Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 19:36

 

http://s149510460.onlinehome.fr/photoblog/birkenau_mardi_640.jpg

http://www.weblettres.net/blogs/?w=Surleschemins&category=Les_camps

 

Commémorons tous les génocides ensemble,

le même jour, pas de discriminations !

par eva R-sistons

 

Ceux qui me connaissent savent que pour moi,

le souci de Justice est premier.

L'amie des Tsiganes que je suis a plaidé, la première,

pour la reconnaissance du génocide TSIGANE, méconnu,

et en vérité plus important, proportionnellement,

que celui des Juifs que l'on commémore presque chaque jour encore,

d'une façon ou d'une autre (Cinéma, Informations, pèlerinages..).

Et plus généralement,

j'ai plaidé pour la reconnaissance de TOUS les génocides.

Mieux encore: Toujours par souci de justice

et pour que toutes les souffrances soient équitablement reconnues

afin qu'elles ne se perpétuent plus,

j'ai plaidé, et je continue de plaider,

pour la reconnaissance,

EN MEME TEMPS, LE MEME JOUR,

de tous les génocides (1),

car il n'y en a pas de plus importants que d'autres.

Il est clair que la Shoah des Juifs

est une tragédie, mais parmi d'autres AUSSI scandaleuses.

Et elle ne doit en aucun cas être instrumentalisée,

particulièrement pour justifier des politiques intolérables

comme en Palestine occupée qui se meurt

jour après jour dans l'indifférence coupable générale.


TOUTES les sombres pages d'Histoire doivent être rappelées,

afin de ne pas se reproduire.

Chaque être humain a droit au même respect,

le devoir de mémoire ne peut être monopolisé

par un seul groupe d'individus.

Et ce sera notre honneur de citoyens du monde de le rappeler,

encore et toujours, jusqu'à satisfaction.

 

eva R-sistons

 

(1): Amérindiens, Noirs d'Afrique (l'abomination de l'esclavage),

Arméniens, Karens, Tsiganes, homosexuels, Tutsi,

Témoins de Jéhovah (au même titre que les Tsiganes et que les Juifs, en 40),

etc etc, trop de tragédies ont ensanglanté la planète ! 

 

 

 

Voir aussi, par ex,

Tsiganes

Jeudi 3 février 2011

 

Reconnaître le génocide tsigane,

réparer cette injustice historique,

commémorer tous les génocides ensemble (eva)

 

Tsiganes-scene-liberty-j.jpg

Scène du film Liberty - Tony Gatlif

 

 

ou encore ici,  j'ai écrit ceci  : 

 

(..) Alors, bon sang, quand va-t-on exiger de commémorer ensemble TOUS les génocides ? Aucun n’est plus monstrueux que l’autre. Tous doivent être rappelés pour que l’horreur ne se perpétue pas. Je suis toujours scandalisée de voir que le seul génocide dont on parle en permanence soit celui des Juifs en 40, comme s’il était unique, alors qu’il est un parmi d’autres, tout simplement. Quand verra-t-on cette réalité en face, quand commémorera-t-on ensemble tous les génocides de l’Histoire ? Cela serait justice - et sagesse, au moment où des victimes de la Shoah préparent en coulisses, via l’Iran, la Shoah planétaire qui emportera l’humanité.... Indignez-vous, dit Stéphane Hessel. Hé oui, jusqu’à mon dernier souffle je m’indignerai, en cherchant la vérité, en dénonçant les mensonges, en plaidant pour le Justice et pour la Paix - ce bien le plus précieux. (..)

 

voir mon article sur le site Oulala.net,

 

http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article4895

Un Nouvel Ordre Mondial anglo-saxon, totalitaire, tueur d’identités

 

.

________________________________________________________________________________________________

 

.

Allemagne

Un mémorial pour les victimes gay de l'holocauste à Munich


La ville allemande de Munich, où les nazis ont attaqué les bars gays dans les premiers jours du Troisième Reich, est en passe de dédier un mémorial aux victimes homosexuelles de l'holocauste.

 

 


Lu sur e-llico

 

 

 

La construction de ce mémorial à Munich est particulièrement symbolique et important dans la mesure où c'est là que le 20 octobre 1934 les nazis ont accompli une descente contre les bars gays de la ville.


Cette attaque a été l'un des premiers incidents marquant ce qui allait devenir une persécution à grande échelle et systématique contre les homosexuels sous le régime d'Hitler.

Le mémorial fera partie d'une restructuration urbaine dans le centre de Munich et sera situé au croisement des rues Oberanger et Dultstrasse là se situait le "Scwharzfischer" (Le Pêcheur Noir), un des plus bars homos les populaires de la ville dans les années 1930.

On estime que plus de 50.000 homosexuels ont été arrêtés sous le nazisme.

Beaucoup ont été internés dans des camps de concentration, même si le nombre réel de déportés ne sera probablement jamais connu.


Les homosexuels ont été contraints de porter des triangles roses, les lesbiennes des triangles noirs.

Beaucoup de personnes homosexuelles qui ont survécu aux camps ont été ensuite emprisonnées, du fait que l'homosexualité restait une infraction pénale après la fin de la guerre en Allemagne. Le Paragraphe 175 - qui criminalisait l'homosexualité - est resté en vigueur jusqu'en 1969

Le projet de monument émane de Thomas Niederbühl, un conseiller du Rosa Liste Partei. Il a rallié à lui les deux partis actuellement au pouvoir à Munich. Seuls les chrétiens-démocrates (dans l'opposition) s'y sont déclaré hostiles.


"Jusqu'à présent, il y avait un consensus pour ne pas établir de différenciation entre les victimes sur les monuments", a défendu un de leur porte-paroles.

Ce n'est qu'en 1995, après une décennie de revendication, que les homosexuels ont vu leur droit à la mémoire reconnu - en reconnaissance de leurs souffrances sous l'occupation nazie - symbolisé par une plaque Triangle rose au Musée Mémorial de Dachau.

Plus tard, un mémorial à Berlin a été construit en 2008.

 

http://reloaded.e-llico.com/article.htm?articleID=26650

 

Un mémorial pour les victimes gay de l'holocauste à Munich - Allemagne

Allemagne

http://reloaded.e-llico.com/article.htm?articleID=26650

 

 

 

La réalisation difficile du "mémorial aux victimes de la Shoah" à Berlin

Vendredi 29 juillet 2005

 

 

(..) De nouvelles discussions éclatent lors de la définition du projet. Faut-il construire un monument général à la mémoire de toutes les victimes de la solution finale, juifs, Tziganes et homosexuels, ou des monuments spécifiques pour chaque groupe ? C'est cette dernière solution qui est finalement retenue en 1999, à une faible majorité par les députés du Bundestag. La décision de construire des monuments en souvenir de l'extermination des Tziganes et des homosexuels a, depuis, été prise. "Après de longues et douloureuses discussions, nous avons voulu ce monument pour évoquer le massacre des juifs, car ce fut le pire des crimes du national-socialisme", estimait récemment le président du Bundestag. "La tentative d'exterminer un peuple tout entier, c'est cela le point de départ."

 

Restait alors à choisir le monument qui allait être construit. Un premier appel d'offres fut lancé en 1994. Après avoir examiné 528 projets, le comité de sélection choisit celui d'une peintre berlinoise, Christine Jackob-Marks, qui proposait d'inscrire les noms des 4,2 millions de victimes recensées de la Shoah sur une gigantesque plaque de béton. Mais, quelques jours plus tard, le chancelier Kohl, soumis à la pression du maire de la ville et du président de la communauté juive allemande, mettait son veto à ce projet jugé "trop gigantesque". Débats parlementaires et multiples colloques devaient suivre avant d'aboutir, en juin 1999, après bien des péripéties et un changement de gouvernement, au projet de l'architecte juif américain Peter Eisenman, qui, lui-même, dû plusieurs fois retoucher sa copie. Le projet consiste alors en un champ de 2 700 stèles de béton et s’étend sur deux hectares. Le dédale de stèles de différentes dimensions devant rendre le caractère insensée, unique dans l’histoire de l’humanité, de la programmation scientifique et de la mise en œuvre méthodique, administrative, industrielle de l’extermination des juifs. (..)

 

http://dndf.over-blog.com/article-641049.html

 

 

 

§§§

Les homosexuels réclament un monument en mémoire des déportés.

Par Judith Silberfeld vendredi 04 mai 2001

 

 

Alors que les travaux du Mémorial aux 6 millions de Juifs victimes de l'Holocauste ne sont pas encore terminés, les militants homosexuels réclament un monument à la mémoire des déportés homosexuels. Ils voudraient que ce monument soit construit au cœur de Berlin, près du Reichstag et non loin du futur Mémorial aux Juifs Assassinés. Cette demande est soutenue par de nombreux leaders juifs, notamment par Paul Spiegel, chef de la communauté juive d'Allemagne. Selon une porte-parole de la ville, les autorités ne seraient pas opposées à cette idée. Pour en savoir plus sur les déportés homosexuels allemands: http://wwww.gedenk-ort.de (en allemand).

 

http://www.tetu.com/actualites/international/Les-homosexuels-reclament-un-monument-en-memoire-des-deportes--3201

 

 

  §§§

 

Un mémorial pour les victimes homosexuelles de l'holocauste à Munich

http://www.fugues.com/main.cfm?l=fr&p=100_article&rubrique_ID=75&Article_ID=17902

 

 

 

tsigane-caravane-j.jpg

http://www.mandora.fr/mandorine/index.php/cinema/liberte 

 

 

  Rappel Tsiganes :

 

monument dédié à la mémoire des Tsiganes

                                       Internés durant le Seconde Guerre mondiale

                         (route de Saliers en direction des Saintes Maries de la Mer (D37))

 

extrait de

"Shoah" des Tsiganes, dossier complet d'eva R-sistons. Mémoire le 23.5

 

 

.


Partager cet article

commentaires

bruno 24/03/2013 15:58


Bravo pour votre site et merci de considerer d'autres minorités qui ont ete elles aussi la proie D'INTEGRISTES NAZIS ;;;au passage 70 ans apres  nous avons un peu oh juste un peu les memes
bourreaux sous d'autres formes !!!!mais bon l'histoire est un perpetuel recommencemment !!!!

Eva R-sistons 05/06/2011 18:46



Les Harkis ont honteusement été abandonnés après avoir choisi la France, honte à nous ! On s'est servi d'eux, et ensuite on les a abandonnés à leur triste sort. Un scandale de plus, j'ai prévu
par la suite d'ouvrir un dossier dessus


cordialement eva



Bapceres hENRI 05/06/2011 05:15



Ferez vous entrer le génocide des harkis dans la réalisation de ce monumenty


eNTRE 100 et 150 morts assassinés dans des condirions atroces après abandon sur ordre de De Gaulle en 1962.



Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche