Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 02:46
http://portail-osteo.blogspot.com/2011/02/etat-des-leux-de-losteopathie-en.html
Dimanche 19 juin 2011

Le KCE, le centre fédéral d'expertise des soins de santé rendait, rappelez-vous, un rapport plus que tranché sur l'homéopathie le 24 mai dernier. Un rapport pour le moins étrange (c'est un euphémisme), comme nous nous en étions expliqué dans un communiqué de presse spécial.

 

Dans les médias, ce rapport était relayé comme le fruit d'un collège d'experts indépendants.

 

Dans une interview de 2009, on pouvait, en effet, lire les propos de l'actuel directeur de l'institution, Raf Mertens, qui disait notamment que : «Le KCE doit continuer ce qu’il fait très bien maintenant : effectuer des études scientifiques en toute indépendance et objectivité. Notre défi  est de maintenir une qualité de haut niveau. Nous devons être sévère avec notre propre fonctionnement, tout comme nous le sommes avec les études que nous évaluons dans le cadre de nos recherches».  


Il semble hélas toutefois que cette "indépendance" puisse être à géométrie variable en fonction des enjeux économiques (bien plus que sanitaires).

 

C'est en tout cas la triste conclusion à laquelle nous sommes obligés d'arriver quand on sait que, moins d'une semaine après avoir rendu son rapport sur l'homéopathie, le même KCE rendait son avis sur le rapport coût/efficacité des nouveaux vaccins contre le pneumocoque dans un document où la rubrique "conflits d'intérêts" était étonnament fournie...

 

Alors que l'enjeu financier de tels avis est considérable pour des producteurs comme Wyeth (Prevnar 13, nouvelle version du Prevnar 7) et pour GSK (Synflorix), voici ce qu'on pouvait lire en page 3,4 et 5 de ce rapport, à la rubrique "conflits d'intérêt":

 

"Willy Peetermans a reçu des fonds pour la conduite de recherches ainsi que des indemnités de voyage pour participer à des congrès.

 

Béatrice Swennen a reçu une rémunération pour une communication, un subside de formation, une prise en charge de frais de voyage ou un paiement à l’occasion d’une participation à un symposium.

 

Yves Van Laethem a reçu des fonds pour la conduite de recherches ainsi que des honoraires de consultation de la part des firmes pharmaceutiques GSK et Wyeth/Pfizer. Il a en outre reçu des indemnités de voyage pour participer à des congrès.

 

Iris Deschutter a reçu des fonds pour la conduite de recherches ainsi que des indemnités de voyage pour participer à des congrès de la part de GSK et Wyeth/Pfizer.

 

David Tuerlinckx a reçu des honoraires de consultation ainsi que des indemnités de voyage pour participer à des congrès de la part de GSK et Wyeth/Pfizer.

 

Anne Vergison a reçu des honoraires de consultation et d’orateur de GSK et Wyeth/Pfizer, ainsi que des fonds pour la conduite de recherches.

 

Jan Verhaegen est membre des comités consultatifs de Pfizer et GSK et a reçu des indemnités de voyage de ces firmes afin de participer à des symposium.

 

Martine Sabbe a été consultante externe non-rémunérée pour le comité consultatif de Wyeth/Pfizer au sujet de l’étude « Pneumococcal vaccination in the elderly population” in 2009.

 

Pierre Van Damme a agi en tant que dirigeant et investigateur principal d’essais cliniques sur les vaccins pour l’Université d’Anvers."

 

9 personnes qui ont donc un lien (ou plusieurs) d'intérêt!!! N'est-ce pas un peu beaucoup pour une institution donc le directeur prétend qu'elle opère "en toute objectivité et en toute indépendance"??



Comme on pouvait s'en douter, le rapport n'est pas défavorable aux producteurs des vaccins puisqu'il dit que les nouvelles versions apporteront une plus-value par rapport à  l'ancienne (laver plus blanc que blanc) et pour tenter sans doute de ne pas "faire de jaloux" entre les fabricants, le rapport conclut que ce qui sera déterminant, ce sera le prix que chaque producteur proposera.

 

Le KCE a une influence conséquente avec ses avis parce que ceux-ci font partie intégrante du "parapluie politique" des décideurs. Ceux-ci, complètement ignorants dans ces secteurs peuvent ainsi prétendre à leur aise qu'ils se sont basés sur "l'avis d'experts".

Ce que le citoyen sait en revanche moins, c'est que ces experts ne sont pas forcément sans lien avec les fabricants et qu'ainsi, même si de temps à autres certains avis pourraient faire croire à l'indépendance d'une telle institution, il y a véritablement peu de chances que des avis défavorables soient émis au sujet de ce qu'on appelle des vaccins "blockbusters" c'est à dire des vaccins à grand succès commercial potentiel ("des vaccins jackpots") comme c'est le cas du Prevnar, classé n°1 dans les "vaccins leaders" dans un document de l'industrie elle-même.

 

Etant donné la médiatisation de divers conflits d'intérêts au cours de la saga du H1N1, ce sujet est devenu beaucoup plus prégnant et la population a pu se rendre compte que cette gangrène existait bien au-delà du seul cénacle des protagonistes de la grippe A.

Diverses personnes se sont alors exprimées dans les médias, se disant partisanes d'une "transparence" qui n'efface toutefois en rien les conséquences dramatiques de tels conflits d'intérêts. En somme, ces affirmations et ces fausses garanties démocratiques n'avaient pour seul but que de poursuivre comme avant, comme si de rien n'était. Circulez, y a rien à voir...

 

L'attitude actuelle est donc de déclarer les conflits d'intérêts et puis de faire comme s'ils n'existaient pas. En gros, on s'affiche sans complexe puisqu'on sait qu'il n'y aura jamais aucune sanction.

 

Historiquement parlant toutefois, il n'en a pas toujours été de même puisque l'attitude du même KCE était quelque peu différente il y a 5 ans. En 2006 en effet, la même institution rendait aussi un rapport sur "Les effets et coûts de la vaccination des enfants Belges au moyen du vaccin conjugué antipneumococcique." (càd le Prevnar 7, ancienne version, de la firme Wyeth).

 

Etrangement, à la rubrique "conflits d'intérêt", il était écrit "AUCUN déclaré" alors que, parmi les auteurs principaux du rapport se trouvait le Pr Pierre Van Damme (Université d'Anvers) qui, selon les recherches du journaliste indépendant David Leloup recevait des financements des fabricants de vaccins pour son unité depuis au moins 2003.

 

Visiblement, le document en question n'est plus acessible sur le site du KCE mais, qu'à cela ne tienne. Voici une preuve du document litigieux:

 

 

RAPPORT-KCE-2006.jpg

 

 

En outre, il convient de signaler que dans les remerciements, en fin dudit rapport (de 2006), il est fait mention du Pr Claire-Anne Siegrist dont le peu d'indépendance est mondialement connue puisqu'elle dirige la chaire de vaccinologie de l'Université de Genève, financée par Sanofi Pasteur et qu'elle est aussi liée à d'autres fabricants, comme GSK par exemple.

Toutefois, alors qu' une étude parue le 19 nov. 2007 dans Pediatrics faisait état de ces liens d'intérêts, on peut soupçonner un double langage ou un certain malaise chez Mme Siegrist dont la page Medpedia indique, qu'elle n'a rien (aucun conflit d'intérêts) à signaler.("nothing to disclose").  

 

Le KCE a donc rendu son avis, les politiciens ont suivi puis le corps médical a docilement relayé et Monsieur ou Madame tout le monde a le plus souvent fait vacciner leurs enfants "parce que leur médecin traitant le leur a conseillé". Comme tout est bien huilé!

 

Hélas, le vaccin Prevnar a entraîné plusieurs effets graves et plusieurs décès, en France notamment. En aperçoit toutefois assez mal comment tous ces effets graves auraient miraculeusement épargné la Belgique, où ce vaccin a été massivement utilisé depuis lors....

 

Mais, fort opportunément, on peut voir sur le site du KCE, au pied de leur site, en tout petit, une inscription qui en dit long sur la perversité du système. Il est écrit "clause de non responsabilité". En cliquant dessus, on peut notamment lire que:

 

"Tous les documents présentés sur ce site ont uniquement une valeur informative et ne peuvent donc être considérés comme des documents pouvant engager la responsabilité du KCE. [...]Les informations communiquées sur ce site n'engagent pas la responsabilité du Centre fédéral d'expertise des soins de santé . Bien que notre objectif soit de diffuser des informations actualisées et exactes, nous ne pouvons en garantir le résultat et nous nous efforcerons de corriger les erreurs qui nous seront signalées.[...]"

 

Quand des enfants meurent ou tombent malades à jamais des suites de telles vaccinations ainsi promues et encouragées par les autorités, on voit toutefois assez mal comment le KCE pourrait de quelque façon "réparer" ou "corriger" ce genre "d'erreurs".

 

http://www.initiativecitoyenne.be/article-vraie-ou-fausse-independance-du-kce-ce-que-la-presse-n-a-pas-pu-ou-voulu-vous-dire-77185432.html

 

 

Sur ce blog :

 

Le vaccin contre la grippe A contient des composants toxiques pour vous, votre bébé et vos patients

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Santé
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche