Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 05:58

allemagne doit payer la gréce

 

 

L’Allemagne doit payer à la Grèce ses obligations qui sont impayées longtemps.

Signez la demande


En octobre 1940, la Grèce est entraînée dans la Seconde Guerre mondiale suite à l’invasion de son territoire par Mussolini. Pour sauver Mussolini d’une défaite humiliante, Hitler a envahi la Grèce en 1941.

La Grèce est pillée et dévastée pas les Allemands comme aucun autre pays sous leur occupation militaire. La Croix Rouge Internationale a jugé qu’entre 1941 et 1943, au moins 300,000 grecs sont morts de la faim- un résultat direct du pillage de la Grèce par les Allemands. Mussolini s’est plaint à son ministre des affaires étrangères, le Conte Ciano « Les Allemands ont pris des Grecs même leurs lacets de souliers ».

L’Allemagne et l’Italie, en plus de faire la Grèce payer des sommes exorbitantes en dépenses d’occupation, ont obtenu de la Grèce par la force un prêt (un prêt d’occupation) de $3.5 billion. Hitler lui-même a reconnu la nature légale de ce prêt et a donné des ordres pour le commencement du remboursement du prêt. Après la fin de la guerre, la Grèce est accordée $7.1 billion à la Conférence de Paris en 1946, des $14.0 billion demandées, pour les réparations en dommages résultant de la guerre.

L’Italie a remboursé la Grèce de sa part du prêt d’occupation, l’Italie et la Bulgarie ont payé la Grèce les réparations en dommages de guerre, et l’Allemagne a payé les réparations en dommages de guerre à la Pologne en 1956 et à l’ex-Yougoslavie en 1971. La Grèce a demandé de l’Allemagne le paiement du prêt d’occupation en 1945, 1946, 1947, 1964, 1965, 1966, 1974, 1987 et en 1995. Toutefois, l’Allemagne refuse constamment à payer ses obligations à la Grèce qui s’élèvent du prêt de l’occupation et des réparations en dommages de guerre. En 1964, le Chancelier Allemand Erhard s’est engagé à rembourser le prêt après la réunification de l’Allemagne, qui s’est produite en 1990.

Les suivants sont révélateurs de la valeur courante des obligations Allemandes à la Grèce : se servant du taux d’intérêt moyen du Bon du Trésor des É.U., depuis 1994, comme le taux d’intérêt, qui est à peu près 6%, il est estimé que la valeur courante du prêt d’occupation est $163.8 billion et que les réparations en dommages de guerre sont $ 332 billion. Jacques Delpla, l’économiste et consultant français au gouvernement Français, a déclaré le 2 juillet 2011 que l’Allemagne doit la Grèce 575 billion euros résultant des obligations de la Seconde Guerre mondiale (Les Echos, Samedi, le 2 juillet, 2011). Dr. Albrecht Ritschl, l’historien allemand en économie, a averti l’Allemagne de prendre une approche plus chaste dans la crise de l’euro du 2008-2011, comme elle peut se voir confronter des demandes renouvelées et justifiées en réparations de dommages de la Seconde Guerre mondiale (Der Spiegel, le 21 juin 2011, guardian.co.uk, le 21 juin 2011).

Les Allemands n’ont pas seulement pris « même les lacets de souliers » des Grecs. Durant la Seconde Guerre mondiale la Grèce a perdu 13% de sa population, dont une partie en bataille, mais surtout de la faim et des crimes Allemandes de guerre. Les Allemands ont tué la population des 90 villages et villes grecques, ils ont brûlé complètement plus que 1,700 villages et plusieurs de leurs habitants étaient aussi exécutés, ils ont réduit le pays en décombres, et ils ont pillé les trésors archéologiques du pays.

Nous demandons du gouvernement Allemand à honorer ses obligations à la Grèce, qui sont longtemps impayées, en s’acquittant du prêt d’occupation obtenu par la force, et en payant les réparations en dommages de guerre proportionnellement aux dommages matériaux, aux atrocités et au pillage commis par les machines guerrières Allemandes.

Translated by – traduit par: Helen Bomis

 


Signez la demande

 

 

.

 

Lire aussi :

 

La Grèce, est-elle de facto le protectorat de Bruxelles et du FMI ?

Crise de la dette: la Grèce au bord de l'explosion sociale

La pièce de théâtre nommée crise continue

Préparons la Guerre Sociale

MES, ratification accélérée en France

 

 

Partager cet article

commentaires

clemence 17/02/2012 12:15


Crise de l'
Euro en Grèce : l' Allemagne a la Mémoire Courte 

En 1953 quand l'Allemagne a du négocier avec ses créanciers elle a été mieux traitée que la Grèce.

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche