Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 23:47

Hamid Karzaï obtempère face au rappel à l'ordre des USA

 

Le président afghan avait accusé les Occidentaux d'avoir entravé les dernières élections de son pays.

 

(Voir l'article d'eva R-sistons plus bas) 

 

Si Hamid Karzaï s'est dit "surpris" par l'agitation qui a suivi ses propos, il se range du côté des USA (Afp) Si Hamid Karzaï s'est dit "surpris" par l'agitation qui a suivi ses propos, il se range du côté des USA (Afp)

 

 

Il a provoqué stupeur et indignation au sein de la communauté internationale jeudi 1er avril, en accusant les Occidentaux et l'ONU d'avoir mis en place les fraudes qui ont influé sur les dernières élections en Afghanistan. Et la riposte des Etats-Unis n'a pas tardé. Vendredi, Washington a qualifié ses répliques "d'inquiétantes" et a exigé d'Hamid Karzaï une explication. Le département d'Etat américain a ensuite déclaré que l'ambassadeur américain en Afghanistan a rencontré vendredi le président du pays, pour lui demander de clarifier ses propos. Ce qu'il a fait quelques heures après, en s'entretenant par téléphone avec Hillary Clinton, la secrétaire d'Etat américaine. Selon le porte-parole du département d'Etat, Philip Crowley, "le président Karzaï a réaffirmé son engagement dans le partenariat qui lie nos deux pays et a redit à quel point il appréciait les contributions et les sacrifices de la communauté internationale". Il se serait également dit "surpris" par les remous provoqués par ses paroles.

 

Le président Hamid Karzaï avait jeté de l'huile sur le feu jeudi, devant les membres de la Commission électorale indépendante (CEI) afghane, en déclarant: "Il y a eu des fraudes lors des élections présidentielles et provinciales, des fraudes massives, très massives". Et de préciser: "Elles n'ont pas été commises par des Afghans, ce sont les étrangers qui les ont commises". Il a en outre cité "le bureau du représentant adjoint de l'ONU, Peter Galbraith, ainsi que celui de Philippe Morillon", un général français qui avait pour tâche de superviser la mission des observateurs de l'Union européenne pour ce scrutin. Les réactions de part et d'autre de l'Atlantique ont suivies. La France d'abord, s'est dite "étonnée" par ces déclarations par la voix du porte-parole du Quai d'Orsay, qui ne voit en elle aucun fondement. Du côté des Etats-Unis, l'américain Peter Galbraith, numéro 2 de la mission de l'ONU en Afghanistan au moment du scrutin du 20 août 2009, a affirmé que ces dires sont "évidemment absurdes et ahurissants". Il a par ailleurs ajouté, à l'encontre du président afghan: "Franchement, on se pose des questions sur son état mental ou sur son rapport à la réalité".

Quatre jours après la visite de Barack Obama

Hamid Karzaï avait été placé à la tête de l'Afghanistan par la communauté internationale, emmenée par les Etats-Unis, suite à l'évincement des talibans en 2001. En novembre dernier il avait été reconduit, alors qu'une partie des bulletins de vote, jugés frauduleux, avaient été invalidés par les autorités électorales. La majorité d'entre eux était en faveur du candidat sortant. Depuis l'arrivée du président Barack Obama à la tête de l'Etat américain, Hamid Karzaï est davantage sollicité à lutter contre la corruption, et ce notamment avant les prochaines élections législatives qui auront lieu en septembre.

Mais sa diatribe antioccidentale fait suite à la visite surprise du président des Etats-Unis en Afghanistan, dimanche dernier. Le président Hamid Karzaï aurait alors éprouvé "un petit ressentiment", selon un diplomate étranger qui souhaite conserver l'anonymat. Rancœur qui tiendrait au fait que les Etats-Unis se sont rapprochés de candidatures rivales, en particulier celle de Abdullah Abdullah, candidat aux élections présidentielles de 2009. Mais fait nouveau, le président de l'Etat afghan "reconnaît qu'il y a eu des fraudes". Ce à quoi a réagit Abdullah Abdullah, puisqu'il a déclaré vendredi: "Il l'a reconnu, et ce faisant, il a reconnu sa propre illégitimité".

(Nouvelobs.com avec AFP)

 

http://tempsreel.nouvelobs.com//actualite/monde/20100403.OBS1851/hamid-karzai-obtempere-face-au-rappel-a-l-ordre-des-usa.html

 

 

Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... L'Occident orchestre les crises internationales, et les peuples sont les dindons de la farce !
  • Il  faut  voir  la  réalité  en  face : L'Occident  est  derrière  la plupart  des  crises  internationales ! Par eva  R-sistons

Lorsque les enfants vont voir Guignol, ils savent qu'il y a des personnages, et derrière, un  marionnettiste.  Mais leurs parents ne savent pas que derrière les principaux événements du monde, il y a des personnes, des groupes d'intérêts, des Services secrets, des Etats... afin de fausser le cours des choses ! Pour une fois, ceux-ci sont pris la main dans le sac. Grâce à la marionnette qu'ils ont pourtant placée à la tête d'un Etat, afin de servir leurs intérêts - pas ceux du pays, dont ils se moquent bien évidemment. 

Ca tangue, au Vénézuela ? L'Opposition hausse la voix ? Chut, bonnes gens, la CIA orchestre la dissidence. D'autant que le pays fleure bon le pétrole... En Iran, les turbulences, réelles ou pas, sont abondamment relayées par la Presse occidentale de propagande. L'enjeu est de taille: La mise en place d'une marionnette au service des intérêts des Anglo-Saxons et d' Israël, afin de "sécuriser" ce dernier pays, de lui permettre de dominer la région, et d'offrir aux Occidentaux de nouvelles occasions de juteux profits.  Mais ça n'a pas marché, contrairement à la Georgie ou en Ukraine voici quelques années. Alors, pour l'Iran la mise au pas passera par une bonne guerre, détruisant toutes ses infrastructures, laissant le pays exsangue, en ruines, et les femmes sans leurs hommes, les enfants sans leurs parents, et puis l'air irrespirable, etc... Qu'importe, l'essentiel est de transférer les ressources dans les poches des bons chrétiens américains, envoyés par Dieu lui-même en mission civilisatrice...  Y'a bon l'homme occidental !

Et on pourrait multiplier les exemples. Mais cette fois, il y a un grain de sable: La marionnette installée par l'Occident en Afghanistan, Hamid Karzaï, ose révéler un secret de polichinelle: C'est l'Occident qui a faussé le résultat des élections, pour servir ses intérêts ! Bigre, où va-t-on si maintenant les marionnettes se rebiffent ! 

Bonnes gens, oyez ! On se moque de vous, on vous ment, les médias sont les rois des menteurs, vos gouvernants sont indignes de confiance, les peuples sont le dernier de leurs soucis, les maîtres du monde ne songent qu'à remplir leurs coffres-forts !

Voici l'article qui vous dira tout. Jusqu'à quand accepterez-vous d'être les dindons de la farce ? C'est toute la question. Reconnaissez qu'elle mérite d'être posée... Votre Eva, toujours aussi malicieuse !  

http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/post/7788744/loccident-orchestre-les-crises-internationale

Cliquer sur le papillon en tête de l'article !!! Et sur les dates :

 

La Maison Blanche met Hamid Karzaï en observation

il y a 45 min

Le président afghan Hamid Karzaï a tellement mécontenté ses protecteurs américains avec ses récentes déclarations à l'emporte pièce que la Maison Blanche mettait même en doute mardi sa prochaine visite à Washington. Lire la suite l'article

Les relations avec Karzaï, jamais bonnes depuis l'arrivée aux commandes de Barack Obama, se sont nettement aggravées depuis la visite surprise du président américain à Kaboul la semaine dernière.

Depuis, Karzaï, que Washington exhorte à mieux lutter contre la corruption, a fait une série de déclarations publiques explosives, affirmant notamment qu'il pourrait bien rejoindre les rangs talibans si ses détracteurs américains n'arrêtaient pas de faire pression sur lui.

Mardi, quand on lui a demandé si le président Karzaï, attendu le 12 mai à la Maison Blanche, y était toujours le bienvenu, le porte-parole d'Obama Robert Gibbs a mis un bémol:

"Nous évaluerions certainement toute nouvelles remarques du président Karzaï pour voir s'il est constructif d'avoir une telle rencontre, c'est sûr", a-t-il déclaré lors de son point de presse quotidien.

Evoquant les remarques du président Karzaï, qui a accusé les pays occidentaux d'être responsables des fraudes lors de la présidentielle afghane, Robert Gibbs a ajouté: "je ne peux imaginer quiconque dans ce pays qui ne les trouverait pas troublantes".

Au-delà de ces querelles, il y a un désaccord de fond sur la manière de mettre fin à une guerre qui dure depuis huit ans en Afghanistan.

L'administration Obama envoie des renforts sur le terrain pour déloger les talibans de leurs bastions du sud afghan, et la CIA mène en parallèle son offensive sur Al-Qaïda via des attaques de drones dans les zones tribales du Pakistan. Karzaï, lui, courtise certains membres de la direction talibane alors que pour les stratèges américains, négocier avec les insurgés ne devrait intervenir qu'une fois qu'ils seront encore plus affaiblis, et discrédités auprès de la population. AP

 

http://fr.news.yahoo.com/3/20100406/twl-usa-afghanistan-karzai-224d7fb.html

Partager cet article

commentaires

eva R-sistons 14/04/2010 01:47



Bonjour Norodon


C'est sûr que la communauté juive n'aime pas ce débat sur l'identité naionale, il lui rappelle trop de souffrances. Jusqu'à présent, d'ailleurs, elle a toujours été libérale et même progressiste


cordialement, eva



norodon 06/04/2010 16:36



je decouvre ton blog et je suis tres content de te lire. J'ai une remarque a te proposée ,mais surtout avoir ton avis si on exagere en disant que sarkosy en deux ans de regne  a
detruit  ce que les francais ont  consstruits  en 2 000 ans .N'est ce pas un peu  vrai ??? Maintenant , il va passer a un autre  criuminel le pouvoir ,quelqu'un qui
soutiendra israel pour continuer de tuer l'arabe et le musulmans. Et comme je remarque que tu fais de tres bonne analyses ,je te demande sincerement si la reculade de sarkozi et son ministre
besson sur l'identité nationale est le fait le fait qu'ils ne veulent  pas  choquer ,la communauté juive ?? ou la communauté musulmane. donc la question est simple,avoir la double
nationalité pour aller un temps tuer le palestinien et revenir  en france faire la guerre aux musulmans serait il compatible avec l' identité francaise. Peut etre que quelqun du siecles des
lumieres en a parlé????Cà serait bien d'avoir ton avis ...Merci d'avance.


 


..


 



Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche