Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 03:06

La Chronique Agora
Paris, France
Vendredi 28 Août 2009
=============================

*** Croissance à la japonaise
Il y a de quoi préférer la crise...


*** Le gaz naturel broie du noir
Une bonne raison d'en mettre dans votre portefeuille !


*** Ben Bernanke n'est pas un héros
Et l'économie est loin de se remettre


*** Une récession en W... ? C'est possible (1)
Les relances portent leurs fruits, mais quant à savoir si elles seront suffisantes...

------------------------------------------------------

Mettez la-chronique@publications-agora.fr dans votre carnet d'adresse pour éviter les filtres Spam qui en empêcheraient la réception.

----------------------------- (publ.)

Depuis 1999, les small caps réalisent des performances jusqu'à six fois supérieures à celles du CAC 40...
Avec les 5 critères hyper-sélectifs de notre nouveau système de détection de valeurs FOCVS, investissez exclusivement sur les 15% de leaders qui tirent ce marché à la hausse !

Ne manquez pas les prochaines opportunités détectées par FOCVS  pour accumuler des gains de 62,4%... 22,1%... 13,3%... 28% : il suffit de continuer votre lecture...

------------------------------------------------------



Bonjour,

*** CROISSANCE A LA JAPONAISE

** Nous disions il y a quelques jours que le Japon avait renoué avec la croissance : 0,9% de hausse du PIB au deuxième trimestre, après cinq trimestres consécutifs de recul.

Alors voyons : 5,7% de taux de chômage au pays du Soleil-Levant, soit un record historique pour le pays (le précédent date de 2003, avec 5,5%). "Le nombre de chômeurs dans la deuxième économie mondiale s'est envolé de 40,2% sur un an à 3,59 millions d'individus", nous dit La Tribune ce matin.

Parallèlement, la déflation fait rage : l'indice des prix à la consommation japonais était en baisse de 2,2% sur un an à la fin juillet... sans pour autant relancer la consommation elle-même, bien au contraire : la consommation des ménages a reculé de 2% sur la même période. Et si l'on ne tient pas compte de la baisse des prix, en termes nominaux, la consommation a en fait reculé de 4,5%.

Hmmm... chômage record, déflation, consommation en berne... si c'est ça, la croissance, on en préférerait presque la crise.

"Nous sommes tous japonais", a coutume de dire Bill Bonner. Cela semble se confirmer, aux Etats-Unis comme en Europe -- alors préparez-vous, cher lecteur, car la situation n'a rien de bien réjouissant.

** Notez que sur les marchés, on reste -- relativement -- prudent. La hausse ininterrompue de cet été semble terminée ; désormais, les intervenants accueillent les nouvelles avec circonspection, surveillent les autres marchés et restent prêts à prendre leurs bénéfices à la moindre alerte.

C'est ainsi que le CAC 40 a terminé la journée dans le rouge hier, perdant 0,54% à 3 643 points ; à Francfort et à Londres, le DAX et le Footsie ont eux aussi chuté, à -0,94% et -0,43% respectivement.

De l'autre côté de l'Atlantique, en revanche, le trio habituel a clôturé sur une note positive : +0,39% pour le Dow Jones à 9 581 points... +0,16% pour le Nasdaq à 2 028... et +0,28% pour le S&P 500 et ses 1 031 points.

** Les statistiques encourageaient l'incertitude, il faut l'avouer : d'un côté, le PIB américain ressortait en baisse de 1% sur le premier trimestre -- ce qui était une "moins mauvaise nouvelle" puisque le consensus l'attendait à -1,5%... mais d'un autre côté, le chômage américain constituait une "moins bonne nouvelle" avec 570 000 nouvelles demandes d'indemnisation la semaine dernière contre 565 000 seulement attendues.

De statistique en statistique, on ne sait plus sur quel pied danser... et ça risque de durer.

Françoise Garteiser,
Paris

------------------------------------------------------



Chris Mayer
vous donne les dernières nouvelles de Wall Street

*** LE GAZ NATUREL BROIE DU NOIR

** Le gaz naturel broie du noir. Et c'est une bonne raison pour en posséder un peu. Les cycles s'auto-corrigent, et en ce qui concerne le gaz naturel, le processus d'auto-correction est déjà en marche.

Pour lire la suite...



------------------------------------------------------


Bill Bonner
, co-fondateur de La Chronique Agora, à Londres


*** BEN BERNANKE N'EST PAS UN HEROS

** Cette semaine, la majeure partie des commentaires concernaient soit la mort d'Edward Kennedy soit la vie de Ben Bernanke. Nous ne disons pas de mal des morts, à la Chronique Agora. Nous dirons donc du mal des vivants.



Ceux qui nous subissent depuis longtemps se rappelleront pourquoi les Etats-Unis ont choisi George W. Bush pour les diriger. La nature déteste les monopoles et a horreur du vide. A l'époque, les Etats-Unis avaient un monopole presque complet sur le pouvoir. L'Union soviétique avait jeté l'éponge. La Chine avait pris la route capitaliste. L'empire américain n'avait pas de rivaux... et avait terriblement besoin qu'on lui rabatte un peu le caquet. Mais comment ? Si un pays n'a pas de concurrents dignes de ce nom, comment peut-il être battu ? La réponse est évidente : il doit devenir son propre pire ennemi. George W. Bush était l'homme dont l'histoire avait besoin... un homme dont les néo-conservateurs pouvaient faire tout ce qu'ils voulaient... un homme sur lequel on pouvait compter pour faire ce qu'il ne fallait pas... et mettre le pays sur le chemin de la destruction.

* Oussama ben Laden lui a fort aimablement une cassette vidéo lui expliquant comment s'y prendre. Les Etats-Unis vont devoir dépenser jusqu'au désastre, disait-il. Ils devront se lancer dans des guerres futiles et coûteuses... tout en augmentant leurs dépenses internes. "W" signa la facture la plus élevée de tous les temps -- pour le système de santé américain -- tout en enfonçant l'empire dans sa guerre la plus onéreuse, qui durerait plus longtemps et coûterait plus que la Deuxième Guerre mondiale.


* Mais George W. Bush n'était qu'un début. Il est de retour au Texas. Et l'empire est toujours sur pied. Qu'est-ce que le Destin peut nous infliger maintenant ? Obama et Bernanke ! Obama continue les guerres impériales. Avec son comparse Bernanke, il s'est lancé dans la destruction des finances de l'empire. Lorsqu'ils en auront terminé, le dollar ne sera plus la devise de réserve mondiale. Les bons du Trésor américain ne seront plus le crédit le plus sûr de la planète. Et les Américains ne seront plus le peuple le plus riche au monde.


* Telle est notre prédiction. Prouvez que nous avons tort !

** Les lecteurs auront peut-être noté une légère différence entre ce qu'ils lisent dans nos lignes et ce qu'ils trouvent dans la presse grand public. Selon les journaux, Ben Bernanke est un héros. Il a empêché une "Deuxième Grande Dépression". Obama l'a récompensé en lui accordant un nouveau mandat. La reprise est une chose entendue.


* Sauf que
ce n'est pas le cas. Les bruits continuent. Mais l'histoire est la même. Nous sommes au début d'une longue période d'ajustements -- une dépression.


* Freddie Mac et Fannie Mae grimpent en flèche... mais là encore, l'histoire est la même pour l'immobilier américain. On trouve un nombre record de maisons vides. Les revenus chutent, il n'y a donc pas de raison d'attendre un rebond des prix.

* La Poste américaine annonce la suppression de 30 000 emplois. Selon Etats-Unis Today, de plus en plus de gens ont du mal à régler leurs factures de gaz et d'électricité. Et un travailleur sur trois a tout juste assez d'épargne pour durer une semaine ou moins.


* Le commerce mondial ne se remet pas non plus. L'indice de fret Baltic Dry a chuté de 45% depuis juin. La Chine est une économie de bulle basée sur le crédit, non sur une véritable croissance. Et les programmes de relance américains n'ont fait qu'empirer les choses en anticipant les futures dépenses et en alourdissant la dette américaine totale sans créer de véritable progrès économique.

* Bref, Ben Bernanke n'est pas un héros. Et l'économie n'est pas en train de se remettre.

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Les pays en crise
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche