Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 23:20
gochujang

gochujang

http://aesookkim.com/cooking/?page_id=182

 

 

Le Miso


Le miso est fabriqué à partir de la fermentation de haricots de soja mélangés à du riz ou de l'orge. Il existe différentes sortes de miso: salé ou sucré, blanc, jaune ou rouge, suivant son âge. Son utilisation la plus répandue est dans la fameuse "soupe de miso" nippone, mais il se cuisine également avec des légumes ou des céréales, auxquels il apporte son goût salé.


Il diminue les risques de cancer.


L'on constate six fois moins de cas de cancer du sein chez les Asiatiques que chez les Américaines. Les isoflavones (hormones végétales ou phyto-œstrogènes) contenus dans le soja permettraient d'inhiber la croissance des cellules cancéreuses en bloquant les effets dommageables induits par un excès d'œstrogènes. Quant au cancer de l'estomac, des études au Japon ont démontré qu'en consommant un bol de soupe miso par jour, les risques diminuaient d'un tiers.


Une étude récemment conduite a révèlé que les femmes qui consomment quotidiennement un bol de soupe de miso réduisent le risque qu’elles ont de souffrir d’un cancer du sein. Cette soupe, concoctée avec du miso, est l’élément de base de la cuisine japonaise. Le miso est un condiment préparé avec des fèves de soya, de l’eau, du sel et du riz ou de l’orge, que l’on laisse fermenter pendant plusieurs mois après avoir inoculé (ou ensemencé) la pâte avec une bactérie appropriée.


Suite à une radiothérapie: 1 cuillère à café 4 à 5 fois par jour dissous dans une tasse d'eau chaude, pendant 2 semaines.

 

Ce remède roi de la décontamination radio-active, qui a été utilisé en 1941 à Nagasaki (2ème bombe atomique) a sauvé la totalité des patients de l’hôpital.:

 

"Le 9 août 1945, la bombe atomique fut larguée sur Nagasaki. La radiation atomique mortelle s'étendit sur la cité rasée. Un grand nombre de personnes connut une mort agonisante. Pour un petit nombre, ce fut un miracle. Aucune des personnes travaillant à l'hôpital ne souffrit ou mourut des radiations. (...)

 

Il y avait à l'hôpital un stock important de miso et de tamari. Nous avions aussi une grande provision de riz complet et de wakamé (algue utilisée pour faire un court-bouillon ou la soupe au miso). J'avais nourri mon personnel au riz complet et à la soupe au miso un certain temps avant le bombardement. Aucun d'entre eux ne souffrit de la radiation atomique.

 

Comment la soupe de miso a-t-elle pu prémunir contre la radiation? La science pourra, un jour, donner une ferme réponse à cette question si l'on permettaux gens de fournir des éléments aux fins d'expérience ..." 

Dr S. Akizuki, Hôpital St-François à Nagasaki, Japon


Aide pour se procurer du miso, cliquer ici.

 

http://artdevivresain.over-blog.com/article-se-proteger-de-la-radio-activite-69721920.html

 

Se protéger de la radio-activité...

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Santé
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche