Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 04:02

 

 

Jeudi 16 décembre 2010 4 16 /12 /2010 23:37

Sommaire:

 

- Candide n'a pas fini de rire - ou de pleurer

par eva R-sistons

- Démocrature

- Le 15 décembre 2010, Internet français est mort

- Sélection de liens (à venir)

Censure administrative du Web
http://terresacree.org/sauve16122010.html
.
Candide n'a pas fini de rire - ou de pleurer
par eva R-sistons
.
.
L'actualité: Faut-il en rire, ou en pleurer ?
.
Hein, elle est pas belle la vie ? C'est ce que nous dit encore et toujours FR2 qui sait si bien endormir les citoyens pour mieux les abêtir et les berner. Championne toutes catégories, au point de ne même pas évoquer la colère des Européens dans la rue,  en braquant juste les projecteurs sur la seule Grèce ! Et les "amoureux" de l'euro (l'expression est de Jean-Louis Gombaud sur Public Sénat, pour parler des entêtés de l'euro) veulent aussi nous faire croire que tout va bien: Oui, y'a bon l'euro, massacrons les Européens s'il le faut, continuons les lendemains qui déchantent pour les peuples, mais gardons ce symbole de la belle et grande unité européenne ! Ils ne vont tout de même pas avouer qu'ils se sont trompés, ces européistes impénitents, avec à leur tête des personnages aussi emblématiques que la chose des Bilderberg, Van Rompuy, la  potiche aux Affaires Etrangères Catherine Ashton , l'inconsistant Barrosso, ou les tant décriés Sarkozy et Berlusconi ! Mettre des pays totalement différents, fonctionnant à leur vitesse propre, avec une monnaie unique, le pari était osé. Des fous l'ont fait, et l'ont imposé aux peuples. Valse des prix, des étiquettes, des dettes, du modèle social - les banques exultent, les peuples serrent la ceinture.
.
Or donc, voici Candide de Voltaire en Europe. Que voit-il ? Une crise. Une crise ? Des banques gloutonnes, prospères et repues, des actionnaires gras et replets, des traders joyeux, de hauts dirigeants menant très grande vie, et cette fine fleur qui mendie auprès des Etats de nouvelles subsides, des milliards, des centaines de milliards, des milliers de milliards. Et il regarde de plus près: Voici les peuples  en colère, manifestant dans les rues, voici les citoyens faméliques, dégraissés, délocalisés, flexibilisés, précarisés, voici les sans domicile, ou les sous-tentes, ou les locataires glacés de voitures en stationnement prolongé... Voici le grand prêtre de l'austérité et de la gouvernance mondiale, le ci-devant Strauss-Kahn, chou-chou de la Droite et des Médias courtisans, futur candidat d'une Gauche se disant toujours socialiste, envers tout et contre tous, proclamant à qui veut l'entendre : "Stabilisons l'économie mondiale !" Et Candide, candidement - cela va sans dire -,  se demande comment le chéri de la Droite, du Nouvel Ordre Mondial et des Grandes Organisations internationales broyeuses de peuples, peut se présenter à Gauche. Les Français sont-ils tombés sur la tête ? Ils ne veulent plus de Sarkozy, et ils se jettent dans les bras de son clone... !!!
.
Les Français se méfient de l'Amérique, des "colons" israéliens, des citoyens de Sa Gracieuse Majesté la Reine d'Angleterre, et ils ont élu le champion des Américains, des Anglais et des Israéliens; ils sont les défenseurs des Droits de l'Homme, et ils stigmatisent leurs citoyens musulmans, et ils chassent les Roms, ou les Etrangers qui ne rapportent pas, et maintenant, ils criminalisent ceux qui osent boycotter les criminels ! Fou, fou, fou ! 
.
Alors, Candide tente de se  consoler avec l'Espagne socialiste. Patatra ! Pour rassurer les Marchés, elle traite ses citoyens comme Franco. Franco pas mort ! Les aiguilleurs du Ciel vont en enfer....
.
Candide aime bien les Chaînes Parlementaires. Il y hume l'air politique du temps; Au Journal de 22 h, il dresse l'oreille :"La Construction européenne est une erreur économique... Elle fait peur aux citoyens et elle ne rassure même plus les Marchés... L'Allemagne s'affirme, et euh, la France, euh... D'épouvantables politiques de rigueur sont mises en place, si ça continue des gouvernements seront renversés et il y aura des troubles dans les rues... la spéculation va spéculer sur tout ça, après la Grèce et l'Irlande à qui le tour, on ne croit plus en l'euro, on augmente les impôts, la TVA, les prélèvements, les intérêts, on diminue les salaires, le nombre de fonctionnaires, les protections sociales, l'Etat arrête les investissements, l'euro n'existe pas vraiment, on y croit de moins en moins, il faut se préparer à un échec, il faut réussir à maintenir le Système, mais il faut tout faire pour que dure dure dure dure l'euro, c'est un rêve, l'euro, un rêve, un rêve, un rêve.... ils sont pas beaux, les rêves européens ? Y'en a qui sont amoureux de l'euro, eh oui, faut le maintenir coûte que coûte, on ne tue pas comme ça les rêves et les Systèmes... même si on s'aperçoit que c'est un échec, un échec, un échec... Le Marché a compris, lui, il est malin le Marché, il spécule, spécule, pécule, pécule, éjacule, éjacule.... et les agences de notation notent, notent, notent... Alors, il est pas beau le Système ?
.
"Le mot de la fin" ? Demande la journaliste du 22 H. à un invité... "C'est catastrophique au point de vue économique, au point de vue social, au point de vue de la construction européenne, et même pour le Marché... la construction européenne ne sera plus un modèle pour les pays du Sud... !" . Basta ! tempête la journaliste, "assez de catastrophes", et elle siffle la fin de la partie...
.
Outre Atlantique, Candide a vu, il en vient: Effondrement total. Perfusion chinoise... Circulez, il n'y a presque plus rien à voir...

Candide, de Voltaire
http://www.larousse.fr/encyclopedie/article/Candide_ou_lOptimisme/11020388
.
Et la Côte d'Ivoire ???
.
Alors, fin de la partie ? Pas du tout !
.
L'Europe a plein de projets ! Pas d'Europe sociale ou de la Défense, mais d'Europe transatlantique, pour unir une zone euro qui s'effondre à un dollar qui s'effondre. Il y a des mariages heureux ! Candide rigole. Décidément, l'inspiration n'est pas de ce bas-monde...
.
Et pourtant, il vitupère, l'Occident, il a la dragée haute, on n'entend que lui ! Les dictatures se suivent, mais il n'a d'yeux que pour la Côte d'Ivoire. Voilà qui intrigue notre candide héros de Voltaire... Pourquoi donc l'UE et l'Amérique en plein effondrement s'intéressent-ils tant à la Côte d'Ivoire ? Après tout, en Afrique, un dictateur de plus ou de moins...
.
Il est curieux, Candide ! Et voilà qu'il découvre qu'un des deux candidats est "socialiste", et l'autre "un pote à DSK", un ancien dirigeant du FMI. Ah, c'était donc pour ça que les vertueux occidentaux protestent contre le résultat des élections ? Pardi, ils veulent à la tête de la Côte d'Ivoire un "démocrate" au service des tyranniques multinationales, pour piller le pays et ses richesses en toute quiétude ! Hé hé, le "dictateur" socialiste est l'ami des Chinois, et donc, on s'en mêle, on s'emmêle, faut prendre le pays aux Chinois, faut mettre une jolie jolie marionnette au service du FMI de DSK, des banksters, des Amerloques et de leurs toutous européens... Hein, elle est pas vertueuse, la démocratie occidentale ?
.
Le trafic d'organes, ce n'est pas joli joli. Mais les dirigeants du Kosovo qui s'y prêtent, ce n'est pas grave, c'est moins grave qu'une femme adultère criminelle qu'on lapide. Il est comme ça, l'Occident, mettez une base de l'OTAN sur votre sol, et les démocrates occidentaux tolèreront tout: Dictatures, mafias, corruption, trafics d'organes... Elle est pas belle, la démocratie ?

L'Arabie saoudite n'est pas tendre avec les femmes. Qu'à cela ne tienne ! On fera silence sur le traitement des dames chez les bons zamis saoudiens, et on vitupèrera contre le sort des femmes en Iran. Morale de l'histoire: Si vous n'êtes pas les potes des Amerloques, gare à vous ! Surtout si votre sous-sol regorge de juteuses opportunités...
.
Au Liban, un dirigeant est assassiné. Les Syriens gênent les Israéliens ? Va pour les Syriens devant un tribunal. Et hors du Liban, les Syriens ! Mais le Hezbollah est dedans. Et il gêne les Israéliens ! Va pour le Hezbollah devant un tribunal... Allez, dehors, ouste ! Quand le meurtre d'un dirigeant est servi, servi... L'Occident ne sait plus quoi inventer pour se débarrasser de ses gêneurs... Et tant pis si le Liban est à feu et à sang, en proie à la guerre civile ! L'Occident ne recueillera pas les cadavres, mais le pays. Grand Israël bastion avancé de la grande décadente civilisation judéo-chrétienne ! 
.
Décidément, Candide ne comprend rien de rien à ce qu'il voit. Ceux qui imposent leur volonté partout, au besoin en bombardant les récalcitrants, exigent qu'on adopte leur "démocratie". Ils érigent leur contre-modèle en modèle partout ! Et en plein effondrement du dit modèle ....
.
Décidément, le - comment dit-on, déjà ? - monde moderne, le nouveau monde, le nouvel ordre mondial, est tombé sur la tête.
.
Du temps de Voltaire, finalement, ça allait moins mal....
.
Mais qui donc ose encore parler de progrès ? Pas Candide, en tous cas...
.
Eva R-sistons
.
http://r-sistons.over-blog.com
.
TAGS: Candide, Voltaire, euro, Public Sénat, Iran, Etats-Unis, Liban, Israël,   Occident, crise, banksters, Chine, Côte d'Ivoire, Nouvel Ordre Mondial, Syrie, FMI, DSK, Europe, Marché, TVA, dette, Chaînes Parlementaires, FR2, Van Rompuy, Europe, C Altshom, Berlusconi, Sarkozy, Barrosso, Europe, Bilderberg, Droits de l'Homme, dictature, Kosovo, OTAN...

14. From the cover of Trends in Ecology and Evolution, volume 22 issue 3


Démocrature


Ce joli néologisme désigne “un régime qui, sous l’apparence d’une démocratie, fonctionne en réalité comme une dictature.

Une constitution est en place, des élections ont lieu régulièrement, la liberté d’expression est garantie dans les textes, cependant les élites en place manipulent ces institutions afin de conserver leurs privilèges.

Cela peut être aussi le cas lorsqu’il existe une collusion entre les médias et le pouvoir en place.” source. Ou plus simplement, comme j’ai pu le lire ailleurs, c’est “le gouvernement des plus forts par les plus forts et pour les plus forts“.

Ce terme est généralement employé pour désigner républiques bananières, Russie (sous Poutine), Chine, … Il s’applique de plus en plus facilement à l’égard de la France.

Des amateurs de bananes, il y en a partout...

Exagéré ?

Vous rappelez-vous certains problèmes de népotisme ? Les menaces sanglantes envers les adversaires politiques de notre président ? Les intimidations de journalistes, le démantèlement de RFI et plus généralement les tentatives pour limiter la liberté de la presse ?

Plus récemment, la réforme des retraites à été voté malgré une mobilisation exceptionnelle : plus de 3 000 000 de personnes sont descendus, manif après manif, dans les rues.

Moins d’un mois avant, des sondages estimaient que 67% de français approuvaient les grèves et les manifestations, et que 65% désapprouvaient la « fermeté de Nicolas Sarkozy face aux grèves et aux manifestations ». Malgré ce criant désaveux, notre monarque est passé outre…

Mais la presse écrite, malgré quelques sombres histoires de fadettes et d’étranges vols d’ordinateurs, n’inquiète pas vraiment Sarkozy.

Le web est bien plus dangereux, il faut donc à tout prix le museler. Hadopi n’ayant pas eu l’effet escompté, voilà qu’il remet le couvert avec la LOPPSI. Voici un bref résumé de cette loi voté hier soir dans la plus grande indifférence :

* Filtrage d’internet décidé uniquement par le Ministère de l’Intérieur
* Sans intervention de l’autorité judiciaire
* Liste noire secrète des sites web filtrés
* Aucun contrôle possible par une entité extérieure

Le prétexte ayant permis le vote de cette loi était la lutte contre la pédopornographie. Prétexte non seulement absurde, mais même dangereux selon l’Ange Bleu (Association Nationale de Prévention et d’Information Concernant la Pédophilie). Ce filtrage d’internet ravale la France au rang des pays les plus liberticides en matière d’information.

Et le flash-ball dans tout ça ?

A l’instar de nombreux pays regardés par le citoyen lambda comme des parodies de démocratie, les exactions policières ne cessent de se multiplier. Le flash-ball devient un symbole de cette violence. Arme supposée non-létale, son emploi se généralise à une vitesse alarmante.

“Autant qu’une arme, le flash-ball est un thermomètre politique. Pour température, il indique l’évolution et la mutation du maintien de l’ordre, c’est-à-dire de la façon dont le pouvoir entend maîtriser et réprimer toute velléité de contestation.

Son usage de plus en plus fréquent et les blessures qu’il provoque incarnent tout aussi parfaitement la politique sécuritaire agressive souhaitée de longue date par Nicolas Sarkozy.” analyse article XI. Je vous invite également à lire cette interview de Hacène Belmessous : « Le pouvoir sarkozyste mène une guerre à deux faces dans les banlieues, une guerre totale ».

Il y a de quoi avoir peur… Nicolas Sarkozy se prépare visiblement à réprimer une révolte populaire (une révolution ?) à l’aide de l’armée, dans la violence et le sang.

Démocrature. Exagéré disiez-vous ?


Source : le glob du Bageo


N.O.M. : le Nouvel Ordre Mondial



Notre Association défend les droits de l'Homme et de toutes les espèces vivantes. Elle est APOLITIQUE.
Deviens lanceur d’alertes


Dans l'oeil du cyclone!


Auteur : La Quadrature du Net
http://terresacree.org/sauve16122010.html



 
http://graindesel.fr.gd/D-e2-mocrature.htm
Censure d'Internet
Titre original/LOPPSI:
Censure administrative du Net adoptée

Filtrage d'internet français
décidé uniquement par le Ministère de l'Intérieur


France : L'Internet libre est mort. Il devient un intranet censuré par l'Etat comme en Chine


Note de Roland webmestre belge :

Internet français : Date du décès le 15 décembre 2010 à 22h20

Ce soir, j'ai assisté en direct streaming de l'Assemblée Nationale au vote de l'article 4 de la Loppsi ... dans un hémicycle quasi vide :

1. Filtrage d'internet décidé uniquement par le Ministère de l'Intérieur
2. Sans intervention de l'autorité judiciaire
3. Liste noire secrète des sites web filtrés
4. Aucun contrôle possible par une entité extérieure

Avec Hortefeux aux manettes ...

Parodie de Démocratie.

Je publierai les noms des quelques parlementaires défaillants qui ont exécuté l'internet français. Le Pays aura des questions à leur poser.



Censure administrative du Web


L'Assemblée nationale a adopté l'article 4 de la LOPPSI mettant en place le filtrage administratif d'Internet, via le cheval de Troie de la protection de l'enfance.

Un tel dispositif permettra de généraliser la censure des contenus sur Internet, tout en laissant les pédophiles et la pédopornographie prospérer. Le rejet de la supervision par le juge illustre clairement la volonté de l'exécutif de contrôler Internet.

Loppsi, non à la censure du net

Les députés ont cédé en laissant au gouvernement la possibilité de recourir au filtrage du Net sans supervision de l'autorité judiciaire.

Sans moyen pour les citoyens de contrôler les conditions dans lesquelles les sites seront censurés ou de s'opposer aux décisions, le pouvoir exécutif pourra désormais faire la police sur le Net au mépris des droits fondamentaux. Il s'agit d'une dérive d'autant plus inquiétante que le filtrage administratif pourra être étendu à d'autres domaines.

« Alors que le gouvernement semble chercher à interdire WikiLeaks sans respecter le droit au procès équitable, il est extrêmement inquiétant de voir les députés donner leur aval au filtrage administratif du Net.

Nul ne pourra contrôler la façon dont ces mesures de filtrage seront mises en place, par une liste noire secrète, et il n'y aura pas moyen de les contester. De telles mesures constituent une violation patente de la la liberté d'expression et de communication, notamment dans le cas d'inévitables censures collatérales, et contreviennent à la séparation des pouvoirs »1, indique Félix Tréguer, chargé des affaires juridiques et institutionnelles à La Quadrature du Net.

Le filtrage de sites pédopornographiques revient à se donner bonne conscience au mépris de la liberté de communication. En effet, le blocage de sites n'empêchera en rien les criminels de prospérer en se livrant à la production et à la distribution de contenus à caractère pédopornographique2.





« Le gouvernement a fait le choix hypocrite et honteux de ne rien faire pour retirer les contenus pédopornographiques en ligne, tout en prétendant régler le problème. Au même titre que l'HADOPI n'apporte rien aux artistes et évite la question du financement de la création à l'ère numérique, le blocage de l'accès aux sites ne règlera absolument rien au problème de la pédopornographie.

Le cheval de Troie de la protection de l'enfance ouvre la porte, par ce vote, à la censure généralisée du Net. Le rejet par les députés du contrôle par le juge en est la preuve éclatante », conclut Jérémie Zimmermann, porte-parole de La Quadrature du Net.

http://terresacree.org/sauve16122010.html

 

 

Partager cet article

commentaires

samia lamine 17/12/2010 18:47



Bravo pour ce néologisme; il me plait et convient très bien à la situuation.


Chez nous on dicte et rature la démoc  ce qui donne "démoécrasée". C'est un participe nominalisé car il décrit l'état des choses, et on peut lui ajouter un déterminant générique. 


Et les sionistes méritent eux aussi un néologisme que j'ai déniché et dicté à mes méninges raturés. Dans les sentiers battus où ils se trovent c'est la démoécrasez. Un substantif à
base verbale conjuguée à l'impératif. Activisme oblige8


Histoire de couleurs en notre ère. Une démocratie unique est alibinos! A nos pinceaux et palettes, donc! Histoire de rigoler pour donner de la couleur aux jours impis. 


BONNE SOIREE MADAME.


Samia



Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche