Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 22:08

 

Texte important, mesuré, qui hélas dit la vérité, toute la vérité. La France n'est plus libre, c'est Israël (et ses alliés anglo-saxons) qui décide de la politique de notre pays ! On en voit, pardon, on en subit tous les jours les conséquences dévastatrices pour l'emploi, le social, la laïcité, le Droit, la démocratie, la paix... En créant le parti anti-sioniste, ses promoteurs ont mis le doigt sur une des grandes plaies de notre temps: la colonisation des pays, des médias, par un groupe. Au service des intérêts financiers dont on voit tous les jours les effroyables conséquences ! Lecteurs, Lectrices, alerte  ! Qui sauvera la France occupée, devenue raciste, haineuse, anti-sociale, anti-populaire ? Apportons notre soutien à ce parti qui n'a qu'un tort : Avoir raison trop tôt, avoir braqué les projecteurs sur un grand cancer de notre société. Il faut à tous prix que ce Parti puisse faire entendre sa voix en 2012: Une voix indépendante, insoumise à l'Oligarchie qui conduit l'humanité à sa perte... Sauvons la France de l'Etranger, c'est une cause PRIORITAIRE pour toux ceux qui aiment un tel pays, celui de Lafontaine, d'Hugo, de Voltaire, de Jaurès, de de Gaulle !   Libérons la France ! Et soutenons ce parti courageux ! Eva R-sistons à l'intolérable d'une occupation sournoise mais réelle
.

La criminelle association des Anglo-Saxons et des Israéliens
pour tuer la France souveraine, la soumettre !

Présidentielles 2012 : Qui dénoncera le lobby sioniste ?

Présidentielles 2012 : Qui dénoncera le lobby sioniste ?


Dans nos quatre précédents articles (Borloo : la caution… , France : une colonisation mal assumée , La colonisation sioniste de la Palestine , Les islamophobes européens reçus avec les honneurs par Israël !), nous avons exposé certaines idées qui permettent de situer dans son contexte et de mieux comprendre la situation de la France aujourd’hui. On pourrait les résumer comme suit :

1) La « laïcité » et la « citoyenneté » françaises définies au début du 20ème siècle ne concernaient que les Français de Métropole et les colons (au temps de l’Empire colonial français). Les colonisés en étaient exclus et leur descendants, aujourd’hui citoyens français installés en France, continuent de subir, de différentes façons, cette exclusion. L’intégration n’a pas fonctionné pour eux.

2) Tout indique que, ces derniers temps, ces populations sont stigmatisées de différentes manières. Compte tenu du contexte international et de la pression du lobby sioniste, cette stigmatisation s’opère en utilisant le terme global de « musulmans », incorporant ainsi au niveau national le conflit que mène le sionisme et son allié et serviteur – l’Occident sionisé – contre ceux qui résistent à sa domination (Palestine, Iran, Liban, Syrie, Irak, Afghanistan, Pakistan…). De là, les tentatives de refonder une « nouvelle citoyenneté », une nouvelle « laïcité » tout en maintenant le lobby sioniste aux commandes et en stigmatisant les musulmans. L’alignement sur Israël est parfaitement évident. C’est la continuation du débat sur « l’identité nationale », mais mené par d’autres hommes politiques (plus présentables que le transfuge Eric Besson…), avec d’autres mots plus « républicains ». Le but reste toutefois le même.

3) Cette politique de stigmatisation d’une partie des Français – qui peut mener au pire – est souhaitée et dirigée par le lobby sioniste qui dirige la France. Ce lobby, dont le pivot visible est le CRIF, est présent officiellement à tous les niveaux du pouvoir et ne s’en cache pas. Présent également dans la grande banque internationale et les médias, il dispose de tous les relais et leviers pour obtenir ce qu’il veut, tant dans la politique intérieure de la France que dans sa politique internationale. Nous assistons à l’effacement de la nation française en tant que nation indépendante, souveraine et libre de ses choix.

Nous n’attendons rien des partis institutionnels lors de la prochaine élection présidentielle en 2012. Tous ces partis politiques sont sous la coupe du lobby sioniste et du CRIF, certains ouvertement et d’autres de façon plus dissimulée afin de mieux tromper leurs militants et électeurs. Il y a des sujets que, curieusement, ils n’abordent jamais. Pourquoi Monsieur Prasquier et le CRIF doivent-ils imposer leur vision de l’histoire dans les programmes scolaires français, dans les médias et à la classe politique française ?  Pourquoi la France est-elle en guerre – car il s’agit bien de guerre – en Afghanistan, et pour le compte de qui ?  Pourquoi les binationaux franco-israéliens prennent-ils part, au sein de Tsahal, à la répression en Palestine, salissant lourdement l’image de la France dans le monde arabo-musulman ?  Pourquoi Nicolas Sarkozy et son gouvernement dépassent-ils parfois Obama en propos belliqueux contre l’Iran ?  Tous ces exemples montrent bien que ce n’est pas l’intérêt national qui est pris en compte, mais les intérêts d’Israël et de son lobby mondial. Que les citoyens inquiets questionnent leurs élus ou leurs dirigeants politiques sur ces questions, et très vite ils se heurteront à un silence gêné, ou à la vieille accusation passe-partout d’ « antisémitisme » qui permet d’évacuer tout débat (sans parler des menaces voilées ou ouvertes que l’on fait planer sur les intéressés).

C’est pour parler précisément de ces sujets que les autres n’abordent pas, que le Parti Anti sioniste a décidé de présenter un candidat aux élections présidentielles de 2012. Nous mesurons les difficultés : réunir d’abord 500 signatures d’élus locaux et nationaux pour avoir le droit de se présenter. Nous connaissons, par avance, les pressions que des élus disposés à nous permettre de nous exprimer, vont subir. Dans notre pays, la liberté d’expression et la démocratie s’arrêtent là où l’a décidé le CRIF. Ne désespérons pas malgré tout, il reste encore ci et là des esprits libres qui n’acceptent pas que le CRIF décide de la politique de la France.

Malgré toutes ces difficultés, nous sommes confiants car nous savons que beaucoup de citoyens se posent eux-mêmes ces mêmes questions. Et c’est pour les aider à y réfléchir et à y répondre que nous avons décidé de nous lancer dans la campagne qui est déjà commencée. Nous n’aurons pas un catalogue de promesses aussitôt oubliées dès le lendemain de l’élection. Nous dirons tout simplement des vérités que beaucoup d’entre nous partagent déjà sans trop oser en parler parfois. Ces vraies questions sont dérangeantes pour le lobby sioniste et pour ses différents partis. Ces derniers, d’ailleurs, finissent par n’en former plus qu’un seul, tellement leurs discours sont semblables. D’où l'abstention massive de ces dernières années, qui confirme la coupure entre les prétendues élites sionisées au pouvoir et le peuple.

Notre volonté de prendre part à l’élection présidentielle de 2012 n’est en aucun cas une caution apportée au système. C’est tout simplement une tentative d’utiliser les quelques libertés d’expression qui nous restent encore, pour faire entendre notre voix. La voix de ceux que l’on n’écoute jamais, de ceux que l’on trahit toujours et au nom desquels ils gouvernent en entraînant chaque jour davantage notre pays dans la catastrophe. Le concours de tous ceux qui partagent notre combat est plus que jamais indispensable. Faites connaître autour de vous, parmi vos proches et vos amis, nos idées. Chaque internaute peut devenir un militant de notre combat, avec ou sans carte. Il suffit pour cela qu’il popularise notre action. Et sans doute découvrira-t-il, avec joie et surprise, que nous sommes beaucoup plus nombreux qu’ils ne le pensaient !


Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste

 

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Alerte - danger ! - SOS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche