Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 20:25










 

Le charbon est une roche sédimentaire, c’est-à-dire une roche qui résulte de l’accumulation de dépôts au fond d’un lac ou de l’océan. Son mode de formation et ses origines organiques le classent dans la famille des combustibles fossiles. Le charbon s’est formé à la suite de la déshydratation et de la transformation des végétaux par un long processus de carbonisation. Le charbon provient ainsi principalement du carbone contenu dans les plantes, d’où le nom de la période situé entre 360 et 290 millions d’années durant laquelle il s’est formé: le Carbonifère. On trouve le charbon à l’état naturel, où il est extrait à même le sol dans des mines à ciel ouvert.

Mais à quoi peut servir le charbon? Le charbon est à la fois une source d’énergie et un combustible très important depuis le 19e siècle. C’est grâce à lui qu’est survenu le développement de la machine à vapeur pendant la révolution industrielle. Il était utilisé comme carburant pour différents modes de transport : bateau à vapeur, train à vapeur, etc. C’est aussi le charbon qui a permis le développement industriel et l’automatisation des travaux exécutés à la main (dans le secteur du textile par exemple). De nos jours, le charbon est utilisé comme combustible pour le chauffage et aussi en sidérurgie (fabrication des alliages tels que la fonte et l’acier). Tout comme le pétrole et le gaz naturel, le charbon est employé comme source d’énergie dans les centrales thermiques pour produire de l’électricité.


Après le pétrole (36 %), le charbon est la 2e ressource en énergie la plus consommée au monde avec 23 %. Environ 60 % de l’énergie thermique provient de centrales alimentées au charbon ce qui équivaut à 39 % de la production mondiale d’électricité. Encore de nos jours, il existe quelques pays qui dépendent presque uniquement du charbon pour combler leurs besoins en électricité. Parmi ces pays, il y a la Pologne et l’Afrique du Sud (où 90 % de l’électricité proviennent du charbon), la Chine (80 %), l’Inde (75 %) et les États-Unis (56 %). Au Canada, le charbon est, parmi les combustibles fossiles, celui qui est le plus utilisé pour la production d’électricité (il compte pour 19 % de la production totale d’électricité). Dans notre pays, le charbon ne constitue que 1 % des ressources planétaires. De ce faible pourcentage, 43 % de la production est destinée au marché étranger. Les réserves charbonnières les plus importantes se trouvent en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, en Saskatchewan, en Alberta et en Colombie-Britannique.

Pour en savoir davantage sur le charbon :

http://sfp.in2p3.fr/Debat/debat_energie/websfp/LE%20CHARBON.htm

http://fr.encarta.msn.com/encyclopedia_761558734/charbon.html

 

http://aqme.org/enerscol/secondaire/s_charbon/s_charbon.asp

 


La seule vraie alternative au pétrole (1)
Marc Mayor

▪ Vous cherchez une source d'énergie abondante, bon marché et efficace ?
Pas besoin d'aller chercher midi à quatorze heures : il suffit de trouver du charbon. Le charbon demeurera la principale source d'énergie pour les usines électriques de la planète au cours des deux prochaines décennies.

L'augmentation de la demande mondiale d'énergie provient déjà des pays émergents, grands consommateurs de charbon -- Chine en tête. Ce n'est pas moi qui prédis ce brillant avenir au charbon, c'est Daniel Yergin, lors d'une présentation remarquée au récent Congrès mondial de l'énergie de Montréal. Yergin est devenu mondialement célèbre avec son livre The prize : the epic quest for oil, money, and power, qui en a fait un gourou de l'énergie.

Au centre de sa thèse : le prix du pétrole. Et, contrairement aux adeptes de la théorie du pic de production (le fameux Peak Oil), Yergin ne croit pas que nous allons en manquer prochainement. Il ne croit pas non plus que le charbon va remplacer le pétrole. Mais il a démontré que les atouts du charbon sont tels qu'il va rester une force dominante dans le paysage énergétique mondial.

__________________________

Découvrez l'incroyable potentiel du Forex...
... et comment le mettre au service de votre portefeuille en seulement 10 mn par jour : il suffit de suivre les conseils d'un spécialiste du domaine.

Tout est expliqué ici.

__________________________

▪ Un tiers moins cher que le pétrole, le charbon va rester numéro un encore quelques décennies
Vous me connaissez : je ne suis pas une gueule noire, loin de là. Je suis sensible à la protection de l'environnement, et estime que la solution commence par nos comportements quotidiens. Je suis une source constante d'irritation pour mes proches, puisque je passe notamment mon temps à éteindre la lumière dans les pièces inoccupées des locaux que j'occupe ou visite.

Alors vous serez probablement surpris par le fait que je recommande aujourd'hui d'investir dans un spécialiste du charbon. Certains y verront peut-être une contradiction entre mes idéaux et mon travail dans la finance ; à mon sens, ils se trompent.

▪ Même sans croire au Peak Oil, vous savez que le prix du pétrole va atteindre de nouveaux sommets
Omniprésent jusqu'à maintenant, le pétrole avance chaque jour davantage vers un épuisement des ressources et une montée des prix. Et vous pouvez arriver à cette conclusion même si vous n'adhérez pas à la théorie du Peak Oil.

La principale critique faite à la théorie du pic de production porte sur son côté malthusien. Elle fonctionne en circuit fermé et néglige l'innovation technologique, qui permettra d'exploiter des ressources auparavant inaccessibles. Et donc de repousser la date du pic fatidique.

▪ Pic ou non, le prix du baril montera
Certes, de nouveaux champs pétroliers ont ainsi été découverts récemment, au large du Brésil, regorgeant de pétrole. Seulement pour extraire ces milliards de barils de brut, il faudra traverser cinq à six kilomètres d'eau (facile), quelques kilomètres de roches -- déjà moins évident -- et une bonne couche de sel, le tout dans des conditions de pression et de température hors du commun (là, ça se corse franchement).

En imaginant que les technologies qui permettront d'exploiter ces barils cariocas soient bientôt inventées -- car elles ne le sont pas encore --, le coût de production de ce brut sera obligatoirement bien plus élevé par rapport aux cours actuels.

Nous verrons la suite dès lundi.
[NDLR : Pour appliquer les conseils et recommandations concrètes de Marc Mayor à vos investissements, rien de plus simple : il suffit de cliquer ici...]

 

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Le Futur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche