Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 22:56

Wikipedia

Dominique de Villepin accuse Sarkozy d'avoir délaissé l'intérêt général

DIJON (AFP) - 22.04.2010 17:4

Burqa, sécurité, retraite, déficit...l'ex-Premier ministre Dominique de Villepin, qui était jeudi en déplacement à Dijon pour dialoguer avec des patrons de PME-PMI, a pilonné la politique du gouvernement Sarkozy qu'il a accusé d'avoir délaisser l'intérêt général.

 L'ancien Premier ministre, Dominique de Villepin (2eD) à Dijon avec l'ancienne ministre et présidente de l'association "Club Villepin", Brigitte Girardin (D), le 22 avril 2010

 

Burqa, sécurité, retraite, déficit...l'ex-Premier ministre Dominique de Villepin, qui était jeudi en déplacement à Dijon pour dialoguer avec des patrons de PME-PMI, a pilonné la politique du gouvernement Sarkozy qu'il a accusé d'avoir délaisser l'intérêt général.

AFP - Jeff Pachoud
 

Burqa, sécurité, retraite, déficit... l'ex-Premier ministre Dominique de Villepin, qui était jeudi en déplacement à Dijon pour dialoguer avec des patrons de PME-PMI, a pilonné la politique du gouvernement Sarkozy qu'il a accusé d'avoir délaissé l'intérêt général.

Après la banlieue et l'agriculture, Dominique de Villepin, avait choisi d'aborder les questions de l'entreprise devant des patrons de PME-PMI réunis par la CGPME de Bourgogne.

Mais le candidat virtuel pour 2012, qui doit lancer son parti le 19 juin, a profité de la présence de nombreux journalistes pour aborder les grands thèmes d'actualité et se démarquer de Nicolas Sarkozy dont il a notamment dénoncé la "surenchère sécuritaire".

"La République ne doit pas être soumise à des calculs politiciens, à des arrière-pensées", a lancé l'ancien ministre de l'Intérieur.

"Le gouvernement doit avoir pour seule boussole l'intérêt général. Une loi soumise au spectacle n'est jamais une bonne loi", a-t-il ajouté.

"Comment peut-on réduire les problèmes de la Seine-Saint-Denis à une question sécuritaire, il y a les questions sociales et économiques", a-t-il expliqué à propos du déplacement de Nicolas Sarkozy mardi à Bobigny.

Concernant le projet de loi d'interdiction générale du voile intégral, l'ex- Premier ministre a estimé qu'il fallait être "à la fois très exigeant et prudent".

"Il ne faut pas le faire sur le coup de la passion, de l'émotion. La décision d'une interdiction générale ne me paraît pas conforme aux besoins, je crois qu'il faut éviter de surréagir dans ce domaine", a-t-il dit en plaidant pour une interdiction limitée de la burqa aux services publics.

A propos des retraites, il a proposé de parer au plus pressé : combler un trou de 30 milliards pour 2010. Ensuite, il faut se donner le temps de trouver un consensus sur une réforme de fond, a-t-il dit.

Enfin, au sujet de la dette il s'est prononcé pour une réduction du déficit de 0,7% par an pendant 12 ans.

"Tu n'es pas venu tout seul. Tous ces journalistes, c'est un signe de reconnaissance de la politique de Dijon en faveur des PME-PMI", a ironisé François Rebsamen, sénateur-maire PS en accueillant l'ex-Premier ministre à l'hôtel de Ville.

Devant quelque 150 chefs d'entreprises, M. de Villepin a plaidé pour que le rôle des PME-PMI soit "mieux reconnu" et leur combat "davantage soutenu" par un "Etat stratégie, doté d'une véritable politique industrielle et de service".

"On a besoin de réhabilité la politique, d'en faire un outil de décision et de rassemblement", a-t-il également expliqué.

Accusé de division, Villepin explique défendre "non-pas son camp mais l'intérêt général" : "si je vois un automobiliste allant dans le mur à toute vitesse, mon devoir c'est de lui donner un coup de coude et de lui rappeler les principes du code de la route".

"On est tenu par ses résultats. A l'aune du rendez-vous de 2012, il faudra rendre des comptes sur la politique qui aura été menée et aucune habileté rhétorique ne peut permettre d'éviter ce rendez-vous".

"C'est pour cela que je tente d'infléchir la politique du gouvernement. On ne peut pas jusqu'au bout jouer aux aveugles, mépriser les Français et contredire la réalité", a-t-il lancé.

Selon un sondage Viavoice, les Français font davantage confiance à Dominique de Villepin (24%) qu'à Nicolas Sarkozy (20%) pour représenter la droite au cours des années qui viennent.

 

© 2010 AFP

 

 

http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/p-1911-Dominique-de-Villepin-accuse-Sarkozy-d-avoir-delaisse-l-interet-general.htm?&rub=8&xml=newsmlmmd.43512d39c180cb96b390d226d647d4f2.941.xml

 

 

_______________________________________________________________________________________

 

 

Que vaut Villepin?

 

 

 

Que vaut Villepin?
inv
homme est séduisant et charismatique. Beaucoup d’éléments parlent pour lui !
Son opposition à Sarkozy
Son discours à l’ONU en 2003 et le refus de l’engagement de la France dans le conflit contre l’Irak Son ouverture au dialogue et cette approche de l’autre Son engagement dans le gaulisme Une idée de la politique plus humaine, plus sérieuse et plus juste Une vision de la politique étrangère de la France moins dirigé que celle du président actuel A l’approche de la création de son nouveau parti et également dans la droite ligne des élections présidentielles de 2012, ne devons nous pas nous demander quel homme politique doit on appuyer afin de sortir du marasme ou tout au moins le diminuer ?
Je crois que l’engagement politique est une nécessite !
D’aucuns diront que tout cela est de la blague suivant en cela les conseils des médias nous priant de ne pas nous mêler de ce que nous ne comprenons pas et laissant ainsi la place a l’élite !
La même élite !
Le manque d’engagement du peuple est dramatique car nous laissons toute cette mafia décider pour nous et aussi diriger la France pour en faire un pays catastrophique, sans fierté, sans honneur !
Pour les français d’origine maghrébine, les choses sont accentuées puisque les seul(e) s qui se soient engagées travaillent contre nous et pour l’avènement d’une horreur qui nous dévorera.


Je ne suis pas naïf au point de penser que villepin est l’homme providentiel, le sauveur, le héros mais il faut réfléchir tout simplement et soupeser les arguments !
Je sais que Villepin lorsqu’il était premier ministre a participé au fameux dîner du CRIF, qu’il a, comme tous ses prédécesseurs, assuré Israël de sa sympathie, qu’il a expressément demander la sécurité de ce pays oubliant par là même, la sécurité des palestiniens et le dénouement atroce qui est en train de se réaliser si la communauté internationale n’intervient pas à moins que Dieu lui-même ne le fasse.


Je sais que Villepin a servi une politique libérale qui a mené notre pays au bord du gouffre Je sais que Villepin a eu dans son gouvernement un certain Sarkozy et qu’il semblait, à l’époque, plutôt bien s’entendre avec lui !
Je sais tout ça !
Mais doit on croire au changement ?
Doit on miser sur l’espoir ?
Les socialistes ont souvent été les pires ennemis du peuple tout en laissant espérer et croire en leur sincérité.
Pour ne pas se retrouver avec Strauss Kahn à la tête du pays, que devons nous faire ?
Un engagement derrière Villepin n’est certes pas la solution définitive mais si les différentes parties de la population se mobilisaient, pourrions nous obliger cet homme à modifier cette politique et à faire vaciller l’élite et chasser les salopards qui nous mènent à la catastrophe ?
Dieu seul le sait !!!
______________________
*
http://zonelibreinfos.blogspot.com/
inv

http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article02/EkZEllEFFufBNFjaba.shtml

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche