Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 02:06

 

 

Une belle femme, énergique. Et un père qui aujourd'hui, manque tant à l'Afrique re-colonisée ou colonisée par les vautours de France, de GB, des Etats-Unis et d'Israël. M. Kadhafi travaillait à la libération de ce continent; Les agents de l'Oligarchie l'ont tué. Puisse sa fille un jour lui succéder, et redonner espoir à l'Afrique meurtrie. Eva R-sistons

 

MANIFEST OF DR. AISHA MUAMMAR ABU MENYAR GADDAFI

MANIFEST OF DR. AISHA MUAMMAR ABU MENYAR GADDAFI

 

  http://www.facebook.com/notes/elac-committees/-manifest-of-dr-aisha-muammar-abu-menyar-gaddafi/254635801333016

 


Appeal of Aïcha GADDAFI to Zintan tribe
on the trial of Saif al-Islam Gaddafi by a kangaroo “court”.
ELAC & ALAC COMMITTEES avec PCN-SPO / 2013 01 18 /

In the name of God the Merciful
Greetings to you, sons of Libya struggling
 
What, that we saw yesterday [In Zintan] was aimed at pleasing of occupants.
That did not comply with tribal traditions and yield to pressure of oppressive tyrant external forces.
 
[To Zintan tribe]
Do not make from Yourselves like Ethiopians Fascists who were mercenaries for Italy.
Who are serve Italy then was executed the hero Khalifa Bin Askar in 1922.
History does not have mercy and may Allah not consent Paris and Washington and that the road to heaven is not through the gate of Paris and Washington. Here is Libya for nearly two years after the Atlantic invasion turned into another Somalia. There, for their comfort, smelt death, misery, despair, hunger, ignorance and disease. Killings and tortures in secret prisons, rapes, demolition of scientific lighthouses, kidnapping and the list goes on.

We call the Zintan tribe not to be new Ethiopians and not to be dragged behind the foreign agendas. Seek to preserve what remains of Libya wounded. In addition, we do not recognize the existence of a justice not impartially, under the guardianship of Foreign powers, as the Vichy regime in France.

The Mujahid hero Saif al-Islam Muammar Gaddafi is tomorrow and hope and his charitable work, evidenced by the whole world is rich from the definition. Either position in defending the territory of Libya is a legitimate duty, patriotic and moral. He is the grandson of Mujahid Abdul Salam Abu Menyar [father of Muammar Gaddafi]. Have to keep the last thing stay to You and don’t listen to the horns demons around You...

In the name of God the Merciful
Glory to the people

 

http://www.alterinfo.net/MANIFEST-OF-DR-AISHA-MUAMMAR-ABU-MENYAR-GADDAFI_a85858.html 
Aisha Muammar Abu Menyar Gaddafi

http://www.facebook.com/notes/elac-committees/-manifest-of-dr-aisha-muammar-abu-menyar-gaddafi/254635801333016

 

 

 

Voici l'article que j'ai publié en son temps sur mes blogs.

A relayer, au nom de la vérité qui doit toujours prévaloir ! 

 

 

 

kadhafi-jeune.jpg

.

Libye : Le vrai Kadhafi, un grand réformateur sauvagement assassiné

Le vrai Kadhafi, dossier (1). Un grand bâtisseur - Le socialisme islamique

La stratégie du chaos dans le monde - et en Afrique (qui pleure Kadhafi)

 

http://abidjan360.wordpress.com/2011/04/26/

Ouattara (..)  ce qui fait peur, ce sont ses maîtres qui décident un bon matin de bombarder et finalement de tuer tout africain qui lèvera le doigt pour condamner les actes criminels et de recolonisation de l’Afrique par la France et les USA, y compris l’Angleterre.

 Ouattara est l’homme par lequel, les occidentaux sont prêts à frapper dans n’importe quel pays d’Afrique pour les intérêts économiques.

 

.

.

.

Partager cet article

Repost0
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 05:05

 

La révolte des autochtones du Canada

 


indiennuitL’émergence du mouvement « Idle No More » (que l’on peut traduire par « Finie l’apathie ! »), combinée à la grève de la faim observée par la cheffe du conseil de bande de la réserve indienne d’Attawapiskat, Theresa Spence – une communauté située sur la côte ouest de la Baie James dans le nord de l’Ontario – a remis la lutte de résistance des nations autochtones au premier plan sur la scène politique canadienne.

Partout à travers le Canada des actions de révolte se sont multipliées : «flash mobs», manifestations, occupations, blocages de routes, de ponts et de chemins de fer. Ces actions témoignent de la forte présence des peuples autochtones partout sur le territoire canadien (un million deux cent mille indiens, inuit et métis reconnus – 2006) (1).

La révolte amérindienne rappelle de manière spectaculaire que l’État canadien et ses différentes composantes – telles que les gouvernements provinciaux dont le gouvernement du Québec – a été édifié sur la base de l’expropriation des terres des Premières nations, sur la base de la spoliation de leurs ressources naturelles et sur la négation de leurs droits ancestraux.

Officiellement, le mouvement amérindien « Idle No More » a été créé au mois d’octobre 2012, à la suite du dépôt au Parlement d’Ottawa du projet de loi C-45 («Mammouth II») par le gouvernement fédéral de Stephen Harper. Ce projet de loi propose notamment de modifier unilatéralement le processus de consultation des conseils de bande (autochtones) mis sur pied en vertu de l’infâme Loi sur les Indiens de 1985, prolongement de l’Acte sur les Sauvages de 1876 (2). Ces modifications au processus de consultation visent en réalité à faciliter l’intrusion sur les réserves, la spoliation des ressources, la dégradation environnementale, et le saccage des terres sur les « Réserves indiennes » à l’encontre des intérêts des peuples autochtones.

Les instigatrices amérindiennes du récent mouvement dénoncent les modifications à la Loi sur la protection des eaux navigables et de manière plus générale, l’affaiblissement de la réglementation fédérale en matière de protection de l’environnement et des ressources naturelles, ce qui aura un impact évident sur l’avenir des communautés autochtones. Par ces mesures législatives le gouvernement fédéral s’autorise et autorise les gouvernements provinciaux canadiens – y compris le gouvernement québécois – à brader les terres autochtones. Le gouvernement Harper mène cette charge pour le profit des monopoles miniers et énergétiques canadiens et étrangers (Entreprises de l’oléoduc de la Mackenzie; multinationales minières chinoises au Nunavut; pétrolières américaines des sables bitumineux de l’Alberta; minières étrangères du Nord de la Colombie Britannique; monopoles miniers indiens (Arcelor Mital) et chinois et hydro-électriques québécois (Hydro-Québec) du Plan Nord au Québec; etc.) (3).

Depuis un mois, le mouvement « Idle No More » s’est répandu dans à peu près toutes les communautés autochtones du pays. Il met désormais en présence à la fois des membres des diverses communautés, ainsi que les leaders reconnus et appointés par l’État canadien à la tête des conseils de bande et de leurs grands regroupements nationaux comme l’Assemblée des premières nations. Le mouvement de contestation est donc marqué par toutes les contradictions qui caractérisent les relations entre les Premières nations autochtones – l’État impérialiste canadien – la classes capitaliste monopoliste qui le dirige en sous-main – et le peuple canadien.

Ainsi, l’impérative exigence de certains chefs de bande de tenir des discussions entre les chefs des Premières nations et le « Chef » Stephen Harper d’Ottawa, en présente du futile gouverneur général du Canada – puéril représentant de la Couronne d’Angleterre – loufoque reliquat d’une époque coloniale Britannique révolue, n’est nullement endossée par les ouvriers autochtones, les chômeurs, les désœuvrés vivant de l’aide sociale sur leurs terres dévastées, spoliées et saccagées par les monopoles miniers, énergétiques et forestiers multinationaux et canadiens.

La classe ouvrière autochtone participe à ces luttes et à ces révoltes contre la Loi sur les indiens, et contre toutes celles qui l’ont précédée et par lesquelles les gouvernements canadiens – y compris le gouvernement québécois – se sont autorisés à parquer les amérindiens dans le « tiers monde » des « Réserves indiennes » – structure juridique semblable à des bantoustans – après avoir kidnappé leurs enfants, les avoir endoctrinés dans des collèges et des couvents chrétiens, loin de leurs parents, les violant et les dépouillant de leur héritage ethnique, culturel et linguistique. Depuis ce temps l’État bourgeois fédéral canadien et les gouvernements bourgeois provinciaux – y compris le gouvernement québécois – sont coupables de génocide culturel contre les Premières nations autochtones (4).

Aujourd’hui, la section amérindienne de la classe ouvrière canadienne – nos frères de classe issus des Premières nations – vivant dans les Réserves et hors des Réserves, est toujours soumise à l’oppression nationale contre sa culture, ses langues et son mode de vie ancestral, mais aussi et surtout ces prolétaires amérindiens, inuit et métis sont victimes de l’oppression de classe fondement de toutes les formes d’oppression en société impérialiste.

Les ouvrières et les ouvriers canadiens issus des Premières nations soutiennent le mouvement de révolte contre la Loi sur les indiens et contre toute les mesures contenues dans les iniques Loi C-45 et C-38. Le gouvernement Fédéral et les gouvernements provinciaux au Canada – y compris le gouvernement québécois – ne doivent plus intervenir sur les territoires des « Réserves indiennes » et ils doivent cesser d’autoriser quiconque à s’activer sur les territoires autochtones sans l’accord officiel des bandes autochtones et de leurs représentants dûment choisis selon les modes de représentation autochtones ancestraux.

Les luttes de résistance de la classe ouvrière autochtone sur le front économique de la lutte des classes – contre l’exploitation du travail salarié – tout comme leurs révoltes contre l’oppression nationale de classe (langue, culture, droits ancestraux, propriété et exploitation écologique de la Terre-mère et de ses ressources naturelles), sont partie intégrante de la lutte de l’ensemble de la classe ouvrière canadienne – comprenant sa section québécoise – contre le système d’exploitation impérialiste canadien.

Le prolétariat canadien salue la résistance et les luttes de sa section ouvrière autochtone.

(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Am%C3%A9rindiens_au_Canada
(2) http://lois-laws.justice.gc.ca/fra/lois/I-5/index.html et http://www.amnistie.ca/site/index.php?option=com_content&view=article&id=12967&Itemid=171
(3) Plan Nord (Québec-Canada) Méfiez-vous de cet homme venu du Sud. Robert Bibeau. 15.05.2011. http://www.mondialisation.ca/plan-nord-qu-bec-canada-m-fiez-vous-de-cet-homme-venus-du-sud/24778
(4) Idle No More et revendications autochtones. 8.01.2013. http://www.pressegauche.org/spip.php?article12760

 

Partager cet article

Repost0
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 04:50

 

 

Partager cet article

Repost0
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 00:04

 

10 bonnes raisons de faire à nouveau la Révolution


Dans la même rubrique:
< >

Samedi 19 Janvier 2013 - 09:32 La lutte des crasses

Jeudi 17 Janvier 2013 - 11:23 Le Béni et le Mali


Les causes de la Révolution de 1789 sont à nouveau réunies: injustices criantes et accaparement du pouvoir par une caste de privilégiés.

Voici donc 10 bonnes raisons de faire à nouveau la Révolution…

 


© syti.net
Dimanche 20 Janvier 2013

10 bonnes raisons de faire à nouveau la Révolution

1 La hausse des prix de 100% – La misère en travaillant

Depuis le passage à l’Euro, les prix des produits de base ont doublé, au bénéfice des entreprises de la grande distribution. Mais officiellement, l’inflation pendant cette période n’a été que de 2% par an.

Alors que les prix augmentent, les salaires n’ont pas augmenté depuis 20 ans, et les salariés ne bénéficient jamais de la « croissance » ni des fantastiques profits réalisées par les entreprises.

Aujourd’hui, le salaire d’une majorité de salariés est à peine suffisant pour assurer la survie quotidienne. Autrefois, les seuls pauvres étaient des chômeurs. Avec le « nouvel ordre économique », il est devenu normal d’être pauvre en travaillant.

2 Deux poids et deux mesures pour les salariés et les dirigeants d’entreprises

L’écart entre les salaires est devenu astronomique. Par ailleurs, lorsqu’un salarié commet la moindre faute, il est licencié sans pitié. Le plus souvent, il est même licencié sans avoir commis de faute.

Dans le même temps, les dirigeants qui ont ruiné leur entreprise conservent leur poste en bénéficiant même d’une augmentation de salaire de 20 ou 30% par an (parfois davantage), ou bien ils reçoivent des millions d’euros d’indemnités de départ (comme Michel Bon à France Telecom, ou Jean-Marie Messier à Vivendi Universal, parti avec 20 millions d’euros, soit 27.600 fois les indemnités de chômage du salarié de base).

En 2002, le salaire moyen des PDG des grandes entreprises françaises était de 2.070.000 euros par an. Pour gagner la même somme, un salarié de base devrait travailler pendant 172 ans. (*)

(*) entreprises du CAC 40, l’indice boursier des 40 plus grandes entreprises françaises
Pour la liste complète des salaires des patrons du CAC 40, voir l’article sur le « capitalisme vampire »

3 Deux poids et deux mesures pour la justice

Selon la constitution et la déclaration des droits de l’homme de 1789, la justice est la même pour tous. La réalité est devenue bien différente.

Alors qu’on accorde toujours plus de liberté aux entreprises, le citoyen ordinaire est soumis à une répression policière de plus en plus oppressante, et à des réglementations de plus en plus contraignantes. A la moindre faute de sa part, les sanctions sont impitoyables.

Récemment, un automobiliste a été condamné à 2 ans de prison ferme pour un excès de vitesse qui n’a pas causé d’accident. Une mère de famille peut être condamnée à 4 mois de prison ferme si ses enfants ne sont pas allés à l’école. Et José Bové a été condamné à 18 mois de prison ferme pour avoir arraché des plants de maïs transgéniques dans un champs.

Dans le même temps, et dans des affaires qui ont causé des préjudices beaucoup plus graves, les élites politiques et économiques bénéficient d’une impunité systématique. Ainsi, Jean-Claude Trichet (ancien président de la Banque de France et membre du Groupe de Bilderberg) a été « totalement blanchi » à propos des malversations financières du Crédit Lyonnais. De même, Roland Dumas a échappé à une condamnation dans l’affaire d’Elf-Aquitaine, des frégates de Taiwan et de leurs commissions occultes. Et dans l’affaire du « sang contaminé », le ministre de la santé Edmond Hervé a été condamné à quelques mois de prison ferme, mais a été « dispensé de peine » par le tribunal. Etc, etc…

4 Le décalage entre les impôts élevés et l’inefficience croissante des services de l’état

Malgré la médiocrité des services publics, les impôts demeurent à des niveaux très élevés. En additionnant l’impôt sur le revenu, les impôts locaux, l’impôt foncier, la TVA et les taxes sur l’essence, les prélèvements de l’état représentent plus de la moitié du revenu d’un salarié moyen.

Dans le même temps, la qualité de l’éducation se dégrade faute de professeurs en nombre suffisant, faute de locaux adaptés, et faute d’un matériel pédagogique moderne (ordinateurs, magnétoscopes, etc.).

Pire encore est le délabrement des services de santé. Dans les hôpitaux, il devient habituel que des blessés attendent pendant 24 heures sur un brancard dans les couloirs, faute de chambres et de personnel médical. Les opérations sont réalisées « à la chaîne » et les erreurs médicales se multiplient. A cause du manque d’hygiène dans les hôpitaux, les malades ont 1 chance sur 4 d’être contaminés par des maladies nosocomiales mortelles ou fortement invalidantes, causées par des bactéries devenues résistantes aux antibiotiques et qui abondent en milieu hospitalier (à cause de l’emploi abusif des antibiotiques par les médecins).

5 Le sabotage organisé des services publics pour justifier leur privatisation

Les gouvernements organisent le sabotage des services publics dont l’inefficience est ensuite utilisée comme prétexte pour justifier leur privatisation.

Voici ce que l’on peut lire à propos de l’éducation publique dans un document de l’OCDE, l’organisation des Maîtres du Monde qui est également à l’origine de l’AMI:

« Si l’on diminue les dépenses de fonctionnement, il faut veiller à ne pas diminuer la quantité de service, quitte à ce que la qualité baisse. On peut réduire, par exemple, les crédits de fonctionnement aux écoles et aux universités, mais il serait dangereux de restreindre le nombre d’élèves ou d’étudiants. Les familles réagiront violemment à un refus d’inscription de leurs enfants, mais non à une baisse graduelle de la qualité de l’enseignement.
Cela se fait au coup par coup, dans une école et non dans un établissement voisin, de telle sorte qu’on évite un mécontentement général de la population. » (extrait du « Cahier de politique économique » n°13 de l’OCDE)

6 La corruption à tous les niveaux de l’Etat

Le décalage entre les impôts élevés et la médiocrité des services de l’état est causé principalement par la corruption, présente à tous les niveaux de l’administration: commune, département, région, état.

Une autre cause de ce décalage est le train de vie somptuaire des ministres et des hauts fonctionnaires: luxueux appartements et voitures de fonction, déplacements en avion et en hélicoptère, voyages à l’étranger, nombreuses escortes de motards, gardes républicains mobilisés pour un protocole pompeux, repas avec les mets les plus raffinés, cocktails et réceptions dont le coût atteint couramment 100.000 euros pour une soirée… Tout ceci est une autre façon de détourner l’argent du contribuable.

7 Les subventions abusives distribuées par l’Etat aux entreprises

Si l’état manque d’argent pour l’éducation, la santé ou les retraites, c’est aussi à cause des subventions abusives versées à des grandes entreprises, sous prétexte qu’elles vont créer des emplois, et quelquefois sans prétexte du tout. Puis une fois les subventions empochées, l’entreprise délocalise ses usines dans un pays où la main d’oeuvre est encore moins chère, ou la fiscalité plus avantageuse.

8 La collusion entre les gouvernements et les multinationales »

Les gouvernements sont avant tout au service des multinationales et non de l’intérêt général. C’est à cause de cette collusion que le libéralisme est appliqué depuis 30 ans par les gouvernements de droite comme de gauche, malgré ses effets désastreux qui ne font que s’amplifier (misère croissante, envolée des prix, précarité généralisée, privatisation des biens publics, destruction de l’environnement, tiers-mondisation des pays occidentaux…).
De même, les seuils autorisés pour la pollution, les mises sur le marché des médicaments, ou encore les normes pour les produits alimentaires correspondent aux souhaits des industriels et non aux nécessités de la santé publique.

Il est temps d’exiger la « séparation de l’entreprise et de l’état », afin que les gouvernements soient à nouveau au service des citoyens, de leurs aspirations et de leur droit au bonheur.

9 Les accords multilatéraux négociés dans le dos des citoyens et qui vident la démocratie de son contenu

Depuis 10 ans, le pouvoir réel a été transféré progressivement et discrètement vers des organisations non-élues (OMC, FMI, OCDE, Commission Européenne…). Les accords multilatéraux (AMI, AGCS…) élaborés dans le secret et l’opacité par ces mêmes organisations ont vidé la démocratie de son contenu. Ces accords réduisent en effet considérablement le pouvoir et le droit des états à jouer leur rôle de régulation dans le domaine économique, social, et environnemental.

10 Le saccage de l’environnement par les entreprises, en toute impunité

Par la pollution, le CO2, la déforestation, la destruction des paysages sauvages et de la biodiversité, les « prédateurs » saccagent la nature en toute impunité. L’homme et l’environnement sont sacrifiés aux intérêts économiques des multinationales, et un avenir bien sombre se dessine pour les générations futures. Le point de non-retour écologique est sur le point d’être franchi. Pour les citoyens de cette planète, c’est maintenant qu’il faut agir.

« Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est pour le peuple, et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. »

Article 35 de la constitution française de l’An 1 (24 juin 1793)

http://globalpresse.wordpress.com/2013/01/19/10-bonnes-raisons-de-faire-a-nouveau-la-revolution/#more-15965 http://globalpresse.wordpress.com/2013/01/19/10-bonnes-raisons-de-faire-a-nouveau-la-revolution/#more-15965

 

http://www.alterinfo.net/10-bonnes-raisons-de-faire-a-nouveau-la-Revolution_a85885.html

 

.

 

Sur ce site,

 

STRATÉGIE DU CHAOS : L'ALGÉRIE EST BIEN LA PROCHAINE SUR LA LISTE

 

L'Algérie première victime collatérale de la guerre française au Mali ?

 

Une crise aux multiples dimensions : profits et bonus pour quelques uns, chômage et baisse des salaires pour beaucoup d’autres

 

Une approche politique de la société numérique

 

L’ARMEE N’A PLUS UN SOU…

 

François Hollande et la Françafrique : de changement, il n’y en a pas !

 

DAVID CAMERON PRIS DANS SON PROPRE PIEGE DANS LA LUTTE ANTITERRORISTE.

 

Appel à rejoindre la Fédération Anti Nucléaire Bretagne

 

Un Etat catéchisé par la démocratie

 

Entretien avec Nigel Farage : Pour une Europe des nations

 

.

MANIFEST OF DR. AISHA MUAMMAR ABU MENYAR GADDAFI

 

Appeal of Aïcha GADDAFI to Zintan tribe
on the trial of Saif al-Islam Gaddafi by a kangaroo “court”.
ELAC & ALAC COMMITTEES avec PCN-SPO / 2013 01 18 /

In the name of God the Merciful
Greetings to you, sons of Libya struggling
 
What, that we saw yesterday [In Zintan] was aimed at pleasing of occupants.
That did not comply with tribal traditions and yield to pressure of oppressive tyrant external forces.
 
[To Zintan tribe]
Do not make from Yourselves like Ethiopians Fascists who were mercenaries for Italy.
Who are serve Italy then was executed the hero Khalifa Bin Askar in 1922.
History does not have mercy and may Allah not consent Paris and Washington and that the road to heaven is not through the gate of Paris and Washington. Here is Libya for nearly two years after the Atlantic invasion turned into another Somalia. There, for their comfort, smelt death, misery, despair, hunger, ignorance and disease. Killings and tortures in secret prisons, rapes, demolition of scientific lighthouses, kidnapping and the list goes on.

We call the Zintan tribe not to be new Ethiopians and not to be dragged behind the foreign agendas. Seek to preserve what remains of Libya wounded. In addition, we do not recognize the existence of a justice not impartially, under the guardianship of Foreign powers, as the Vichy regime in France.

The Mujahid hero Saif al-Islam Muammar Gaddafi is tomorrow and hope and his charitable work, evidenced by the whole world is rich from the definition. Either position in defending the territory of Libya is a legitimate duty, patriotic and moral. He is the grandson of Mujahid Abdul Salam Abu Menyar [father of Muammar Gaddafi]. Have to keep the last thing stay to You and don’t listen to the horns demons around You...

In the name of God the Merciful
Glory to the people
 
Aisha Muammar Abu Menyar Gaddafi

http://www.facebook.com/notes/elac-committees/-manifest-of-dr-aisha-muammar-abu-menyar-gaddafi/254635801333016

 

http://www.alterinfo.net/MANIFEST-OF-DR-AISHA-MUAMMAR-ABU-MENYAR-GADDAFI_a85858.html

Partager cet article

Repost0
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 03:46

 

desinformation.jpg

  http://molex.unblog.fr/2010/10/17/

(Conditionnement par les Médias)

 

 

Michel Collon : comment libérer l’info
Azhar Idrissi Anass, Marechal Louis

15 janvier 2013

Investig'Action - Michel Collon : comment libérer l'info « La faute aux journalistes ? » « Comment fonctionne le système des médias ? » « Est-il quand même possible pour les citoyens de s’informer correctement ? » Dans cette interview audio, réalisée par le Cercle des Volontaires, Michel Collon répond aux questions les plus fréquentes sur les médias. Suivent deux exemples concrets : 1. Comment nous informe-t-on sur Israël ? 2. Que nous cache-t-on sur l’Afghanistan, la Chine et la bataille pour le contrôle de (...)

 

.


Guerres, révolutions, médias... Pourquoi et comment lutter
Al Andaluz

15 janvier 2013

Investig'Action - Guerres, révolutions, médias... Pourquoi et comment lutter Michel Collon animait une conférence à Saint-Nazaire après la projection du film « Place Tahrir ». L’occasion de soulever quelques questions qui méritent réflexion. Jusqu’où ira la révolution égyptienne ? Quels intérêts motivent les interventions militaires dans le monde arabe et en Afrique ? Que vaut notre info sur ces événements ? Que pouvons-nous faire ? Extrait (...)

 

.


A Paris et Ankara, terrorisme et antiterrorisme ne font qu’un
Bahar Kimyongür

14 janvier 2013

Investig'Action - A Paris et Ankara, terrorisme et antiterrorisme ne font qu'un Mercredi dernier, trois militantes kurdes ont été exécutées de plusieurs balles dans la tête dans les locaux du centre d’information du Kurdistan situé en plein cœur de Paris. Parmi les victimes se trouve Sakine Cansiz, 55 ans, l’une des fondatrices du PKK, rescapée du camp de torture de Diyarbakir durant la dictature du général Evren. Les deux autres militantes d’une vingtaine d’années plus jeunes ont grandi en Europe. L’assassinat odieux de ces trois (...)

 

.


“Même si la vie te semble être un conte aujourd’hui, raconte-la”
Hernando Calvo Ospina

10 janvier 2013

Investig'Action - “Même si la vie te semble être un conte aujourd'hui, raconte-la” Le 18 octobre à Oslo, ont été inaugurées les négociations entre le gouvernement colombien et la guérilla des FARC. Quelques heures auparavant, l’organisation révolutionnaire avait rendue publique une vidéo musicale. Celle-ci débutait avec les paroles de son commandant en chef, Timoleon Jimenez, plus connu sous le nom de Timochenko : “Nous venons à la table des négociations sans rancœur ni arrogance.” Puis on a vu plusieurs jeunes sans armes ni tenue de (...)

 

.


Appel de Michel Collon : Rejoignez les Amis d’Investig’Action !
Michel Collon

25 décembre 2012

Investig'Action - Appel de Michel Collon : Rejoignez les Amis d'Investig'Action ! Aujourd’hui, nous avons besoin de vous. Votre soutien est indispensable pour que continue à exister le site michelcollon.info. Avec l’ensemble de nos activités : newsletter, articles, livres, films, reportages, test-médias, conférences, formations… C’est pourquoi nous créons aujourd’hui Les Amis d’Investig’Action, et je vous appelle à les rejoindre.

 

 

La France au Mali : repérer les médiamensonges
Michel Collon

19 janvier 2013

Investig'Action - La France au Mali : repérer les médiamensonges En guerre contre le terrorisme, vraiment ? Pourquoi les médias ne parlent-ils pas des ressources naturelles convoitées, des multinationales françaises qui se construisent des fortunes dans cette région, de la misère dont elles sont responsables ? Pourquoi nous cache-t-on les véritables cibles : Mali, Niger, Algérie et l’Afrique en général ? Et le Qatar, allié de Paris, qui arme les islamistes maliens, qu’est-ce que cela cache ? Ou bien part-on en (...)


 

Dimanche 20 janvier 2013

Michel Collon: Comment libérer l’info. Repérer les médiamensonges

.

Ici,  une vidéo exceptionnelle de Michel Collon, journaliste INDÉPENDANT 
qui sait de quoi il parle. Il le fait  sans agressivité et explique très simplement !

Il a beaucoup  écrit sur la Libye et est allé sur les lieux
 ça n’est pas un reportage de guerre filmé dans les studios du Qatar !!!! Comme pour la Libye
Vidéo de 43mn   - La vérité sur TOUTES les guerres

Le 4 juillet 2012 " Guerres Et Mensonges des Médias "
http://www.youtube.com/watch?v=5RNXsZFDrKg

Une guerre par an et ça s’accélère ! – Histoire de l’Egypte…….

 

 * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Vidéo de10 mn - Michel Collon avec les Maliens de Bruxelles - 2/6/12
http://www.dailymotion.com/video/xrfimp_michel-collon-avec-les-maliens-de-bruxelles-2-6-12_news#.UPk_k-SQAsE

 * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Le Mali, nouvelle victime désignée d’actives ingérences néocoloniales françaises
Ici la France soutient des rebelles, là-bas elle fait la guerre pour les combattre. Allez comprendre ! 
Le rôle néfaste de la CEDEAO, efficace instrument français.
La CEDEAO, avec la France, organise activement l’impuissance de l’armée malienne pour mieux justifier l’envoi d’un corps expéditionnaire formé surtout d’un noyau ivoiro-burkinabé.
http://www.michelcollon.info/Le-Mali-nouvelle-victime-designee.html

 * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Libye
De Michel Collon, Libye Monsieur Sarkozy combien as-tu tué d'enfants cette
http://www.dailymotion.com/video/xjwgjy_michel-collon-libye-sarkozy-combien-as-tu-tue-d-enfants-cette-nuit_news#.UOmiNOSQAsE

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Israël attaque Gaza : Michel Collon teste un média
Représailles israéliennes, vraiment?
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=2WxoPxZiNrk#!

 * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Vidéo de 2 heures : Les 7 péchés de Chavez
http://www.dailymotion.com/video/x9ee42_michel-collon-les-7-peches-de-chave_news#.UPlO7uSQAsE

 * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Son site
http://www.michelcollon.info/

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Livres :
La Stratégie Du Chaos - Impérialisme Et Islam Michel Collon
Les 7 Péchés D'hugo Chavez Michel Collon

.

Nouvelleterre.infos

Partager cet article

Repost0
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 03:40

 

ps-trahison.jpg

 

http://lhumainavanttoutcantondepontduchateau.over-blog.com/article-exit-le-romantisme-de-gauche-exit-la-veritable-lutte-contre-le-chomage-113300121.html

 

 

La trahison du P.S.

 

Par Chantal Dupille

 

 

Parti socialiste. Socialiste ? Qu'y-a-t-il de socialiste, aujourd'hui, dans ce parti même plus social-démocrate et terriblement va-t-en guerres coloniales illégitimes et illégales ?

 

Idéaliste, assoiffée de justice sociale, de paix, de fraternité, de liberté, je me suis engagée au PS. Derrière un homme de conviction, Jean-Pierre Chevènement, à l'aile gauche et souverainiste du PS, le CERES : Pour, de l'intérieur, orienter plus à gauche un PS devenant plus social que socialiste.

 

Et comme François Mitterrand me l'a confié un jour, dans son loft rue de Bièvre (sous les décombres, où il recevait les intimes comme ceux et surtout celles qu'il remarquait), JP Chevènement était "son préféré, le plus remuant", mais aussi sa muse, celui qui sans cesse tentait de le pousser toujours plus à gauche. 


Et c'est dans l'enthousiasme que tous ensemble, Socialistes, Radicaux de Gauche et Communistes, nous avons signé un pacte, l'Union de la Gauche qui devait vraiment changer la vie des Français. On rêvait alors de nationalisations, de services réellement publics, de lendemains qui chantent pour les peuples.

 

L'espérance est vite tombée. Realpolitik ? Pour moi, c'est bien pire que cela : Dans l'entourage des Elus, des conseillers très spéciaux s'infiltrent pour orienter la politique vers toujours moins de social et toujours plus d'Europe ultra-libérale inféodée à l'OTAN :  Ce sont les sayanim qui peuplent les coulisses des pouvoirs. Ici, près de F. Mitterrand, Jacques Attali, là, aux côtés de F. Hollande, Daniel Cohen ou Elie Cohen, et BH Lévy pour la politique extérieure. Quant aux Verts, ils se sont engouffrés dans l'Europe des banksters avec "Cohen-Bandit", comme l'appellent les blogueurs agacés par sa duplicité (comprenez, Cohn-Bendit). 

 

 

31075-le-printemps-des-sayanims-1.jpg
http://www.politique-actu.com/actualite/printemps-sayanim-jacob-cohen/294729/

 

 

Et le PS devint l'ombre de lui-même... Pire que cela, il est aujourd'hui dirigé par plusieurs sayanim, à tous les niveaux, les plus célèbres étant Hollande, Valls et Fabius. Et donc, nous n'avons rien à attendre de ce gouvernement.

 

Loin de "changer la France maintenant", ce PS si mal dénommé sera résolument ultra-libéral, européiste - aux ordres de la Haute Finance (malgré quelques mesurettes symboliques), impérialiste et au service du Nouvel Ordre Mondial en préparation tuant Nation, Etat, modèle social, services publics, Droit du Travail, emplois, vivre-ensemble, libertés, démocratie, traditions, paix entre les peuples, etc...

 

Et nous devrions nous mobiliser pour un parti pareil, pour un parti de notables francs-maçons ? Alors que très discrètement, entre 2 guerres, il vient de brader nos CDI et notre Droit du Travail au nom de la flexibilité chère au MEDEF, alors qu'il s'apprête à renforcer l'Europe de notre malheur, alors qu'il masque l'absence de politique sociale par des mesures seulement sociétales remettant d'ailleurs en cause les fondements du pays et les traditions de nos aïeux, et alors qu' il s'ingère dans les affaires intérieures des Etats souverains au point même de financer des attaques terroristes contre eux, avec à la clef attentats, crimes de guerre et contre l'humanité, et bien sûr toutes sortes de mensonges médiatiques pour donner aux forfaits une apparence de Droit, de légitimité.

 

Ce PS qui devait changer les choses et redonner espoir aux citoyens dégoûtés de la politique, réussit l'exploit de trahir ses Electeurs, de consolider l'Europe malfaisante, de soumettre les Syndicats, de cliver davantage la France désormais coupée en deux, de diaboliser une partie des citoyens, d'entreprendre des guerres impérialistes monstrueuses comme en Syrie, de priver les peuples de leur développement et de leur liberté comme en Afrique, d'empêcher les nations souveraines de décider elles-mêmes de leur sort, de faire les guerres les plus sales jamais entreprises car cette fois, elles s'assortissent de véritables nettoyages ethniques (chrétiens, alaouites, etc, en Syrie), elles ciblent les civils même en plein examen universitaire, elles provoquent des attentats terroristes, elles attribuent aux victimes les crimes commis à leur encontre, etc... et ce PS, pour complaire à ses mentors talmudistes, sera prêt, demain, à attaquer l'Iran au risque d'allumer un incendie planétaire et nucléaire !

 

Et voici comment une ancienne militante du PS perd toutes ses illusions. En ne regrettant pas d'avoir jadis refusé les perspectives qui s'offraient à elle (1). Et en se promettant de ne plus voter pour un candidat de l'UMPS, du PS qui se rapproche tant de la Droite, qu'il finit par en devenir son clone - en pire : Parce qu'avançant masqué, en sachant qu'il continuera la même politique que ses adversaires.

 

Nous n'avons rien, strictement rien, à attendre des politiques.

 

Chantal Dupille

 

http://chantaldupille.over-blog.com

 

 

(1) Femme de terrain, dynamique, tribun, je commençais à être pressentie (notamment par le Premier Secrétaire des Yvelines, Philippe Machefer) pour devenir Député au PS à l'heure où ce Parti, dans les années 80, cherchait des femmes pour le représenter au Parlement, au nom de la "parité".

.

.

 

Le TSCG voté, une trahison de plus du PS et de ses godillots de députés

10.10.2012 - Les députés ont adopté ce mardi par 477 voix contre 70 le projet de loi qui autorise la ratification du traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG) au sein de l'Union économique et monétaire

http://www.editoweb.eu/nicolas_maury/Le-TSCG-vote-une-trahison-de-plus-du-PS-et-de-ses-godillots-de-deputes_a5686.html

 

 

.

Partager cet article

Repost0
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 15:24

Naissance de la :
Coordination pour la souveraineté de la Syrie
et contre l’ingérence étrangère

 

Solidarité avec la Syrie laïque, anti-impérialiste et agressée


lundi 14 janvier 2013, par Comité Valmy


Le Comité Valmy est tout naturellement, impliqué dans la création de cette "Coordination" pour la solidarité avec la Syrie et son peuple agressés.
Le combat pour la souveraineté de la Syrie et celui pour celle de la France nous paraissent aujourd’hui d’autant plus indissociables que ceux des dirigeants de la France vassalisée euro atlantique, qui projettent de détruire la nation syrienne ont déjà démoli la France républicaine, rejetée son indépendance nationale et la souveraineté de son peuple.
Les dirigeants de la France officielle se distinguent comme étant contre le peuple syrien, avec le Qatar et l’Arabie Saoudite, parmi les principaux fauteurs de guerre.
Soutenir la Syrie souveraine c’est agir pour le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes mais aussi, pour rétablir la France Républicaine dans ses principes, ses droits et dans l’Histoire.


Coordination pour la souveraineté de la Syrie
et contre l’ingérence étrangère

Depuis près de deux ans, la Syrie souveraine, est l’objet d’une agression extérieure.
Cette guerre pour le contrôle du pétrole et du gaz ainsi que pour des objectifs géopolitiques, est initiée par l’impérialisme, les gouvernements des Etats-Unis et Israël avec leurs auxiliaires occidentaux, alliés aux forces les plus rétrogrades de l’Islam, takfiriste et wahhabiste, s’appuyant sur les factions dominantes des Etats esclavagistes du Qatar et de l’Arabie saoudite. Ceux-ci financent et soutiennent les mercenaires terroristes qu’ils introduisent notamment depuis la Turquie et par dizaines de milliers en Syrie, pour semer mort et désolation.

Dans cette coalition qui entend susciter une guerre civile de nature interconfessionnelle, la France officielle joue un rôle particulièrement belliciste, symbolisé par les déclarations provocatrices de Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères de notre pays.

Dans le contexte contradictoire du « Printemps arabe » dont les aspirations légitimes ont été dévoyées par la manipulation occidentale, un mouvement populaire est apparu en Syrie développant des revendications pour plus de libertés démocratiques et dénonçant même l’essor de l’influence néolibérale du FMI qui entravait toujours plus, le progrès économique et social. Les revendications démocratiques ont été depuis largement acceptées sous l’impulsion du Président Assad, y compris l’abolition de l’état d’urgence.

Très vite ce mouvement pacifique a été supplanté par la violence armée au service de l’étranger. La crise est essentiellement devenue militaire. Elle a été prise en main par les pays de l’OTAN, du Qatar et de l’Arabie saoudite qui ont financé des mercenaires qui ont massivement entrepris d’envahir la Syrie. L’intervention étrangère présente dès le début de la crise en est devenu l’élément dominant.

L’ingérence étrangère systématique crée un risque d’extension et de généralisation régionale du conflit pouvant conduire à une guerre contre l’Iran, et une généralisation du conflit avec la Russie et la Chine visées à travers l’aventure syrienne.

Cette politique est en contradiction fondamentale avec la stratégie équilibrée que représentait la politique arabe de la France conçue par le Général de Gaulle. Les dirigeants occidentaux, dont ceux de France, fournissent des aides multiples aux mercenaires étrangers, notamment des armes qui tombent nécessairement aux mains des forces d’Al Qaïda .

Elle est en outre contraire à tous les usages diplomatiques qui veulent qu’on ne prononce pas de jugement irrévocable sur une situation et qu’on respecte les positions des autres puissances même si on ne les partage pas. Les déclarations bassement injurieuses sur les dirigeants syriens et russes sont indignes et entachent le renom de la France dans le monde.

Une solution négociée de la crise paraît aujourd’hui possible grâce à la médiation russe et aux pressions de certaines forces réalistes étasuniennes. Dans ce cas, notre diplomatie se sera mise d’elle-même même dans une impasse qui l’empêchera de peser sur le règlement.

Au lieu de prendre part, avec ou sans réticences, à des aventures qui peuvent conduire au pire, une France digne de ses valeurs républicaines devrait donner l’exemple d’une politique de détente, d’entente et de coopération et fournir à toute l’Asie du Sud-Ouest les moyens d’une paix par le développement mutuel, qui constitue l’alternative à la guerre de tous contre tous.

Les Français sont l’objet d’une politique de désinformation systématique, massive et généralisée afin de neutraliser leurs réactions et faciliter les manœuvres bellicistes du gouvernement. La conséquence de cette véritable guerre idéologique relayée de façon contre nature, par des forces politiques et syndicales inattendues, se traduit par un développement insuffisant de la solidarité militante envers l’État –nation et le peuple de la Syrie souveraine.

La question de savoir qui gouverne en Syrie revient au peuple syrien et à lui seul.
Résidant en France, nous n’avons pas à prendre partie sur les questions intérieures à la société syrienne, mais nous nous opposons fondamentalement aux interventions extérieures.

C’est pourquoi un groupe d’associations et de militants venus d’horizons divers ont pris l’initiative de créer une structure liaison et de coordination républicaine pour la solidarité avec la Syrie souveraine qui prend le nom de : Coordination pour la souveraineté de la Syrie et contre l’ingérence étrangère. Cette Coordination soutient le droit inaliénable du peuple syrien à donner lui-même une solution nationale et souveraine à la crise.

L’objectif de cette coordination est de promouvoir des initiatives diverses dans cette perspective.

Paris lundi 5 janvier 2013

Mis en ligne : 12 janvier 2013

 

http://www.comite-valmy.org/spip.php?article3123

 

 

 

2013 : Vœux de combat du Comité Valmy

Reprendre en main le drapeau l’indépendance nationale
Rétablir la souveraineté populaire
Imposer le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes

14 janvier 2013, par Comité Valmy

 

_____________________________________________________________________________________

 

 

Moscou hausse le ton

VIDÉO. Syrie : « Jamais sans mon président Bachar al-Assad » !

Publié le 14 janvier 2013

5

 

Bashar al-Assad ( Photo/SANA)

Bashar al-Assad ( Photo/SANA)

 

Moscou hausse le ton et met en garde contre le mensonge et, surtout menace. Le ministre russe des Affaires étrangères et homme de l’année en Russie Sergueï Lavrov, a déclaré, hier, 13 janvier 2013, que : « L’absence du président Assad dans le règlement politique du conflit syrien par le dialogue est une option impossible. » Comment en serait-il autrement ? Imaginons n seul instant que la France ou les Etats-Unis soient victimes de bandes armées et/ou terroristes, s’il y a négociation, peut-on de facto exclure Barack Obama ou François Hollande ? Non, évidement. 


Dans une discussion à bâtons rompus avec un homme politique français, ce dernier m’a dit de comparer les choses comparables, arguant que Bachar al-Assad n’a pas été élu. Mais, lorsque je lui ai demandé de me donner le nom d’un politique syrien qui a été élu en lieu et place de Bachar al-Assad, il s’est tu. L’exclure est le principe même des dictatures les plus rétrogrades. S’il y a une élection en Syrie, Bachar al-Assad ne peut perdre. Les ennemis de la Syrie ont donc peur de lui et veulent l’éjecter du pouvoir.  »Jamais sans mon président Bachar al-Assad ! » est le mot d’ordre de la majorité des Syriens, le leitmotiv.

Surprise du jour: Le Qatar, ce petit pays terroriste  ne parle plus du départ de Bachar al-Assad mais demande qu’une force arabe intervienne en Syrie si la diplomatie n’aboutie pas. Tiens donc ! Dans sa prose, le Premier ministre, le  Cheikh Hamad bin Jassim Al-Thani, a précisé: «Ce n’est pas une question d’intervention en Syrie en faveur d’une partie contre l’autre, mais plutôt une force d’interposition pour préserver la sécurité ». Hum…! Comme par hasard, le financier des wahhabo-salafo-terroristes prône maintenant la paix. Très drôle, non ?

 

..


Gilles Jacquier

 

SYRIE – GILLES JACQUIER. Envoyé Spécial bidouille (encore) ce dossier

http://allainjules.com/2013/01/10/syrie-gilles-jacquier-envoye-special-bidouille-encore-ce-dossier

 

.

 

Un article de Marc LEROY
Mali, Syrie : les méchants et les bons islamistes de François Hollande
16 janvier 2013 | François Hollande vient de décider que la France devait faire la guerre au Mali pour combattre les terroristes islamiques qui menacent l’intégrité du pays et massacrent, décapitent et violent un peu partout sur leur passage, aux cris désormais sinistrement familiers d’ Allah akbar.


.

La France soutient Al-Qaïda en Syrie et l'affronte en Afrique

Un article de Samer R. Zoughaib
La France soutient Al-Qaïda en Syrie et l’affronte en Afrique
15 janvier 2013 | La France fait preuve d’une affligeante incohérence dans sa politique étrangère, qui a de graves conséquences sur la stabilité régionale et fait peser de sérieuses menaces sur la sécurité de l’Europe.

 

Une analyse de Ghaleb Kandil
La guerre d’usure américaine contre l’État syrien sans perspectives
14 janvier 2013 | De ce qui a filtré de la rencontre tripartite de Genève, entre les Russes, les Américains et l’émissaire international Lakhdar Brahimi, vendredi 11 janvier, il apparait clairement que le refus des États-Unis de reconnaître l’échec de la guerre universelle qu’ils ont lancé contre la Syrie et son président Bachar al-Assad, constitue l’obstacle majeur qui empêche une solution politique à la crise syrienne.

 

Partager cet article

Repost0
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 14:58

Sur http://www.prorussia.tv, j'ai pris connaissance de la prise d'otage de la ravissante journaliste ukrainienne. Soutien total à cette journaliste ! Soutien total à la Russie et à la Chine qui s'interposent pour que la Syrie ne soit pas disloquée au profit d'israël et de tous les prédateurs internationaux va-t-en guerres meurtrières (quitte à s'acoquiner avec les "terroristes") ! (eva)  !

 

 

Une journaliste ukrainienne otage du conflit syrien
 

 

Ankhar Kochneva, une journaliste ukrainienne servant d'interprète à des médias russes, a été prise en otage il y a plus de deux mois en Syrie par un groupe armé qui se dit être une unité de l'Armée syrienne libre, formée par l'opposition au président Assad. Les ravisseurs réclamaient le versement d'une rançon de 50 millions de dollars avant jeudi dernier.

Marie Desnos - Parismatch.com

 

 

La vie d’une journaliste est en danger. L’Ukrainienne Ankhar Kochneva, enlevée il y a deux mois par des insurgés syriens, est menacée d’exécution si la somme de 50 millions de dollars (près de 40 millions d'euros) n’est pas versée à ses ravisseurs. A vrai dire, l’ultimatum posé par le groupe armé non identifié, qui se revendique proche de l’Armée syrienne libre (ASL), a expiré le 13 décembre (jeudi dernier). Mais selon les dernières informations, les négociations sur la libération continueraient. Le ministère ukrainien des Affaires étrangères, via Reporters sans frontières (RSF), a notamment rapporté lundi que la jeune femme serait actuellement détenue entre Tartous et Damas, dans des «conditions satisfaisantes».


Ankhar Kochneva, qui collabore avec de nombreux médias russes, notamment comme interprète, est arrivée en Syrie pour couvrir le conflit peu après son éclatement, en mars 2011. D’après «Russia Today», elle s’était rendue à Tartous, le 8 octobre, avec une de ses consœurs, Elena Gromova, qu’elle avait quittée le lendemain pour aller à Homs dans le cadre d’un reportage pour la chaîne NTV. C’est alors qu’elle aurait été enlevée par des hommes armés qui se disent membres d’une faction de l’ASL. Le jour-même, une vidéo a été publiée sur Facebook dans laquelle l’Ukrainienne demande d’accomplir les exigences des kidnappeurs (vidéo en VO) sans préciser lesquelles.

 

 

 

 

 

La victime a confirmé son enlèvement dès le 9 octobre par téléphone, et même contacté NTV, les 12 et 13 octobre, selon RSF. Le 29 novembre, un deuxième enregistrement a été diffusé, mais cette fois, Ankhar Kochneva affirme avoir travaillé pour les renseignements russes et syriens, en tant que traductrice. L’ONG juge «vraisemblable que ses propos aient été tenus sous la contrainte» (vidéo en VO également).

 

 

 



Depuis, les kidnappeurs ont fait connaître leur revendication, soumise à ultimatum. Mardi 11, le ministère ukrainien des Affaires étrangères a prié Damas d'intensifier ses efforts pour obtenir la libération de la journaliste. Le même jour, des hommes armés et masqués ont répondu, dans un nouveau film, qu'aucun Russe, Ukrainien ou Iranien –pays ayant soutenu le régime de Bachar al-Assad depuis le début du soulèvement- ne doit quitter la Syrie vivant.

L'UE et les Etats-Unis appelés à faire pression sur la coalition

Puis la veille de l’échéance fixée par les ravisseurs, diverses ONG ont à leur tour donné de la voix en faveur de l’otage. RSF et deux autres organisations de défense des journalistes (le Comité de protection des journalistes (CPJ) et l’International Press Institute) ont ainsi exhorté la France, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis et l'Union européenne à «user de leur influence auprès des factions rebelles syriennes pour obtenir la libération de la journaliste». Cet appel intervenait quelques heures après que «Amis de la Syrie», y compris les Etats-Unis, eurent rejoint la France, la Grande-Bretagne, et des pays arabes comme l’Arabie saoudite et le Qatar, en reconnaissant la coalition nationale syrienne (CNS). «Ces trois pays, de même que l’UE, ont reconnu la Coalition et son dirigeant Ahmed Moaz Al-Khatib en tant que représentants légitimes du peuple syrien et se doivent donc de faire pression sur la Coalition concernant l’importance de respecter les droits de l'Homme et (…) de condamner les violations.»

De son côté, Amnesty International avait aussi plaidé pour que la principale coalition d'opposition garantisse la «libération immédiate et en toute sécurité d'Anhar Kochneva». «Toute prise d'otage menée dans le cadre d'un conflit armé constitue un crime de guerre», mettait en garde Ann Harrison, directrice adjointe du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord de l’ONG. Et de s’inquiéter des informations qu’elle recevait, «de plus en plus» nombreuses, «selon lesquelles les forces de l'opposition font subir d'horribles sévices à des personnes qu'ils ont capturées, dont des membres de l'armée gouvernementale, ainsi que des journalistes et d'autres civils». Amnesty recommandait enfin «l'établissement d'une hiérarchie et d'une chaîne de commandement clairement définies au sein de la nouvelle autorité militaire, afin de prévenir les crimes de guerre, les crimes contre l'humanité et les violations des droits humains».Point final

 

http://www.parismatch.com/Actu-Match/Monde/Actu/Une-journaliste-ukrainienne-otage-du-conflit-syrien-453080/

 

 

olympia.gr

 

Visitez le site : http://www.prorussia.tv

 

.

Partager cet article

Repost0
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 01:46

 

 

 

 

 

Reçu ce commentaire le 13 1.13 sur mon blog sos-crise.

Une question à soulever, en effet (eva)

 

 

 

Bonjour Éva !

 

Vers une interdiction de la circoncision, ce serait une évolution...

 

Cet acte est contre nature

 

Une femme juive contre la circoncision

1 506
 

Ajoutée par DroitAuCorps le 28 janv. 2011

Laurie Evans manifeste à Washington DC lors de la "Genital Integrity Awareness Week" (Semaine de sensibilisation à l'intégrité génitale).
Elle nous fait partager son expérience de la circoncision.

Visitez notre blog pour plus d'informations : http://droitaucorps.blogspot.com/

 

Lien de la video : http://www.youtube.com/watch?v=uwBatEF-83c

 

Voir ici un lien complet sur le sujet "attention âmes sensibles...

 

http://fr.sott.net/article/4079-Traumatisme-de-la-circoncision

 

Ceci serait une évolution...

 

Commentaire ici :

http://sos-crise.over-blog.com/article-organisons-un-grand-defile-des-opposants-au-president-hollande-qui-a-trahi-ses-electeurs-114294834-comments.html#comment109651822

 

 

Sur ce site, 13 janvier 2013

Circoncision et business aux États-Unis

Article publié le 09/08/11 sur saving-babies
Vous seriez surpris d'apprendre à quel point la circoncision infantile aux États-Unis est lucrative pour les médecins, les hôpitaux, les cliniques et les marchands de ce business. Croyez-le ou non, il se gagne beaucoup d'argent grâce au business de la circoncision. Et quand l'argent s'en mêle, il devient primordial de se poser la question des motivations de celui qui veut sa part du gâteau.

"C'est difficile de faire comprendre quelque chose à un homme lorsque le fait de ne pas comprendre lui assure son salaire." 
Upton Sinclair

Il ne faut pas se leurrer et penser qu'un vendeur de voitures d'occasion cherche NOTRE intérêt et pas la commission qu'il va se mettre dans la poche. Tels des vendeurs de voitures, les médecins enjolivent ou passent carrément sous silence les faits qui pourraient vous faire hésiter face à ce qu'ils ont à vendre. C'est comme ça, c'est le business.
suite ici :
http://droitaucorps.blogspot.fr/2013/01/circoncision-et-business-aux-etats-unis.html
 
 

Partager cet article

Repost0
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 02:17

 

 

  Sur mon blog officiel :

 

 

hollande NS sayanims index

 

 

C'est contre Hollande

que nous devons manifester !

Par chantal Dupille


Honte. J'ai honte d'avoir milité au PS, jadis, croyant en l'idéal de justice sociale. Cependant, je m'étais engagée derrière J.P. Chevènement - aile gauche du parti, souverainiste. J.P. Chevènement est l'homme qui par conviction, a claqué la porte du P.S. lorsque celui-ci a engagé notre pays dans une guerre d'ingérence illégitime, illégale. Sur l'ancien Ministre de la Défense, petite anecdote : J'étais dans le loft personnel de François Mitterrand (il aimait travailler et accueillir ses amis, à l'étage, rue de Bièvre, dans une minuscule pièce mansardée avec petit bureau et grand lit), lorsque le téléphone a sonné : C'était JP Chevènement, l'homme de l'Union de la Gauche. Longue conversation complice entre les deux dirigeants du PS. En raccrochant, F. Mitterrand me dit, rieur : "C'est mon préféré. C'est le plus remuant de tous !". Un non-aligné, à l'époque, comme je les aime ! 

 

Et à l'époque, au PS, on parlait encore de nationalisations, de la défense des services publics, de mesures sociales avancées... Mais les actes suivaient de moins en moins. Et aujourd'hui, le vrai visage du PS apparaît, comme celui des faux médias de gauche (NouvelObs, Libération, Marianne etc) : Tout, sauf socialiste, tout, sauf de gauche. Et peuplé de Francs-Maçons, de manière officielle. Mais ce que l'on sait moins, c'est que ce pseudo parti de gauche compte dans ses rangs un maximum de sayanims, d'agents de Tel-Aviv. C'est très grave : Nous avons affaire à un véritable conflit d'intérêts. On ne peut servir 2 états à la fois, il faut choisir ! De plus, c'est une entité hors-la-loi que servent aujourd'hui de nombreux dirigeants socialistes, de Hollande à Fabius, de Delanoë à Valls - avec les conséquences que l'on sait notamment en matière de politique étrangère, en entraînant notre pays dans des guerres surtout pour le compte de Tel-Aviv (comme en Syrie ou au Mali, pour commencer, en attendant les pays suivants) sans consulter les Français, mis en présence du fait accompli. 

 

Hollande a trahi ses Electeurs: Il a annoncé le changement, et c'est la politique de Sarkozy en pire qu'il nous sert, hypocrite, anti-sociale, au service de l'Europe de la Finance et par-dessus tout, des guerres impériales de domination et de prédation. Après la destruction de la Libye devenue sous la direction de Kadhafi "pays de cocagne" (Le Monde, 7 ans après la prise de pouvoir du Colonel Kadhafi sans effusion de sang, à la place d'un desposte corrompu), après le remplacement de Gbagbo élu par une marionnette du FMI, Ouattara, voici la guerre sans doute la plus sale de l'Histoire grâce à un couple de criminels au service des intérêts de Tel-Aviv, les sieurs Hollande-Fabius qui soutiennent des auteurs d'attentats, des terroristes, des égorgeurs, des fanatiques sanguinaires... au nom de la "démocratie". Ces gens-là sont passés maîtres dans l'art de l'illusion, du mensonge, de la manipulation - grâce aux médias collabos infestés de sayanims talmudistes. 

 

Et sur le plan intérier, ce n'est pas mieux. Là aussi, la trahison est avérée. Il n'y a pas de changement, mais la continuité - et l'hypocrisie en plus !

 

L'ennemi de Hollande est la Finance ? Mensonge ! Il y a continuité totale entre Sarkozy et Hollande, l'habileté et le vernis en plus. Voici la flexisécurité chère au MEDEF et aux ennemis des peuples, avec son cortège de précarité, de renoncements, de baisse des salaires pour les travailleurs, de licienciements plus faciles, de casse de Droit du Travail, et puis l'Europe de la haute Finance se consolide chaque jour un peu plus, tueuse de nations, de libertés, de démocratie, de services publics, de mesures sociales, d'emplois...

 

Et dans la France de Hollande et de Valls, les Roms sont persécutés, les familles sont expulsées de leur logement pour cause de défaillance d'un membre, la mendicité est traquée, les bavures se multiplient : enfant arrêté en pleine cantine, ou militantes kurdes assassinées. La Sécurité ? Rions-en ! Hortefeux a remis les pendules à l'heure. Lorsque Valls ne souhaite pas évoquer les voitures brûlées, c'est pour dissimuler leur nombre en hausse. Ainsi, tout n'est que mauvaise foi, duplicité, rouerie, trahisons, mensonges, dissimulation, manipulations, corruption... et pire que tout, crimes de guerre. Avec Sarkozy, les dégâts sont manifestes, alors qu'avec Flanby, ils sont ambigus, discrets, sournois. Encore plus dangereux, donc ! 

 

Et voici que la petite amie de Hollande, Valérie Trierweiler, en remet une couche (il est vrai qu'elles peuvent être rentables, et avec les notables aujourd'hui, il vaut mieux se servir, que servir avec désintéressement et passion) :  Madame porte plainte à nouveau non plus pour atteinte à la vie privée, mais cette fois pour diffamation (même affaire, pourtant, mais quand on tient un filon, on l'exploite jusqu'au bout !). Décidément, nous n'avons pas lieu d'êre fiers de ceux qui nous représentent ! 

 

Puisque Hollande se mêle de cibler les dirigeants qui ne lui plaisent pas, ou plutôt de travailler à leur élimination et à la destruction de leur pays, comme en Syrie, pourquoi ne pas renvoyer le traître en Corrèze s'occuper de ses moutons ? Comment ? En manifestant contre ce serviteur de la Finance, de l'Europe des banksters, de l'Empire usraélien et du Nouvel Ordre Mondial !

 

Je suggère donc de nous ingérer dans ses affaires comme il se permet de le faire pour Bachar-el-Assad, en manifestant contre ce traître, et en exigeant qu'il soit traduit en justice en particulier pour les crimes de guerre dont il est co-auteur, avant qu'il n'enchaîne les guerres illégales et sanguinaires pour le compte de son mentor à Tel-Aviv ! C'est non seulement une question de justice, mais de salubrité et de sécurité publique.

 

Derrière la bonhomie ambigue de Flanby, se cache un homme bien plus dangereux que tous les Bachar-el-Assad.

 

Il est temps d'exiger le départ de Hollande, avant que l'horreur sociale ne soit inscrite dans le marbre bruxellois, et que le Président français, par soumission à ses amis du CRIF, ne dévaste des pays entiers, comme en Syre et maintenant au Mali.

 

Chantal Dupille

http://chantaldupille.over-blog.com  link

 

TAGS : Hollande, Fabius, traîtres, France, PS, Chevèneent, Valls, Delanoë, Bruxeles, CRIF, Bachar-el-Assad, Valérie Trierweiler, social, flexisécurité, Tel-Aviv, Nouvel Ordre Mondial, Kurdes, Flanby, Roms, MEDEF, Kadhafi, FMI, Mali, Syrie, Ouattara, Gbagbo, Nouvelobs, Libé, Marianne, Francs-Maçons, sayanims, Droit du Travail, démocratie, Finance, Hortefeux, Corrèze...   

 

http://ambisrael.fr/wp-content/uploads/2011/03/Flag-Pins-France-Israel.jpg

 

 

Rappel :

 

 

Sont-ils devenus fous ?

.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche