Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 13:19
Mercredi 2 septembre 2009

Un avertissement que la nouvelle piqûre de grippe de cochon est reliée à une maladie de
A girl wearing a face mask to prevent swine flu in Londonnerf mortelle a été envoyé par le Gouvernement aux neurologues aînés dans une lettre confidentielle.

La lettre de l'Agence de Protection de la santé, l'administration publique qui supervise la santé publique, a été divulguée au Courrier dimanche, en menant aux demandes de savoir pourquoi les renseignements n'ont pas été donnés au public avant que la vaccination de millions des gens, en incluant des enfants, commence.


Il dit aux neurologues qu'ils doivent être alertés pour une augmentation dans un désordre du cerveau appelé le Syndrome Guillain-Barre (GBS), qui pourrait être déclenché par le vaccin.


GBS attaque la doublure des nerfs, en provoquant la paralysie et l'incapacité de respirer et peut être fatal.


La lettre, envoyée à environ 600 neurologues le 29 juillet, est le premier signe qu'il y a l'inquiétude aux plus hauts niveaux que le vaccin lui-même pourrait provoquer des complications sérieuses.

Il fait allusion à l'utilisation d'un vaccin de grippe de cochon semblable aux États-Unis en 1976 où :

  • Plus de personnes sont mortes de la vaccination que de la grippe de cochon.
  • 500 cas de GBS ont été découverts.
  •  Le vaccin peut avoir augmenté le risque de contracter GBS par huit fois.
  • Le vaccin a été retiré après juste dix semaines où le lien avec GBS est devenu le dégagement.
  • Le Gouvernement américain a été forcé à débourser des millions de dollars aux affectés.

Des inquiétudes ont été déjà levées que le nouveau vaccin n'a pas été suffisamment évalué et que les effets, surtout sur les enfants, sont inconnus.

Il est développé par les compagnies pharmaceutiques et sera donné à environ 13 millions de personnes pendant la première vague d'immunisation, attendue commencer en octobre.

La priorité supérieure sera donnée à chacun âgé de six mois à 65 avec un problème de santé sous-tendant, des femmes enceintes et des professionnels de la santé.

On a demandé que l'Unité de Surveillance Neurologique britannique (BNSU), la partie de l'Association britannique de Neurologues, contrôle de près n'importe quels cas de GBS comme le vaccin est étiré.

Un neurologue aîné a dit la nuit dernière : ‘je n'aurais pas le vaccin de la grippe du cochon à cause du risque de GBS.

Il y a des inquiétudes qu'il pourrait y avoir une répétition de ce qui est devenu connu comme la 'débâcle de 1976’ aux Etats-Unis, où un vaccin de grippe de cochon a tué 25 personnes – plus que le virus lui-même.

Une vaccination de masse a été donnée le feu vert par Président Gerald Ford parce que les scientifiques ont cru que l'effort de grippe de cochon était semblable à un responsable de la 1918-19 pandémie, qui a tué un demi-million d'Américains et 20 millions de personnes dans le monde entier.


Read more: http://www.online-translator.com/url/nexway/tran_url.asp?url=http://www.dailymail.co.uk/news/article-1206807/Swine-flu-jab-link-killer-nerve-disease-Leaked-letter-reveals-concern-neurologists-25-deaths-America.html&autotranslate=on&direction=ef#ixzz0Pvjxpmog


Guillain-Barre Syndrome (GBS)

A warning that the new swine flu jab is linked to a deadly nerve disease has been sent by

Swine flu vaccines being prepared

the Government to senior neurologists in a confidential letter.

The letter from the Health Protection Agency, the official body that oversees public health, has been leaked to The Mail on Sunday, leading to demands to know why the information has not been given to the public before the vaccination of millions of people, including children, begins.


It tells the neurologists that they must be alert for an increase in a brain disorder called Guillain-Barre Syndrome (GBS), which could be triggered by the vaccine.


GBS attacks the lining of the nerves, causing paralysis and inability to breathe, and can be fatal.


The letter, sent to about 600 neurologists on July 29, is the first sign that there is concern at the highest levels that the vaccine itself could cause serious complications.


It refers to the use of a similar swine flu vaccine in the United States in 1976 when:


  • More people died from the vaccination than from swine flu.
  • 500 cases of GBS were detected.
  •  The vaccine may have increased the risk of contracting GBS by eight times.
  • The vaccine was withdrawn after just ten weeks when the link with GBS became clear.
  • The US Government was forced to pay out millions of dollars to those affected.

oncerns have already been raised that the new vaccine has not been sufficiently tested and that the effects, especially on children, are unknown.

It is being developed by pharmaceutical companies and will be given to about 13million people during the first wave of immunisation, expected to start in October.

Top priority will be given to everyone aged six months to 65 with an underlying health problem, pregnant women and health professionals.

The British Neurological Surveillance Unit (BNSU), part of the British Association of Neurologists, has been asked to monitor closely any cases of GBS as the vaccine is rolled out.

One senior neurologist said last night: ‘I would not have the swine
flu jab because of the GBS risk.’

There are concerns that there could be a repeat of what became known as the ‘1976 debacle’ in the US, where a swine flu vaccine killed 25 people – more than the virus itself.

A mass vaccination was given the go-ahead by President Gerald Ford because scientists believed that the swine flu strain was similar to the one responsible for the 1918-19 pandemic, which killed half a million Americans and 20million people worldwide.


Read more: http://www.dailymail.co.uk/news/article-1206807/Swine-flu-jab-link-killer-nerve-disease-Leaked-letter-reveals-concern-neurologists-25-deaths-America.html#ixzz0PvkmlFTT

http://infos.vaccins.over-blog.com/article-35569176.html

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Santé
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche