Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 11:57

http://www.conspipedia.fr/wp-content/uploads/2010/10/F02_caricature_1.jpg

http://www.conspipedia.fr/wp-content/uploads/2010/10/F02_caricature_1.jpg

 

La Banque mondiale appelle les pays du Sud à se préparer au pire

PDF Imprimer Envoyer

Mercredi, 18 Janvier 2012 06:23

 

 

Toujours très optimiste la Banque Mondiale loue son propre travail dans son propre rapport, mais Andrew Burns le principal auteur ne peut tout de même pas s'empêcher d'avouer une vérité qui dérange: les taux d'intérêt explosent pour les pays en développement et les apports bruts de capitaux à ces pays ont chuté de 45% sur un an au second semestre 2011. Il appelle ainsi, après un long baratin sur la croisssance, les pays du Sud à se préparer au pire.


Michaela Heine pour News 26 (avec agences)


On se souvient que les fameuses révolutions arabes, dites du printemps 2011, avaient toutes commencé par des émeutes de la faim. L'explosion des prix des matières premières en fut la véritable cause et le moins que l'on puisse dire est que le travail de la Banque Mondiale sur le sujet fut calamteux


Dans une vidéo mise en ligne par la Banque mondiale, le principal auteur du rapport, Andrew Burns, insiste sur le fait qu'il y a beaucoup d'incertitudes pour l'économie mondiale et que le risque principal entourant les prévisions de son service est qu'elles s'avèrent trop optimistes.

Les perspectives restent favorables dans la plupart des pays à faible revenu, mais M. Burns avertit que si la crise s'intensifie, personne ne sera épargné et que les taux de croissance des pays développés comme ceux des pays en développement pourraient connaître une chute égale voire supérieure à celle de 2008-2009.

Pour l'heure, les taux d'intérêt montent pour les pays en développement sur les marchés financiers internationaux et les apports bruts de capitaux à ces pays ont chuté de 45% sur un an au second semestre 2011, note la Banque, dont le rapport appelle les pays du Sud à se préparer au pire.

Afin de parer à l'éventualité d'une crise de financement, l'organisation de Washington leur recommande de refinancer à l'avance leurs déficits budgétaires tant qu'ils en ont la possibilité, de donner la priorité aux dépenses de protection sociale et d'infrastructure et de soumettre leurs banques à des tests de résistance.

Notant que la baisse des cours des matières premières contribue à une détente de l'inflation globale dans la plupart des pays en développement, la banque estime néanmoins que la question de la sécurité alimentaire pour les populations les plus pauvres, notamment dans la Corne de l'Afrique, demeure au coeur des préoccupations.


http://www.news26.tv/econmie/1562-banque-mondiale.html

 

Partager cet article

commentaires

sue 19/01/2012 14:25


Je ne comprends pas ... je ne comprends vraiment rien !!! Depuis l'année dernière que j'arrête pas de lire des articles sur "les émeutes de la faim" un peu partout.  Quel émeute de la faim
????? Je connais des gens du Maroc, de l'Algérie et j'ai de la famille en Tunisie.  Quand je parle d'émeute de la faim à ces gens ... ils me répondent toujours ÉTONNÉ qu'ils ne savent pas de
quoi je parle et qu'ils mangent à leur faim... vraiment j'y comprends rien.

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche