancien gréviste de la faim et footballeur Mahmoud Sarsak (Eyad Al-Basa/APA images)



Soutenir la lutte

Il est clair que ceux qui mettent leurs vies en danger en refusant la nourriture pour protester contre l'emprisonnement sans fondement et la déshumanisation ne le font pas simplement pour faire avancer leur cause personnelle. Ils sont en première ligne de l'opposition palestinienne aux forces d'occupation pour faire progresser les droits de tous les Palestiniens, y compris ceux des Palestiniens ordinaires qui tentent de vivre, hors des prisons, une vie normale sous occupation, puisqu'ils sont soumis aux mêmes "lois" absurdes et potentiellement au même traitement inhumain.

Alors que ces courageux Palestiniens refusent la nourriture de leurs geôliers sionistes pour tenter d'attirer l'attention du monde sur ces injustices, la communauté internationale va-t-elle se taire et les laisser mourir dans des conditions inhumaines d'emprisonnement injustifié, sous la torture et la négligence ? Nous espérons que non, bien sûr, mais par quels moyens la cause des grévistes de la faim peut-elle être soutenue ?

Des organisations de défense des droits de l'homme comme celles mentionnées plus haut vous exhortent à interpeler le gouvernement, l'armée et les autorités judiciaires israéliennes et à exiger la libération des prisonniers en grève de la faim. Cela peut être efficace si vous êtes un membre éminent du parlement, dans un pays occidental. Dans le cas contraire, il semble hautement probable que les occupants arrogants se contenteront d'ignorer ces tentatives de les convaincre, à moins qu'ils ne virent, soudainement et miraculeusement, leur cuti. A vous de décider si vous voulez essayer - leurs adresses se trouvent ici (à la fin de l'article d'Addameer).

Mobiliser d'autres militants

D'un point de collectif, interpeler ces autorités par la signature de pétitions semble un bon plan. Si l'on arrive à collecter un grand nombre de signatures, elles peuvent être rendues publiques et obliger les autorités israéliennes à faire une réponse officielle. Pour y arriver, cependant, il faut briser le refus obstiné des médias internationaux de prêter attention à cette question. Il n'y a qu'une chose que les médias peuvent rarement se permettre d'ignorer : c'est la mobilisation d'un grand nombre de personnes. Ceci a le pouvoir de forcer l'attention des médias, qui en retour peuvent obliger les échelons politiques à réagir.

Photo

Ceci nous ramène à notre point de départ : tout commence par la mobilisation de ceux qui sont sensibles aux droits des Palestiniens. Elle peut s'exprimer par des jeûnes de solidarité menés dans les rues, comme cela a été récemment fait à Washington DC, et par des campagnes de masse dans les réseaux sociaux sur Twitter, Facebook et autres plateformes. Pour illustrer les effets positifs de ces actions, il suffit de se souvenir de l'expérience réussie des actions Twitter sur les situations de Khader Adnan, Hanaa Shalabi et Mahmoud Sarsak. L'impact de la mobilisation des réseaux sociaux, dans leurs cas, a contribué à briser les barrières du silence médiatique habituel, et à jouer un rôle dans l'obtention de leur libération et la fin de leurs grèves.

Nous sommes maintenant lancés dans une campagne de soutien à Samer Issawi, qui est en train de battre tous les recors de grève de la faim, avec 199 jours le 8.02 (!). Il faut saluer avec respect les efforts inlassables de Abbas Hamided, président d'Al-Awda/USA, pour le lancement de la Campagne "Free Samer Issawi", ainsi que le site en ligne Freesamer.org, administré par Haithem El-Zabri. Aidés par le travail considérable d'autres supporters inlassables comme Malaka Mohammed et Shireen, la soeur de Samer Issawi, ils ont réussi à générer une vague vraiment impressionnante de soutien pour Issawi, mais il faut encore amplifier les soutiens, et d'autres militants sont invités à rejoindre leur page Facebook.

Ce qui ferait certainement la différence serait une implication plus active d'autres groupes pro-palestiniens. Afin d'être en mesure d'attirer l'attention sur sa cause et sur celle des autres prisonniers palestiniens actuellement en grève de la faim comme Jafar Azzidine, Tariq Qa’adan et Ayman Sharawneh, il est de notre responsabilité collective de soutenir et d'adopter ces initiatives, et de faire un maximum d'efforts pour les amplifier.

Il y a dans la communauté palestinienne mondiale de nombreux écrivains de talent, qui expriment et décrivent avec éloquence tous les aspects politiques et humanitaires sur ce dossier urgent. J'applaudis ceux qui l'ont déjà fait, et je ne peux qu'encourager les autres à consacrer leurs plumes à un article sur la cause des grévistes de la faim palestiniens. Ces articles peuvent être des méthodes très persuasives de mobilisation non seulement dans les rangs pro-palestiniens mais aussi dans ceux des militants pour les droits de l'homme qui prêtent habituellement attention à d'autres causes. Inutile de dire que cet appel à action est aussi destiné aux autres écrivains pro-palestiniens.

Le rôle de l'art dans la lutte

Au travers de mon projet d'Intifada Musicale, j'ai tenté de renforcer cette campagne en sortant une nouvelle chanson dédiée à ces courageux grévistes de la faim, appelée "HUNGRY" ["Affamé"]. La campagne pour Samer Issawi est destinée à tous ceux qui sont en grève de la faim, et la chanson également. Elle se réfère à certains éléments de sa situation personnelle, ainsi qu'à d'autres questions plus générales en lien avec sa cause.

On peut se servir de cette chanson pour attirer l'attention sur le campagne, mais cela dépend vraiment du soutien : pour que la campagne soit efficace, il faut diffuser la chanson sur les sites web, sur les blogs, la retweeter et surtout : l'écouter. Je suis reconnaissant du soutien que beaucoup de personnes lui ont accordé, mais tout comme la Campagne "Free Samer Issawi" elle-même, il lui manque l'appui d'activistes et de groupes pro-Palestine éminents. Peut-être pouvez-vous les encourager à le faire ? Si vous souhaitez l'insérer sur votre site web, cliquez ici et collez ce code dans le code HTML de votre site.

Ceci m'amène aussi à un aspect de l'action qui n'a pas encore été évoqué, à savoir le déploiement de tous types d'art dans cette lutte pour les droits de l'homme. J'applaudis les artistes qui ont déjà contribué à la cause par leurs affiches et leurs poèmes, mais j'aimerais aller un peu plus loin. J'appelle les artistes de tous les domaines artistiques, poètes, musiciens, graphistes, et les artistes d'expression comme les acteurs et les danseurs à consacrer un peu de leur art à la cause des prisonniers palestiniens en grève de la faim. Et nous ferons tous notre possible pour propager et diffuser leurs productions. A titre d'encouragement, regardez cette photo puissante de Shahd Abusalama tenant le portrait qu'elle a dessiné de Samer Issawi.

Photo


 
Tant que Samer Issawi respire, nous lui donnerons notre soutien total dans sa courageuse lutte. Nous exprimons aussi notre amour et notre compassion à sa famille, pour qui cette situation doit être une épreuve inimaginable. À Dieu ne plaise que nous voyions le jour où Samer ou un autre gréviste de la faim cesse de respirer, mais si cela arrive, nous ferons en sorte que leur lutte n'ait pas été vaine en la continuant jusqu'à la victoire.


Clip/vidéo "HUNGRY", par Doc Jazz, dédié aux grévistes de la faim palestinien
Musical Intifada, 08.02.2013
 



Paroles en français :

AFFAME – Doc Jazz

Tu pourrais penser avoir lu un truc sur moi dans le New York Times
Bientôt 200 jours sans une bouchée
Alors que je m’éteins dans ma cellule de prison
Tout ce que tu lis n’est que le jeu de l’offre et de la demande

A Wall Street, ils ne savent rien de la façon dont je résiste
S’ils le savaient, ils seraient estomaqués par la façon dont j’insiste
Liberté et Droits de l’Homme sont sur ma liste
Je veux vivre, respirer, bouger – putain, que j’existe !

Si j’avais une armée, je la lèverai pour défendre
Nos villages et nos villes, jusqu’à la fin
Mais je suis coupé du monde, sans aucune ressource
Ils appellent terrorisme la résistance, mais tu sais que ce sont des mensonges

Si mes yeux sont bandés, et mon corps enchaîné
Coincé derrière des barreaux, la seule chose qui me reste
Est de refuser d’être nourri dans un repère de voleurs racistes
Refuser d’être traité comme un mouton dans leur bergerie

J’ai faim
Pour la liberté et les Droits
J’ai faim
C’est ma façon de me battre

J’ai faim
Un prisonnier en grève de la faim
Jamais inculpé
Jamais jugé
Par ce satané 4ème Reich

Laisse les dire ce qu’ils disent de mon peuple
S’il y a une chose que nous ne sommes pas, ce sont des moutons de Panurge
Pourquoi baisserions-nous les bras sur notre terre et permettre qu’elle soit volée
Leur cupidité est sans limite, il ne restera rien

Nous voulons la Justice, comment cela peut-il être trop demander
Tu ne toucheras pas à ça car tu n’es pas à la hauteur de la situation
Continue ta route et tes mensonges, et qualifie notre ennemi de "civilisé"
Cela n’aura plus aucune importance lorsque la Victoire éclatera

J’ai faim
Pour la liberté et les Droits
J’ai faim
C’est ma façon de me battre

J’ai faim
Un prisonnier en grève de la faim
Jamais inculpé
Jamais jugé
Par ce satané 4ème Reich

Pendant que t’es libre dans ton foyer à compter tes dollars et pennies
J’ai une question pour toi quand t’auras fini d’empiler tes liasses
Peux-tu consacrer quelques minutes à un homme tout comme toi
Dont le seul crime est qu’il ne pliera pas devant un tyran

Je ne te demande pas de me sortir de là
Je pourrais passer encore 100 ans à mener ce combat
Tout ce que je veux que tu fasses est de dire haut et fort la vérité
Ne soutiens pas un Etat raciste, qui est vil et grossier !


Paroles en anglais

HUNGRY - Doc Jazz
Copyright © 2013 Doc Jazz
 
You'd think you'd read about me in the New York Times
Almost two hundred days without any bite
While I'm withering away in my prison cell
All you read about is the game of buy and sell

in Wall Street - they don't know the way I resist
If they knew, they'd be shocked at the way I insist
Freedom and human rights are on my list
I want to live, breath, move - hell, I wanna exist

If I had an army I'd set it up to defend
Our villages our towns till the very end
But I'm cut off from the world, so there's no supplies
They call resistance terrorism but u know these are lies

If my eyes are blindfolded, my body in chains
Tucked away behind bars the only thing that remains
Is to refuse to be fed from a racist thief's den
To refuse to be treated like a sheep in their pen

I am hungry
For freedom and rights
I am hungry
That's the way that I fight

I am hungry
A prisoner on a hunger strike
Never charged
Never tried
By that damned Fourth Reich

Let them say what they say bout my people
If there's one thing we ain't it is sheeple
Why would we give up on our land and allow its theft
Because greed is their creed, there'll be nothing left

We want Justice, how is that too much to ask
You wont touch this, cuz ur not up to the task
Go ahead and lie, and call our enemy 'civilized'
it won't matter no more when Victory strikes

I am hungry
For freedom and rights
I am hungry
That's the way that I fight

I am hungry
A prisoner on a hunger strike
Never charged
Never tried
By that damned Fourth Reich

While you're out there in your homes counting dollars and pennies
I've got a question to you when ur done stacking ur twenties
Can u spare a few minutes for a man like yours truly
Whose only crime is that he won't bow to a bully

I'm not asking u to break me out, cuz I'm alright
Can spend a hundred more years putting up this fight
All I want you to do, is speak out for the truth
Don't support a racist state that is vile and uncouth


 

Source : The Musical Intifada

Traduction : CR/MR pour ISM

 

http://www.alterinfo.net/Affames-de-justice-pourquoi-les-grevistes-de-la-faim-palestiniens-importent-Clip-video-HUNGRY-dedie-aux-prisonniers-en_a86667.html

 

VOIR AUSSI :

 

Manifestation devant le siège de Mehadrin à Olten Lancement de la campagne internationale contre les exportateurs de produits agricoles israéliens

Destruction d’une maison palestinienne à Jérusalem (Vidéo)

*


Partager cet article

Repost0
9 février 2013 6 09 /02 /février /2013 05:19

Appel de la CGT et de la CGT-Force Ouvrière

images

index

Le communiqué commun:
Les deux confédérations CGT et Force Ouvrière réaffirment leur opposition résolue aux principales dispositions contenues dans l’accord interprofessionnel sur l’emploi du 11 janvier 2013.

Cet accord refusé par deux des trois grandes confédérations syndicales organise une plus grande flexibilité pour les salariés, un recul de leurs droits individuels et collectifs au bénéfice des employeurs.

La lutte contre le chômage appelle une rupture avec les politiques d’austérité et de rigueur préjudiciables à l’emploi en qualité et en quantité.

Le gouvernement annonçant son intention de retranscrire dans la loi un mauvais accord pour les droits sociaux, la CGT et Force Ouvrière décident d’appeler les salariés à se mobiliser et à exprimer leur désaccord en direction du gouvernement, des députés et des sénateurs.

Les deux confédérations appellent leurs organisations territoriales et professionnelles à créer les conditions de la  
mobilisation la plus large possible au travers de rassemblements, de manifestations
et arrêts de travail dans les régions,
départements et localités :
le 5 mars prochain.


Cette journée doit exprimer un refus de l’austérité et de la flexibilité; l’exigence de réponses nouvelles pour les droits sociaux, l’emploi, l’augmentation des salaires et des pensions.

Le site de F.O: http://www.force-ouvriere.fr/
Celui de la C.G.T: http://www.cgt.fr/

Partager cet article

Repost0
9 février 2013 6 09 /02 /février /2013 04:23

 

TOUS AU TROCADERO !

..
http://allainjules.com
.

Partager cet article

Repost0
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 00:57

 

http://www.reopen911.info/11-septembre/droit-de-reponse/

 

Caroline Fourest discrédite les journalistes d'investigation,

et les chercheurs sur le 11/9 (Chantal Dupille)

 

Sur France 5, ce mardi 5 février 2012, Caroline Fourest, la grande prétresse de la Pensée de l'Occident en France, au mépris de la vérité et de la tolérance, a consacré une émission aux journalistes d'investigation comme Michel Collon, pour jeter le discrédit sur leurs recherches. Honte à Caroline Fourest et à Carole Gaessler, par carriérisme, de relayer le "politiquement correct" si mensonger ! Et en inversant les rôles : La propagande, c'est elles !  Michel Collon ou Thierry Meyssan traquent inlassablement la vérité, Fourest et Gaessler la masquent en tentant de persuader les téléspectateurs qu'ils ne doivent croire que ce que la télévision aux ordres leur sert. Elles appellent ça de l'info ? Non, de la propagande pour la Pensée Unique au service des seuls intérêts de l'Occident. Oui, il y a un plan contre les Régimes non-alignés, résistants, oui le 11/9 est une imposture comme presque l'ensemble de l'humanité le sait aujourd'hui. Mais parce que dans notre pays la Police de la Pensée veille, tout est fait pour que nous avalions les pires mensonges, et pour que ceux qui sincèrement cherchent la vérité, soient discrédités. Et on appelle ça la démocratie ???

 

En définitive, dans notre pays Lanterne rouge de la Presse en Europe, je crois que c'est bien pire encore : Les journalistes qui font sincèrement leur métier, honnêtement, scrupuleusement, sont désormais discrédités par rapport à ceux qui rampent devant le pouvoir pour en obtenir les miettes. Triste époque, où les valeurs les plus fondamentales, les plus nobles, sont inversées  ! 

 

Et le 11/9, est-ce vrai ? Il suffit de voir ce que pensent les architectes des tours et les pilotes de lignes pour comprendre... et exiger la réouverture du dossier refermé si vite !

 

Chantal Dupille

 

 

NB En regardant cette émission, et en particulier, Caroline Fourest, j'ai eu l'idée de modifier mon article ici (Pensée Unique...):  Alerte ! Le Nouvel Ordre Mondial avance rapidement ses pions, voici pourquoi

 

 

La très controversée Caroline Fourest sera à Pessac le 24 novembre prochain, dans le cadre des « Forums de Pessac ». Condamnée récemment pour diffamation contre Marine Le Pen, celle-ci est fréquemment accusée de « faussaire ».

 

Pascal Boniface, directeur de l’Iris dénonce une journaliste dont la caractéristique principale serait « d’attribuer à ses adversaires des propos qu’ils n’ont jamais tenus pour s’en offusquer ».


http://www.infos-bordeaux.fr/2012/breves/caroline-fourest-a-pessac-le-24-novembre-3502

 

 

La bouffonnerie du 11 septembre 2001 en 2 mn - R-sistons vidéo 13  
02:45

La bouffonnerie du 11 septembre 2001 en 2 mn - R-sistons vidéo 13

 

3 mn pour ridiculer la Pensée Unique

 

 


Source: Yann d’arc
.
En cherchant une image sur Caroline chérie, très chérie (par les tenants de la Pensée Unique), j'ai trouvé cet article sur elle. C'est croustillant, je vous l'offre. Mademoiselle est en colère conre Facebook ! (CD)

Caroline Fourest furieuse après que Facebook a bloqué son compte

© France 24


Facebook a bloqué ce jeudi le compte Facebook de Caroline Fourest. Raison invoquée : la journaliste a publié sur sa page des photos de militantes de Femen, seins nus, prises lors du rassemblement anti-mariage gay du mouvement Civitas.

« Facebook est hallucinant. Il relaie des pages incitant à me tuer, moi et d’autres… Mais veut bloquer mon compte parce que je mets en ligne des images des Femen … Et qu’elles sont seins nus ! Pauvre liberté d’expression entre les mains de critères anglo-saxons… » Voici le message posté par Caroline Fourest sur la page officielle Facebook – encore active – qui lui est consacrée.

Contactée par FRANCE 24, la journaliste confirme que Facebook a suspendu son compte. « Je sais que je ne suis pas la première à subir ce genre d’injustice. Facebook a déjà bloqué la page de ‘Charlie Hebdo’ parce que l’hebdomadaire avait publié des photos de femmes seins nus » explique-t-elle. « Mais quand je vois que les pages haineuses qui me sont dédiées sont, elles, toujours actives, je trouve ça consternant » ajoute-t-elle. Plusieurs pages anti-Caroline Fourest existent en effet sur le réseau social, certaines l’accusant notamment de « mensonges » et d’être une « fausse journaliste. »

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche