Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 20:55

 

 

 

On a l'impression que les USA et l'Europe sont en train de se découpler. Autant la reprise aux USA est poussive autant la reprise en Europe reste plus de la science fiction qu'autre chose. Heureusement, l'arrivée des socialistes au pouvoir va certainement tout changer, nul doute que le programme de François Hollande va fonctionner et ceci devrait être le moteur de croissance des prochaines années, pour autant que le lapin d'Alice aux Pays des Merveilles et Merlin l'enchanteur soient dans son Gouvernement.

 

110999_600.jpg


 

 

J'ai beaucoup aimé le premier article que j'ai lu ce matin, c'était à propos des marchés européens, le journaliste écrivait que « les marchés du vieux continent avaient baissé – hier – et que c'était la seconde fois sur trois jours. C'est intéressant. Surtout que sur les trois derniers jours de trading, il y avait un jour de congé. De la à tirer des conclusions qui nous mèneraient à penser que le seul moyen que l'Europe ne baisse pas, c'est qu'elle soit fermée, il n'y a qu'un pas.

 

Il est vrai que comme les américains avaient vécu une belle séance pendant que nous, Européens, fêtions le travail à rien foutre, on aurait bêtement penser que nous allions rattraper notre « retard » accumulé pendant le pont du premier mai, que nous aurions droit à la carte du monopoly « on ne baisse pas aujourd'hui parce qu'on n'est pas monté hier »... Mais c'étai trop demander aux marchés qui préféraient ignorer ce qui s'est passé la veille et se concentrer sur le jour présent. Carpe Diem comme disait l'autre. Sur ce coup, ça est moins philosophique comme pensée, mais plutôt dépressif...

 

Bon, en même temps il est évident que quand on regarde les informations économiques liées aux pays Européens, on a plutôt envie de boire pour oublier qu'autre chose. Plus ça va de l'avant, plus on a l'impression que les USA et l'Europe sont en train de se découpler. Autant la reprise aux USA est poussive autant la reprise en Europe reste plus de la science fiction qu'autre chose. Heureusement, l'arrivée des socialistes au pouvoir va certainement tout changer, nul doute que le programme de François Hollande va fonctionner et ceci devrait être le moteur de croissance des prochaines années, pour autant que le lapin d'Alice aux Pays des Merveilles et Merlin l'enchanteur soient dans son Gouvernement. En tous les cas, il va avoir du boulot, surtout qu'hier on appris que le chômage dans la zone euro était au plus haut depuis 15 ans. Dire qu'il y a quinze ans on se préoccupait seulement de savoir si la Russie allait s'en sortir et ça nous foutait déjà la trouille, maintenant on a bien évolué, on la trouille que toute l'Europe parte en vrille. Nets progrès.

 

Toujours est-il que l'Europe avait tout de même commencé sa séance sur une note positive, il faut noter que le plus haut de la journée aura été écrit à 9h00, premier prix payé, plus haut de la journée. Ensuite ce ne fût qu'un long effritement. Il faut dire que si vous êtes sensibles à la dépression nerveuse et que vous avez tendance à vous laisser influencer pas les « grands-noms » de la finance, il valait mieux se mettre des boules quiès dans les oreilles et renoncer à regarder les nouvelles sur votre PC et se concentrer sur votre dernière partie de « Call of Duty » en réseau. C'est peut-être un monde virtuel, mais je suis en train de penser que c'est vachement plus drôle que la bourse.

 

Si jamais vous avez préféré vous documenter sur les marchés vous certainement vu que Monsieur El Erian, le patron de PIMCO (plus gros gérant obligataire du mooooooonde) s'est épanché dans la presse après son voyage en Europe. En un mot comme en cent, le continent est foutu, il y a bien une lueur d'espoir au fond du tunnel et pour que tout cela soit un Happy End, on a intérêt à engager un très bon scénariste hollywoodien ou alors le casting complet des « Avengers ». Quand vous regardez la photo de Monsieur El Erian, vous avez déjà l'impression qu'il n'a jamais souri de sa vie, ou alors sous la torture, mais quand vous lisez ses écrits, vous avez rapidement envie de pleurer. Surtout si vous êtes européen, que vous habitez en Europe et que vous avez l'intention d'y rester et d'y mourir. Et puis comme les errances de Monsieur PIMCO ne suffisaient pas, il y a également Jim Rogers qui est passé à la télé pour nous dire que le pire reste à venir et que la crise qui nous attends fera passer ces 5 dernières années pour une promenade de santé.

 

Non franchement, tant d'enthousiasme au sujet de l'avenir du continent donne envie de partir ouvrir un bar à cocktail sur une plage où la météo est plus stable que sous nos contrées et de se saouler au rhum guatémaltèque jusqu'à plus soif. En résumé journée pourrie en Europe, ambiance détestable et si en plus vous étiez en Espagne ou en Italie, c'était pire.

 

Les marchés européens se sont effrités en attendant les publications économiques américaines et puis dès que ces derniers furent sortis, ils ont mis le turbo et ont accéléré leur baisse. Surtout en Espagne et en Italie. Alors il est vrai que les chiffres de l'emploi ADP aux States n'étaient pas top et laissaient présager que ceux de vendredi, qui sont les VRAIS chiffres importants, ne seraient pas terribles, mais de là à tirer un parallèle entre le chômage en Espagne et en Italie les chiffres de l'emploi aux USA, il y a un lien que j'ai de la peine à saisir. Mais en même temps, il vrai que dans ces périodes que l'on affectionne durant lesquels l'ambiance est pourrie et que tout le monde parle d'effondrement du système et de fin du monde – à ce sujet je vous renvoie à l'article hyper positif et motivant sur le site businessinsider.com, vu qu'un journaliste n'a rien trouvé de mieux que de lister les dix-neufs raisons qui pourraient mener le monde à sa destruction totale – donc dans ces périodes déprimantes au possible, il est toujours facile d'extrapoler une nouvelle pour la transformer en « raison principale de la baisse ». En résumé l'Espagne et l'Italie baissaient fortement car les chiffres ADP américains n'était pas top. Bon, les deux marchés baissaient aussi parce que plus personne ne veut leur prêter d'argent, que c'est les deux pays à suivre la Grèce dans la panade et qu'en plus aucune équipe de foot, ni italienne, ni espagnole ne sera en finale de la « Champion's League ».

 

Sans compter que les downgrades à répétitions, tout d'abord sur la note du pays, puis sur les banques qui y travaillent n'ont pas aider la région à trouver la force de lutter. D'ailleurs il y a des rumeurs qui couraient en Italie comme quoi S&P était sur le point de couper toutes les banques locales.... C'est peut-être la meilleur nouvelle, quand S&P vient tirer sur un homme à terre qui a déjà 863 balles dans le corps après avoir été noyé et pendu, c'est en général le fond de la tasse... Dans toute cette morosité, j'ai de la peine à glisser les bons chiffres du trimestre qui ont été publiés par l'UBS, le titre parvenait donc à nager à contre courant et terminait en hausse de 3.7%. N'oublions pas non plus que la France parvenait à terminer en hausse par on ne sait quel miracle, probablement parce que le Messie va reprendre les rennes du pays le mener sur un chemin pavé de fleurs et de réussites dès lundi matin.. On se réjouis déjà.

 

Le sujet de l'après midi aura donc été les chiffres économiques. Comme vous vous en souvenez peut-être, mardi les USA étaient monté car les « investisseurs étaient soulagés par le fait que les chiffres économiques indiquaient encore une croissance correct dans le pays »... On avait juste oublié de mettre « les chiffres économiques de mardi ». Non parce que ceux de mercredi, ils étaient pourri et du coup on remettait en doute toutes les belles théories que nous avions écrites la veille.

 

Ceci dit, il semblerait que les drogues que le marché US consomme sont bien plus efficaces que celles que nous avons en Europe, puisque les américains ont baissé sur les chiffres ADP et n'ont fait que remonter ensuite pour terminer quasiment inchangé. Et comme d'habitude, nous en Europe on a raté le rebond et comme ce matin l'Asie est moyennement euphorique on va encore se faire taper sur le groin... moi je vous le dit, vivement que l'on aligne les continent et que l'on soit tous dans le même fuseau horaire, car c'est pénible de jouer avec un coup de retard sur les US, surtout qu'à ce rythme-là, c'est plus un coup de retard, c'est une avalanche de coups...

 

Du côté marché US c'est du côté des titres de l'énergie qu'il fallait chercher la petite bête, alors que la veille le titre avait explosé à cause du gaz naturel, hier il a implosé à cause du fait que Chesapeake a publié une perte inattendue et que d'ici l'an prochain ils pourraient être à cours de trésorerie. Le titre s'est fait démonté de 15%. Le CEO s'est platement excusé auprès des investisseurs et maintenant on parle déjà de la naissance d'un nouveau candidat au take-over. Pour le reste Apple remontait, donc le Nasdaq aussi, de toutes manières, Apple est le Nasdaq. Et puis le secteur de la construction rebondissait fortement suite à un rapport qui laissait entendre qu'il se passe quelques chose dans le milieu.. Et comme on ne demande qu'à croire au retour du marché immobilier.. CQFD.

 

Je ne vais pas m'éterniser sur le pétrole et l'or. Les inventaires du pétrole n'ont eu aucune incidence ou presque sur le prix du baril qui se tient toujours dans la zone des 105$, le prix à la pompe est toujours cher et j'hésite à remplir mon réservoir avec du Channel numéro 5 et en ce qui concerne l'or, il se traine toujours autour des 1650$. A noter que depuis le « gros doigt » d'il y a 48 heures, on se pose tout de même des questions et les vendeurs sont tout de même bien présents. L'once se traite à 1649$.

 

Dow 13,269 -11 -0.08%

Nasdaq 3,060 +9 +0.31%

S&P 500 1,402 -4 -0.25%

 

 

FTSE 100 5,758 -54 -0.93%

CAC 40 3,226 +14 +0.42%

DAX 6,711 -50 -0.75%

FTSE MIB 14,213 -379 -2.60%

IBEX 35 IDX 6,832 -179 -2.55%

SMI 6108 +12 +0.20%

 

Nikkei 225 9,380 +29 +0.31%

Hang Seng 21,199 -110 -0.52%

Shanghai 2,545 -9 -0.37%

S&P ASX 4,498 -7 -0.15%

 

Ce matin l'Asie montre ses inquiétudes au sujet des chiffres ADP et prend la même direction que l'Europe hier. Je ne cesse d'être émerveillé par la réaction que nous avons et l'importance que nous donnons à des chiffres qui n'ont jamais rien prouvé et qui ne sont que rarement corrélé avec les NON FARM PAYROLLS de vendredi, surtout que le Gouvernement US peut leur faire dire ce qu'ils ont envie. Cela prouve encore une fois que le marché n'a aucune idée de ce qui se passe et de ce qui va se passer et dans le doute il se raccroche à toutes les théories qui lui passent sous la main, même les plus délirantes. A noter aussi que ce matin les banques chinoises sont dans le rouge foncé après que l'on ait entendu dire que la firme Singapourienne Temasek aurait fait un placement de 2.5 milliards de dollars sur les titres de Bank of China et China Construction Bank. Dans le doute, tout le secteur était sous pression.

 

wr.pngPuis dans les nouvelles du jour, on continue avec les publications du trimestre. Même si statistiquement ce trimestre fût et est très bon, puisque trois quarts des compagnies ont battu les attentes et les prévisions d'avenir, le dernier quart qui reste, quand il se rate, il ne se rate pas à moitié. Hier soir, c'était le cas de Green Mountain Coffee, lors de la publication, la firme qui avait déjà eu pas mal de problème ces derniers temps, avec la concurrence féroce de Starbucks, était clairement attendue au virage. ... Après la clôture, nous eu confirmation que ce n'est pas gagné ; tout était en dessous des attentes, revenus, bénéfices, prévisions.. la cata.. le titre plongeait de 40% !!!dans les minutes qui suivaient. Sans compter que des Hedge Funds comme celui de Withney Tilson laissaient entendre que Green Moutain ment sur le futur. C'était donc le bain de sang sur le titre et quand on regarde le chart, on se dit que l'on n'a pas besoin d'aller dans un grand huit, il suffisait d'acheter des titres de Green Mountain Coffee et de les garder en position. Dans le reste des « after close », Whole Foods a publié de bons chiffres et chez Visa c'était pareil, le monde des cartes de crédit est toujours au beau fixe.

 

Dans les bonnes nouvelles (surtout pour lui), on apprend que le « roi du gaz naturel », John Arnold bien connu pour ses trades sur le gaz, a annoncé qu'il fermait son fond et qu'il partait à la retraite. Juste au moment où tout le monde dit que le gaz naturel est le nouvel El Dorado et le nouveau bull market de ces 1'000 prochaines années, c'est ballot. John Arnold va rembourser ses investisseurs et vider son fonds « Centaurus Energy Master » et va partir à la retraite. L'ancien trader de chez Enro a ...38 ans !!!

 

Le Groupe Carlyle a fixé son prix pour son IPO. Alors que la fourchette était comprise entre 23 et 25$, le prix a été baissé à 22$, afin de sécurisé un maximum d'investisseurs institutionnels. On se réjouit de voir l'évolution de la société, étant donné l'historique de cette dernière. Je ne vous en dis pas plus, mais si vous avez envie de faire des recherche sur Carlyle, vous verrez de qui les Guignols de l'Info se sont inspiré pour créer la « World Company ». Le premier jour de trading de Carlyle sera ce jeudi.

 

Après que le parlement britannique ait estimé que Rupert Murdoch n'était pas « fait » pour diriger une compagnie de cette taille, News Corp a réitéré son soutien inconditionnel à son patron. En même on ne sait pas trop qui a signé le communiqué de presse. Durant le le premier trimestre 2012 Wells Fargo aura détenu un tier du marché des hypothèques aux USA.

 

La semaine de tous les dangers n'est pas encore terminée. Cette après-midi, nous aurons les chiffres des ventes des grand-magasins, le Challenger Job Cut (qui lui aussi devrait nous donner des indications pour DEMAIN!!!), les Jobless Claims, Productivity & Costs, Bloomberg Consumer Confort Index, ISM Non Manufacturing, les chiffres du Gaz, le Fed Balance Sheet et le money supply. Largement de quoi se marrer et mettre l'Europe au tapis. Côté chiffres du trimestre, grosse journée mais rien de transcendantal qui devrait transcender le marché.

 

Pour le moment les futures sont indiqués en baisse, mais de façon marginale. De toute manière vu ce qui se passe sur les bancaires chinoises ce matin, il ne fallait pas trop s'attendre à autre chose, et puis de toute façon , l'ouverture New Yorkaise est encore loin. (..)

 

 

Morninbull

http://www.news26.tv/bourse/1841-leurope-est-elle-foutue.html

 

 

Les 12 impasses de l'Europe par François ASSELINEAU - Vidéo ...

► 1:55► 1:55
www.dailymotion.com/.../x9gnlm_les-12-impasses-de-...1 juin 2009 - 2 min
François Asselineau, Inspecteur Général des Finances, explique à travers une vidéo conférence de manière limpide ...

 

 

Pourquoi il faut impérativement sortir de l'Europe (vidéo-conférence ...


François Asselineau : "Pourquoi l'UE nous entraîne vers la guerre ...

 

François ASSELINEAU : Qui gouverne reellement la France ...

► 133:12► 133:12
www.dailymotion.com/.../xbqgrx_francois-asselineau-...3 janv. 2010 - 133 min
En conférence le jeudi 7 janvier 2010 au cinéma "Le Prado" à Marseille . suite fermer. Actu et Politique. François ...
.

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Le Futur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche